La cure de gingembre : suite et fin !

Bonjour vous !

Dites-moi voir, ça ferait pas un mois qu’on s’est pas vu ? Je suis contente de vous retrouver !

Cela dit, mon absence était sacrément bien justifiée, puisque j’étais tout ce temps au Pays du Soleil Levant, et puis aussi au-dedans de moi. En clair, j’ai les atomes en fusion, en folie, en effervescence, je sais pas encore trop ce que ça va donner, mais il y aura des concrétisations ici aussi !

Du coup, j'ai décidé d'illustrer cet article avec quelques unes de mes photos du Japon, même si ça n'a aucun rapport.

Du coup, j’ai décidé d’illustrer cet article avec quelques unes de mes photos du Japon, même si ça n’a aucun rapport.

Bref. Brefouille, breffons, j’vous fais une p’tite bafouille, puisque j’ai pas pu la faire avant. La cure de gingembre, en vrai, ça fait un mois que je l’ai terminée. Donc presque deux mois se sont écoulés depuis que je l’ai commencée.

Je vous avais donné quelques premières impressions, notamment sur les effets immédiats, voyons maintenant un petit bilan de cette cure de gingembre !

Les effets immédiats

Le volume

J’ai fait cette cure pendant un mois. Autant vous dire que pendant un mois, mes cheveux, c’était Wild, wild, wild, wild West. Cléopâtre avec les cheveux en bas du dos. Une lionne qui aurait piqué la crinière majestueuse de sa feignasse de compagnon mâle.
Ça faisait longtemps que j’avais pas eu un tel volume et je dois dire qu’en sortie d’hiver, ça m’a fait un bien fou ! Aux cheveux, parce que ça voulait dire qu’ils étaient bien stimulés par le gingembre, mais aussi au moral, de les voir comme ça ! Le bonheur de passer sa main dans une masse compacte et dense, l’impression de retrouver mes cheveux dans leur vraie nature : épais, sauvages, indomptables !

L’effet gras

Celui-là, il arrive au bout d’un certain temps et surtout quand on rince mal (ahem). Alors je ne sais pas si c’est dû au fait que le cuir chevelu produit plus de sébum parce que le gingembre ayant un effet asséchant, il enclenche le mécanisme de protection, mais le fait est là : ça m’a rendu les racines légèrement grasses à la fin. Ce qui est loin de me déranger puisque j’ai le cuir chevelu à tendance plutôt sèche. Mais c’est bon à savoir !
Cela dit pour l’éviter c’est plutôt simple : il faut bien rincer partout.

Et voilà, c'est beau.

Et voilà, c’est beau.

Les effets sur le long terme

La repousse des petits cheveux

J’ai pas de mesure pour ça, mais ils ont gagné en masse : j’ai PLEIN de petits cheveux qui sont revenus peupler mon crâne, pour mon plus grand bonheur (j’avais eu des pertes assez costaudes cet hiver) ! Du coup j’avais plein de frisottis et de petits cheveux qui sortaient de partout, mais déjà à la base je m’en fous pas mal, mais alors là en plus, de les voir repousser comme ça, ça m’a mise en joie.
Et puis le truc, c’est que ça a poussé un peu partout : près des tempes et du front également, plein de bébés cheveux sont venus densifier la population.

L’évolution de la pousse

Pour certaines personnes, la cure de gingembre accélère la pousse générale de la longueur des cheveux. Et je dois avouer que c’était, au départ, la raison pour laquelle j’ai fait cette cure.
J’étais plutôt confiante au vu des autres résultats sur la masse et le volume, mais finalement, cette cure ne m’a pas du tout aidée pour la pousse ! Un centimètre, voilà mon héroïque résultat (c’est même moins que ce que j’ai tendance à avoir, haha).

Pour cela, plusieurs explications possibles, hypothèses que je formule sans aucune base autre que mon expérience :

  • l’énergie mise à disposition par la cure de gingembre a été utilisée par mon métabolisme pour faire pousser d’autres cheveux, donc ça a ralenti la pousse dans la longueur. La formation d’un cheveu à partir d’un petit bulbe demandant a priori pas mal d’énergie.
  • j’ai passé le mois à voyager, je n’ai pas spécialement pris soin de mes cheveux, et j’ai été un peu fatiguée : peu de pousse.

Dans tous les cas, je me retrouve donc à 97 cm., ce qui ne me dérange pas ! Je ne vois pas cette cure comme un échec, mais au contraire comme une bonne surprise : je n’ai pas eu le résultat escompté mais j’en ai eu d’autres qui m’ont tout autant satisfaite. Je prends ce que la Nature me donne, et là, je dois dire qu’elle a été généreuse :)

Au Japon aussi, la Nature est très généreuse <3

Au Japon aussi, la Nature est très généreuse <3

Quant au volume et à la masse, ils sont bel et bien revenus, même après l’arrêt de la cure ! Je pense que cette cure de gingembre m’a vraiment permis de booster mes cheveux après un hiver un peu difficile, et de rentrer dans un cercle vertueux : les effets immédiats m’ont ravie, et m’ont remonté le moral, donc cheveux moins raplapla, plus d’énergie, de joie, de sérénité, donc cheveux et peau en meilleur santé !

Eh oui : si une cure à l’extérieur ne suffit pas pour améliorer les choses en profondeur, ses résultats amènent parfois à des changements intérieurs : ça nous remontent le moral, donc on est en meilleur santé, donc ça se voit, etc., etc. !

En résumé et des conseils

J’aurais plutôt tendance à conseiller cette cure, mais sans avoir en tête de but précis, parce que ça dépend trop des personnes ! Il y a des chances pour qu’elle fasse du bien, tout comme elle peut n’avoir qu’un effet superficiel.

Dans tous les cas, avant la première application, pensez à tester au creux du coude pendant une demie heure, pour voir si vous ne faites pas de réaction : le gingembre peut chauffer, mais ne doit pas provoquer une sensation désagréable de brûlure. Si c’est le cas, rincez abondamment à l’eau claire et froide.

Enfin, si vous n’avez pas le temps de réaliser cette cure de jus de gingembre, j’ai dans mon entourage proche une personne qui a testé une variante et qui en a été très satisfaite.
La cure a duré un mois et a simplement consisté à rajouter une goutte d’huile essentielle de gingembre au shampoing hebdomadaire. Sortant d’une période longue de chutes intenses de cheveux (dues à différentes causes, psoriasis et manque de fer notamment), elle souffrait de voir ses cheveux clairsemés par endroit, avec le cuir chevelu qui apparaît un peu trop franchement.
A la fin de la cure, elle a constaté une belle repousse en épaisseur, des cheveux fortifiés, du volume et des boucles bien définies ! Elle a également constatée, comme moi, l’effet légèrement graissant, mais ayant de même une nature de cuir chevelu plutôt sèche au départ, ça ne l’a pas dérangée plus que ça.

Ambiance crépusculaire

Ambiance crépusculaire

Pour ma part, c’est une cure que je referai volontiers d’ici quelques mois, par exemple à l’arrivée de l’automne pour booster mes cheveux ! Je pense qu’il ne vaut mieux pas la faire trop souvent, le gingembre est un actif puissant et on sait bien que d’une part, ça se joue en profondeur et d’autre part, la nature prend son temps, inutile donc de lui taper sur la tête avec un gourdin :)

Une réflexion sur “La cure de gingembre : suite et fin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s