J’ai testé : la cure de jus de gingembre

Ça faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête cette histoire… Jusqu’à rêver de gingembres dansant autour de moi la nuit, insaisissables, me nargant, me tentant : allez, viens… On est bien !

J’ai fini par craquer. Forcément.

En même temps regardez-moi ça, comment ne pas craquer devant ces grands yeux humides ?

J’aime autant le gingembre que l’avocat (oui, c’est possible), et ce sous toutes ses formes : cuisiné, chaud, froid, en tisane, confit, en jus… mais pour autant, c’est un tel allié pour les chevelures fatiguées que je me suis décidée à l’utiliser en application extérieure ! C’est qu’aussi, j’ai trouvé un moyen de ne rien gaspiller… :)

Bref, mes petits lapins : je suis en plein test de la seule, l’unique, la fameuse, LA cure de jus de gingembre !

Pour en apprendre plus sur les propriétés médicinales de cette plante merveilleuse, je vous laisse entre les mains de Christophe Bernard, herbaliste et tenancier de l’excellent site Althea-Provence !

A quoi sert cette cure et à qui s’adresse-t-elle ?

Cette cure est parfaite pour :

  • les chevelures fatiguées, raplapla, en sortie d’hiver, par exemple ;
  • pour les chutes trop importantes, idem ;
  • et enfin pour aider à la pousse des cheveux, si tel est votre objectif.

Le gingembre est un stimulant particulièrement efficace : son effet chauffant stimule la circulation sanguine, va titiller et réveiller là-haut les petits folicules pileux ! En stimulant cette circulation, il va non seulement favoriser la pousse (en longueur, des cheveux déjà existants) mais aussi la repousse (dans des cas de chutes importantes), et aider à ralentir voire stopper la chute de cheveux : un vrai petit couteau-suisse !

Du fait de cette chaleur que l’on peut ressentir à l’application, cette cure n’est pas franchement recommandée aux eczémas, psoriasis et autres dermatoses du cuir chevelu en état de crise. Par contre hors état de crise, c’est même plutot recommandé pour redonner du peps à ces chevelures et ces cuirs chevelus souvent affaiblis par ladite dermatose !
Comme toujours, l’important est d’écouter ce que vous ressentez : si vous sentez que cela vous chauffe vraiment trop, voire provoque une sensation de brûlure : écoutez votre corps et rincez immédiatement, et tant pis pour la cure : il en existe des tas d’autres, merci Mama Nature ! :)

Comment c’est-y qu’on fabrique le jus de gingembre ?

Là, trois écoles s’affrontent (Poudlard, Beaux-Bâtons et Durmstrang) (NON) : ou bien vous avez la chance de posséder un démon un extracteur de jus, un vrai un beau, qui vous fait des jus parfaits et dans ce cas ce sera simple (tu la sens l’envie là ?) ; soit vous avez une centrifugeuse, qui vous permettra quand-même de faire un chouette jus.

Pour les autres, comme moi, il vous faudra quand-même un petit robot. Pour ma part c’est un mixeur pour les herbes au départ, mais en fait il me sert pour pas mal de choses (brave bête).
Il suffit de peler le gingembre, le découper en assez petits morceaux et mixer une première fois. Puis vous rajoutez un peu d’eau (un doigt ou deux), vous remixez, jusqu’à obtenir une consistance un peu pâteuse mais surtout pas trop liquide, car un excès d’eau diluerait trop le jus de gingembre et réduirait son efficacité.

Pour finir, l’astuce ultime : j’utilise un vieux collant, je verse le tout dedans et je preeeeeesse avec mes petites mains jusqu’à ce que les résidus soient le plus secs possible ! Et si tu croyais que j’allais te laisser là avec tes résidus, tu te trompes lourdement ! Héhé.
Bien-sûr, je récupère le gingembre restant, et je m’en sers après pour la cuisine, un peu comme du poivre ou bien dans des tisanes.

Pour la quantité, un rhizome de la taille de la main suffit. Quant à la conservation, vous pouvez le préparer quelques jours à l’avance avec cette technique, en le conservant au frigo : le gingembre se conserve très bien. Pour ceux qui l’auront fait avec un extracteur de jus, a priori il se conserve encore mieux puisqu’on n’a pas eu à ajouter d’eau.

L’application du jus de gingembre

C’est facile.

C’est tentant de vous laisser avec ça mais je serai charitable : je vais développer.

Donc, au-dessus de la baignoire :

  • mouiller sa tête avec de l’eau (froide ou tiède, mais surtout pas chaude) ;
  • verser le jus de gingembre de façon à ce qu’il y en ait sur tout le cuir chevelu, petit à petit, en massant à chaque fois pour que ça s’étale bien sur le cuir chevelu ;
  • finir par un massage général du cuir chevelu, quelques minutes : avec la pulpe des doigts, en déplaçant la peau du crâne, on n’hésite pas à appuyer, à mettre une certaine présence dans ce qu’on fait : c’est plus efficace et ça détend vraiment.

Ensuite, on laisse poser entre 20 minutes et ce que vous dicte votre flemme disons deux heures parce que plus longtemps, ça ne sert à rien.
Il suffira de rincer à l’eau tiède ou froide, ce détail ayant son importance : vu que le gingembre chauffe, il peut être désagréable de mettre de l’eau chaude par-dessus, et puis c’est très bon pour les cheveux l’eau froide (maintenant, vous comprenez sans doute pourquoi j’ai dit « la tête au-dessus de la baignoire »…) ! Si on a besoin, on fait un lavage doux, on peut aussi mettre un peu d’après-shampoing ou faire un masque pour les longueurs : le gingembre a un côté asséchant ! Pour ma part, j’applique un peu d’huile de coco de temps en temps, avant l’application de gingembre pour protéger les pointes, ça fonctionne très bien.

Cette cure se fait entre deux semaines et un mois, en comptant deux à trois applications par semaine.

Moi, après application du jus de gingembre.

Moi, après application du jus de gingembre.

Impressions et résultats

N’ayant pas encore terminé la cure, je vous ferai un article supplémentaire de bilan pour évaluer l’efficacité quant à la pousse des cheveux.

En attendant, j’ai déjà pu constater des résultats très agréables !

Le gingembre donne un volume de GUEDIN, vraiment ! Ça faisait longtemps que j’avais pas eu un tel volume ! Et c’est très agréable de sentir ça sous ses doigts.
J’ai également remarqué que la chute de mes cheveux (traditionnel en période de stress/fatigue/fin de saison) avait considérablement ralentie, et était revenue à la normale : youpi et danse de la joie.
Enfin, je trouve que mes cheveux ont retrouvé de la matière, même si je sais que cette expression de coiffeur ne veut rien dire, qu’ils ont plus de masse et qu’ils sont vraiment plus beaux !

Mot de la fin : je ne peux que recommander cette cure (sauf cas de dermatoses en crise) : efficace, simple à mettre en œuvre et particulièrement bon marché ! Notons que c’est également un agréable moment à passer (massage du cuir chevelu powa), un moment de détente avec soi-même.

10 réflexions sur “J’ai testé : la cure de jus de gingembre

    • Bonjour Corinne,

      Woops ! Heureusement que j’ai des lecteurs attentifs haha, j’ai tout simplement oublié ce détail ^^.
      Donc cette cure se fait entre 2 semaines et 1 mois, à hauteur de 2 à 3 applications par semaine :)

      Merci pour ton commentaire, bonne journée !

  1. Ouiiiii, vive le gingembre !

    Gain de pousse après 1 mois et 12 applications : 2,5cm. SAUF que je ne sais pas quelle est ma pousse normale (sûrement 1/1,5cm), j’attends donc la fin du mois pour savoir si la cure a vraiment été méga efficace ou juste efficace ^^
    Par contre je ne me mouillais pas les cheveux avant, tu n’as pas peur que ça dilue un peu le produit ? Je l’appliquais avec une pipette de 10mL (j’en prenais deux en gros en tout) et directement sur le crâne sec.

    J’ai hâte d’avoir ton compte-rendu !

    • au moins vous avez eu l’ honnêteté de reprendre l’ article original quand trop de vos confrères  » oublient » de citer leurs sources et encore plus de metre le lien

      • Ça ne me pose aucun problème que l’on reblogue mes articles Chamane :) ce n’est pas du copié-collé : c’est seulement les premières lignes, donc ça oblige les personnes intéressées à venir consulter l’article ici-même si elles sont intéressées ! C’est de la bonne diffusion et du partage :)

  2. Salut, je découvre à peine ton blog, et je tombe sur cet article…qui est très intéressant ! Les cures de gingembre, quoique je connaisse, je n’ai jamais essayé… mais vu la façon dont tu en parles (et je te remercie pour ton humour : tu m’as tué avec le coup des trois écoles, Poudlard, Beaux-Bâtons et Durmstrang… x’)), je vais avoir envie de tester ! Le seul truc qui me bloque un peu c’est le temps que ça prend… En général, je finis par laisser tomber…

    Sinon, est-ce que tu pourrais m’en dire plus sur le brûlage ? A moins que tu aies un article dédié ? J’en ai déjà entendu parler, mais je vois mal comment ça se déroule, à dire vrai x)

    • Salut et merci pour ton passage ici :) !

      Pour le brûlage, je n’ai pas d’article dédié mais je te renvoie vers celui-ci en apportant une ou deux précisions : lors du brûlage, il vaut mieux attacher ses cheveux en petits macarons et les défaires progressivement, ça évite les accidents quand on le fait seul-e ^_^ ; et c’est un soin à faire très occasionnellement, quand le besoin s’en fait ressentir : globalement, je conseille de laisser passer entre 6 mois et un an entre chaque brûlage !

      • Je te remercie beaucoup ! Je vais aller assouvir ma curiosité =p
        En tout cas, oui, c’est ça qui me bloquait un peu : la dangerosité de cette méthode XD Mais ta précision me rassure :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s