Le shikakai : recettes et astuces

Salutations belle compagnie !

Comme vous le savez sans doute si vous lisez un peu ce blog, je suis pas mal adepte du no-poo, cette technique qui consiste à ne plus utiliser de shampoing pour se laver les cheveux, en le remplaçant soit par un water-only (dont j’expliquais ma méthode dans cet article), soit par un lavage doux avec des poudres (bicarbonate, plantes…)

Aujourd’hui donc, je vais vous proposer l’une de mes recettes de lavage au shikakai, parce que je ne fais jamais tout à fait la même chose, soit pour des raisons de stock, soit pour des raisons de demande spéciale de mon cuir chevelu !

Pourquoi le shikakai ?

En ce moment, mon cuir chevelu refait des siennes : je pensais depuis longtemps que c’était du psoriasis, mais après moult recherches, je pense plutôt que c’est une forme d’eczéma. Ô Joie ! cela dit, les conseils que je donne dans cet article pour lutter contre le psoriasis sont toujours valables : et je dirais même plus ! Ils valent pour pas mal de dermatoses sèches.

Associé à cela des pointes sèches en ce moment (une grande première pour moi), et vous avez une illustration parfaite du CHIANT :)

Elle est belle ma mousse, elle est belle !

Elle est belle ma mousse, elle est belle !

A cause de ma sécheresse de pointes, je préfère limiter plus encore l’utilisation du shampoing ; il faut que je fasse quelque chose pour mon cuir chevelu. D’autant que les dermatoses peuvent s’accompagner généralement d’une chute un peu prononcée des cheveux : adorable, on vous dit !

J’ai toujours adoré le shikakai : lavage doux, mais efficace, stimule la pousse, et le cuir chevelu, asceptise tout ça et favorise le traitement des affections du cuir chevelu (pellicules ou excès de sébum). Alors certes, c’est une poudre dont l’utilisation se mérite : piquante, tellement fine qu’elle rentre dans les voies respiratoires à la vitesse de Buzz l’Eclair, mais j’aime bien ça moi, les défis (et préparer ma poudre avec un foulard recouvrant tout le visage, c’est tellement rigolo) !

Mais je me suis dit, tant qu’à faire, autant profiter de ce lavage pour en faire un petit soin et renforcer le traitement de mon cuir chevelu. C’est pour cela que j’ai rajouté la poudre d’amla à ma préparation : elle renforce le côté assainissant du soin, tout en stimulant également la pousse, et elle ne pique pas, elle ! Elle embellit également la couleur si la chevelure est dans les châtains et les bruns.
Enfin, pour renforcer le côté lavant, j’ai rajouté un peu de bicarbonate de sodium : mon p’tit pote à tout faire ! Alors ce qui est très drôle (oui, je m’amuse d’un rien), c’est la texture que prend le mélange quand on ajoute le bicarbonate : une véritable mousse au chocolat ! Je vous assure que sans l’odeur, on y croit vraiment… Alors je ne suis pas spécialiste en chimie donc je ne pourrais pas vous expliquer le pourquoi du comment, mais maintenant je comprends vraiment comment le bicarbonate peut remplacer les blancs d’oeufs battus en neige dans la pâtisserie vegan !

Recette

Proportions à adapter :

  • 2 CàS bombées de shikakai
  • 1.5 CàS bombée de poudre d’amla
  • 2 CàC de bicarbonate

Mélangez les deux poudres végétales dans un bol ou un saladier avec de l’eau tiède, puis ajoutez le bicarbonate : attention, prévoyez un peu plus grand parce qu’avec l’effet du bicarbonate, ça gagne en volume !

Application et rinçage

A l’application, la mousse est vraiment très agréable ! Ça facilite considérablement l’étalage, j’ai pu bien en mettre partout, alors qu’avec la masse que j’ai, ce n’est pas évident ! J’applique sur cheveux mouillés, c’est plus efficace et plus rapide.
Ensuite, une fois que j’ai eu fini mon bol de mousse au chocolat sur ma tête, j’ai mis un sac plastique (rose flashy, du plus bel effet) sur ma crinière et hop ! Pause d’une heure et demie environ.

Au rinçage, ça a été beaucoup plus facile que shikakai tout seul : je pense que c’est l’effet bicarbonate – mousse au chocolat : j’ai bien massé et c’est parti tout seul. J’ai fignolé le tout en appliquant un peu d’après-shampoing Logona aux protéines de blé sur mes longueurs, parce que comme je l’ai dit plus haut, c’est assez sec en ce moment.

Résultats en photo

Le résultat me plaît vraiment : mes cheveux sont doux, volumineux, faciles à démêler, brillants et mes boucles sont bien formées ! Je sens vraiment aussi le côté gainant des poudres, et je sais d’expérience que grâce à une utilisation régulière des poudres indiennes, on peut gagner en masse (j’en parlais dans l’article sur les poudres ayruvédiques) !

Et vous, le shikakai, ça vous botte (ou ça vous fait tousser) ? Vous avez essayé ?

21 réflexions sur “Le shikakai : recettes et astuces

    • Un peu acide fatalement, mais bien moins que le vinaigre. Ce qui est probablement aussi l’une des raisons pour lesquelles cela traite et calme aussi efficacement le cuir chevelu, puisque l’acidité aime à lutter contre pellicules et démangeaisons (rinçages au vinaigre de cidre ou blanc, etc.)

  1. Ma poudre préférée ! Je l’utilise aussi en shampoing et en même pas 5 minutes de pose mes cheveux sont propres, brillants et doux!

  2. Je ne vois pas ta photo mais je te crois sur parole.J’ai déjà essayé le shikakaï qui fait effectivement des merveilles mais je suis blonde et j’essaye de le rester et cette poudre a tendance à foncer.Par quoi je pourrais la remplacer ?
    Merci de ton aide

    • Salut, tu peux remplacer la poudre de shikakai par du sidr ou par du rhassoul, selon ce que tes cheveux préfèrent :)
      Après, tu peux faire un shikakai de temps en temps (genre une fois par mois ou moins), ça ne te foncera pas les cheveux si c’est espacé :)

  3. Ça me botte et ça me fait tousser en même temps :p
    Sinon j’ai lu quelque part que pour se débarrasser des dermites il est bon de supprimer les sucres et levures du régime alimentaire. Bon courage en tout cas ^^

    • Je mange déjà très peu de ces deux aliments, mais je pense qu’il y a surtout une grosse part psychosomatique dans les maladies de peau, qui sont empirées par des alimentations déséquilibrés voire ça finit par créer des intolérances… bref ^^ c’est complexe !
      Mais merci pour ton gentil commentaire :)

  4. Comme tu le sais j’apprécie beaucoup le shikakai côté lavage, ça marche bien sur moi (l’une des rares méthodes naturelles qui me convienne -__-)… sauf que je l’arrête parce qu’il me fait trop foncer. Il lisse aussi pas mal (mes ondulations sont revenues à la vitesse de l’éclair depuis que je l’ai arrêté), mais surtout il me fait vraiment foncer. Trop.
    Et le ghassoul ne me convient pas du tout… Je suis donc repassée au shampoing pour le moment (j’alterne entre un chimique pas trop dégueu et un Weleda parfait côté composition mais pas bien costaud). Avec des masques au kachur, qui reste ma poudre préférée (qui, en plus, fait blondir un chouia).

    Ils en sont où tes tifs là ?? Ils sont magnifiques (dedieux ces ondulations !!! je bave) et semblent bien longs !

    • Hello !

      Ah oui, c’est vraiment le problème pour le chevelures claires, c’est qu’il fait foncer… Par contre pour le côté lissant je ne l’avais jamais remarqué ! Mais mes cheveux doivent être bizarres parce que même le henné ne les lisse pas spécialement ^^ !

      Le kachur et la poudre d’orange lavent aussi un peu, ça convient mieux aux chevelures claires ! Si tu as trouvé une routine pour le moment c’est bien, faut pas non plus que tes cheveux pâtissent trop du truc quoi :) !

      Mercii pour le compliment !!
      J’ai refait un henné il y a deux jours, ça leur a fait un bien fou ! J’hydrate à fond en ce moment, mes pointes sont pas au top mais ça va mieux qu’il y a quelques semaines :) et ils sont à 97 cm !! :D j’ai été obligée de couper 2-3cm sinon je pense que j’aurasi atteint le mètre mais autant j’aime beaucoup les fairy-tale ends, autant j’ai pas non plus envie que ça devienne de la filasse toute fourchue lol

  5. Camarade du no-poo bonjour ! 🌱
    Le nettoyage au shikakai c’est pas mal du tout, c’est efficace et ça suffit. Ceci étant l’utilisation est pas très agréable par rapport à l’aspect volatile de la poudre qui irrite, et son odeur … Je préfère utiliser le rhassoul, poudre nettoyante concurrente ! Tu dois sûrement connaître.
    PS : Tu as des cheveux magnifiques !

  6. Salut
    Je te félicite pour ton blog il est vraiment bien… j’ai commencé a utilisés les poudres sidr et amla
    mais mon problème c’est que j’ai les cheveux hyper seborrés ils regraisse le lendemain du shampoing du coup j’me lave tous les 2 jours. Je sais que c’est mauvais mais je supporte pas mes cheveux quand ils st gras bref un cercle vicieux en plus de cela il tombe…
    Dit moi est ce que tu aurais une poudre ou ne routine à me conseiller
    Merci

    • Salut !

      Utiliser le shikakai, le sidr pour te laver les cheveux leur fera déjà du bien et permettra de réguler ta production de sébum. Après tu peux aussi faire du water-only de temps en temps pour te permettre d’espacer encore un peu tes shampoings. Tu peux aussi rajouter un peu d’huile essentielle de bay-saint-thomas dans ton shikakai en te lavant les tifs, ça permet aussi de réguler le sébum :)
      Pour la chute, amla, shikakai, brahmi et kashur sughandi sont très efficaces !

      Bonne journée à toi !

  7. Merci infiniment de partager tes recettes et ton expérience !
    Je commence à peine à m’y mettre, et j’ai à la maison un mari atteint de pso qui le desespère, grâce à toi, j’ai de nouvelles pistes. J’ai hâte d’essayer tout ça.
    Et tes cheveux sont magnifiques !

  8. Merci bcp pour ce partage avec des explications. :D tu m as vraiment motive et je me lance pour faire mon 1er lavage au Shikakai. J avais peur car une amie m a dit que ca piquait aux yeux mais genial ton coup de foulard pour couvrir le visage. ;) je te copie. Je n ai pas de poudre d Amla ,je crois que je pourai m en passer. Merci encore et j aimerais si tout va bien ne plus utiliser le shampoing sur mes cheveux. Je continue a lire tes exploits :D. Trop interessant! :*

  9. J’ai essayé mais pur…j’ai mis un temps fou à rincer ….je vais refaire avec le bicarbonate car j’ai des croutes sur la tête avec ce temps hivernal (excusez moi des détails) avez vous aussi mis du temps pour le rinçage ???? Vous finissez toujours au vinaigre de cidre ???? Merci
    Cordialement
    Marie

    • Bonjour,
      Effectivement le shikakai peut être un peu casse-pied à rincer.. dans ce cas, j’utilise une bassine remplie d’eau chaude, je trempe ma tête dedans en massant cheveux et crâne dans l’eau pour enlever le plus gros, et je termine sous le jet en continuant de masser et de secouer un peu les longueurs.
      Si vous avez une dermatose du cuir chevelu quelle qu’elle soit, le vinaigre de cidre vous fera de toute façon du bien ; mais il n’est pas obligatoire (rien ne l’est ;)) !

  10. Super article merci :) Moi en général j’utilise que le rhassoul mais parfois je rajoute du shikakai étant blonde je le fait pas souvent. Par contre à chaque fois que j’utilise le shikakai, j’ai les cheveux un peu gras j’ai l’impression contrairement au rhassoul seul. J’essayerai peut être avec le bicarbonate de soude et une 3è poudre :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s