Masque riche pour les cheveux et crème multi-usages

Après mon speech sur la cosmétique maison, et ma volonté affichée de simplifier réellement mes recettes (qui, en cela, suivront ma façon de prendre soin de moi qui s’est elle aussi simplifiée en même temps que stabilisée), je vous présente donc la mise en application directe de cette nouvelle volonté : un masque riche pour les cheveux secs, mais qui, grâce à la simplicité de sa composition, peut aussi être une crème pour le corps, pour les mains, ou un masque pour le visage (peaux sèches, atopiques…) !

La couleur est due à ma cire bio non raffinée, et ça ressemble à une mayonnaise, c'est marrant.

La couleur est due à ma cire d’abeille bio non raffinée, et ça ressemble à une mayonnaise, c’est marrant.

Une recette tout bénèf’ : rapide à faire, vraiment peu chère et dont les ingrédients, simples, peuvent être personnalisés selon votre type de cheveux ou de peau. Vous pouvez aussi choisir de n’utiliser qu’une ou deux huiles, en gardant les mêmes proportions. Certains ingrédients sont présents car il faut que je termine certains stocks (je déteste jeter), c’est précisé entre parenthèses. Quant aux huiles, on n’est pas obligé d’en mettre autant, vous pouvez simplifier, du moment qu’il y a le même pourcentage d’huile !

Ingrédients

Phase A

  • 15% d’huile végétale de sésame
  • 10% d’huile végétale de coco
  • 10% d’huile végétale d’avocat
  • 5% d’huile végétale de ricin
  • 6% de cire d’abeille bio

Phase B

  • 50% d’eau
  • 7% de glycérine végétale bio
  • 2% de squalane végétal (facultatif)
  • 2% de gomme xanthane
  • 1% de mousse de babassu (facultatif)

Phase C

  • 1% de conservateur Cosgard
  • 1% d’huile essentielle d’ylang-ylang (facultatif)

Procédé

Dans un bol ou un saladier, placez tous les ingrédients de la phase A (les huiles) et mettez à chauffer jusqu’à ce que la cire ait fondu. Dans le même temps, mettez la quantité d’eau à chauffer dans une bouilloire (ou sur le feu, hein, mais la bouilloire est plus rapide et économique dans mon cas), mais ne la faites pas bouillir. Versez-la ensuite dans un bol, et ajoutez les autres ingrédients de la phase B en remuant doucement.

Une fois que la cire d’abeille a totalement fondu, incorporez progressivement la phase B à la phase A tout en battant énergiquement (ou en laissant votre batteur faire, si vous en avez un) pendant trois minutes. Puis placez votre saladier dans un fond d’eau froide et battez trois minutes supplémentaires. Normalement, la mayonnaise a pris au bout de la première ou deuxième minute à chaud, mais le fait de battre en refroidissant ainsi va aider l’émulsion à être stable.

Laissez la crème reposer un peu et refroidir totalement avant d’ajouter la phase C, en remuant doucement. Transvasez votre crème dans son pot préalablement désinfecté, et voilà, c’est prêt !

Et voilà la bête, dans son pot. C'est doux et ça sent bon.

Et voilà la bête, dans son pot. C’est doux et ça sent bon.

Utilisation, résultats et photos

Comme je l’ai dit en début d’article, cette crème est à usages multiple. Je l’ai essayée en masque pour les cheveux : très efficace, elle m’a laissée une chevelure brillante et soyeuse ; en crème pour le corps, elle pénètre très vite et laisse la peau vraiment très douce. Son odeur est légère et enveloppante. Elle s’étale très bien et il n’y a vraiment pas besoin d’en mettre beaucoup ! Je l’ai également testée en leave-in (soin sans rinçage), avec beaucoup de satisfaction : elle ne me graisse pas du tout les cheveux (je n’en mets que sur les pointes) et adoucit considérablement mes pointes sèches ! Je l’utilise également de temps à autres en crème de nuit : peau douce et rebondie le lendemain matin, mais pas grasse ! Bref : j’adore cette crème :) !

En attendant, voici une photo de mes cheveux, ça faisait un bail n’est-il pas ? Ils ont bien poussé, ils sont à 95 cm et sont en pleine forme, après quelques mois de flottement (d’où l’absence de photo) ! J’ai donc atteint *tambours* mon premier objectif, qui était le coccyx *trompettes*. Ainsi ai-je été projetée sur la voie de mon objectif suivant : sous les fesses (je ne sais pas si ça correspond au classic chez moi, mais je trouve cette longueur harmonieuse) ! Dernier point : je laisse volontairement mes cheveux pousser un peu comme ils l’entendent, et former des fairy-tale ends, parce que je trouve ça bien plus joli avec mes ondulations !

Et voilou ! ça pousse :)

Et voilou ! ça pousse :)

12 réflexions sur “Masque riche pour les cheveux et crème multi-usages

  1. Pour moi, phase A et B, conservateur, glycérine, 4 huiles différentes… c’est déjà du très compliqué ;) Mais ça m’intéresse bien car je ne sais plus comment m’occuper de mes pointes et longueurs, c’est tout hyper sec, j’ai l’impression qu’il me faudrait en effet une crème, quelque chose qui démêle, hydrate à fond et ne laisse pas gras. Peut-être qu’un jour si je suis motivée je vais tester ta recette (sait-on jamais ^^). En tout cas tes tifs sont vraiment beaux (quelles jolies ondulations aux pointes, je suis jalouse, les miennes foutent le camp à cause de la sécheresse), et bravo pour le coccyx !

    • Merci pour ton commentaire et tes compliments :) ! Les pointes sont assez sèches cependant (ce qui ne se voit pas vraiment sur la photo :p), mais bon, je vais pas me plaindre, je suis contente qu’ils continuent de pousser !

      Pour la recette oui, c’est encore élaboré, ce n’est pas une vraie recette de système D, mais ça reste simple, d’autant qu’elle est modulable : on peut très facilement mettre deux huiles au lieu de quatre, et j’ai précisé que certains ingrédients sont là surtout parce qu’il faut que je termine mes stocks :) je pense qu’elle reste facilement reproductible, ça a dû me prendre 15 minutes en tout !

  2. Woah mais tu as des super cheveux longs ! Oui j’aime beaucoup les fairy-tales également, ça donne du mouvement et plus de naturel.
    Je me sens bien seule avec mes cheveux assez courts :D. Même en Australie c’est la mode des cheveux très longs.
    Par contre au sujet de la crème, tu l’appliques souvent sur tes cheveux ? Si oui, tu n’as pas de soucis d’accumulation avec la cire d’abeille ?
    Sinon elle à l’air pas mal en effet ! J’ai une recette similaire mais plus simpliste car j’ai pas grand chose par chez moi^^ Et j’avoue que je n’aurais pas tenter sur ma tignasse.

    • Merci pour ton commentaire :D ! Héhé oui, ça pousse, mais comme je les montre rarement, c’est assez surpenant à chaque fois (je me surprend moi-même quand je les vois en photo, du coup ^^) !

      Pour la crème, en leave-in pour le moment elle ne m’a posé aucun problème rapport à la cire d’abeille, mais j’avoue que je n’y avais pas pensé ! En masque, je la fais avant-shampoing donc là le problème ne se pose pas :) Cela dit, c’est vrai qu’il en fait vraiment peu pour hydrater correctement !
      Et tu as raison : je pense pas que ce soit une crème pour tous les cheveux, il faut tester pour être sûr-e, et puis rien n’empêche de personnaliser les huiles et de mettre moins de cire d’abeille ; n’ayant pas de batteur (et n’en voyant pas l’intérêt pour moi ^^), je préfère sécuriser :p mais on peut probablement faire une recette plus légère ! à tester… :)

  3. trés chère, 11 composants en 3 phases aprés un papier « cométique maison, piège à cons? », ça surprend
    ensuite, il ne me viendrait pas à l’ idée de m’ appliquer sur les cheveux une cc crème, et je préfèrerais pour une question de rinçage remplacer la cire d’ abeille par une cire émulsifiante n°2 ou n°3 de aroma-zone
    maintenant, je suis jaloux de tes tifs….

    • Monsieur chamane,
      D’abord merci pour ton commentaire, mais il serait bon de lire l’article dans son intégralité : je précise bien que certains ingrédients ne sont présents que parce que je dois finir certains stocks : eh oui, n’étant pas un être humain bionique et exceptionnel, j’ai moi-même fait certaines des erreurs dont je parle dans l’article sur la cosmétique maison (et c’est bien pour cela que je me permets d’en parler comme cela) ;) et vu que je déteste jeter…
      La recette est donc adaptable : deux huiles au lieu de quatre en gardant les proportions, et on peut aisément faire sauter les ingrédients facultatifs, et fabriquer la crème en petit format pour pouvoir la conserver un mois au réfrigérateur sans conservateur, ou avec quelques gouttes de tea-tree.
      Quant à la cire d’abeille, c’est un choix personnel qui sera compris à la lecture de l’article sur la cosmétique maison : moi, elle me convient, à la fois à mes cheveux, à ma peau et à mon éthique, mais je ne force personne à l’utiliser. Je n’ai pas de problème à déplorer pour le moment, et comme tu peux le voir, après le masque, mes cheveux sont en pleine santé :) ! Après, chaque chevelure est différente, d’où l’importance de connaître ses cheveux et d’adapter (je le précise dans l’article) les recettes que l’on trouve sur internet, ce qui me convient ne conviendra pas à tout le monde, je pense que c’est assez évident.

  4. mademoiselle la Gobelalune,
    je vous accorde avoirt la manie de survoler les textes, et de lire en diagonale…
    toutefois, le télescopage entre la une d’ hier et la litanie de votre recette du jour a de quoi faire sourire
    et en matière de cheveux, comme vous et moi avons l’ habitude de les garder quelques années sur la tête, je préfère toujours les recettes qui permettent un repentir facile, donc qui s’ éliminent entièrement par un simple shampoing ( des fois que ça réussisse pas à certains…)
    maintenant, les cc crèmes ne posent pas de problèmes sur la peau, vu le renouvellement rapide des cellules épidermiques
    et je m’ en veux de vous avoir offusquée….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s