De la cosmétique naturelle à une approche holistique

En ce premier jour de la nouvelle année, je partage avec vous cet article écrit il y a quelques mois : il attendait son heure, la voici.
J’en profite pour vous souhaiter à tou-te-s une merveilleuse année 2015, qu’elle vous soit favorable, et emplie de belles choses !

Cheminer, s'ouvrir pour s'épanouir

Cheminer, s’ouvrir pour s’épanouir

Un simple grain de sable peut enrayer une machine, une minuscule fleur peut bousculer toute l’esthétique d’un bouquet. Un simple mot, une toute petite phrase, peuvent initier une vague de fond sans retour.

Quand la machine s’enraye et est forcée de s’arrêter, on appelle ça une prise de conscience. Une grosse secousse, un frisson qui part des orteils et qui remonte jusqu’aux racines des cheveux. Inévitable.

Alors on se pose là, trente secondes, et on compte les cailloux qui sont sortis. On les regarde, on les examine, on les triture dans tous les sens. Les cailloux sont les mots, les mots sont la pensée, et puis on ne sait trop comment, la machine se remet en route, mais étrangement, elle fonctionne mieux qu’avant. Plus fluide, plus souple, plus solide aussi. Sourire.

Je me cache derrière les métaphores, derrière les mots, les images, parce que je sais déjà à quel point la tâche que je me suis fixée aujourd’hui est ardue. Parler d’une prise de conscience sans buter sur les mots, garder le cap, rester juste. Parler du mécanisme inéluctable qui s’est mis en branle il y a deux ans, presque jour pour jour, et qui m’a menée là où je suis arrivée aujourd’hui. Sauf que je ne suis pas arrivée, on n’est jamais arrivé. Mais ça, c’est une autre histoire.

Il y a deux ans, je me faisais mon premier henné, un Lush que j’avais payé une fortune parce que j’avais peur de rater si je faisais une préparation maison. Et, de fil en aiguille, parcourir le net, les blogs, les sites, découvrir que ce que l’on se met sur le corps tous les jours, c’est de la merde, pour la santé, et pour la planète. Aidée par un eczéma galopant (hue Tornado !), j’ai un peu été forcée de trouver des solutions efficaces (donc, pas celles du dermato) pour que ça cesse. Peu à peu, tout cela a réveillé des choses endormies, tapies là, dans l’ombre de mon cœur : la conscience écologique, quelque chose comme ça, l’amour de la nature, la volonté de faire quelque chose, d’agir, à mon échelle, mais agir.

S’éveiller, doucement…

De la santé, je suis passée à l’écologie, puis à la protection de la planète, puis de la vie en général ; et chacune de ces parcelles de réflexion m’a emmenée à rassembler tous ces fronts en un seul, puisque tout s’est soudain emboité, et tout a fait sens. Faire sens. J’adore cette expression : elle intime une action consciente ou inconsciente, peu importe : l’action amène le sens.

Ça passe autant par la recherche de solutions naturelles que par la volonté de consommer le moins possible, de la façon la plus alternative possible, que de l’ouverture d’un regard bienveillant sur le monde, ou bien par le développement de la spiritualité (j’ai pas dit religion, j’ai dit spiritualité) : un sujet trop vaste, et trop intime pour que je l’aborde ici : chacun fait sa route, chacun suit sa voie, pour le meilleur.

Forcément, une fois tout ça posé, on comprend que parler de cosmétique naturelle, de beauté, c’est plus (et ce n’est pas) que la recherche plastique de la beauté : chaque article participe d’une pensée, d’une réflexion construite, pour amener chaque fois une pierre, même petite, à l’édifice. Dans l’écriture, dans l’action.

La recherche d’une cosmétique naturelle, alternative, a finalement été la voie vers une approche globale du système, de la vie. Le point de départ, l’aliment originel d’une réflexion, d’un chemin sur lequel je suis toujours. Et qui me plaît.

12 réflexions sur “De la cosmétique naturelle à une approche holistique

  1. Quel bel article, intelligent, pertinent et bien écrit! Il me parle beaucoup! Merci pour ton blog Gobelalune! Belle année 2015 à toi, qu’elle t’apporte de l’amour, de la joie, du bonheur et de la réussite! Et une bonne santé!

  2. Quel bel article ! J’ai l’impression que c’est mon parcours que tu racontes, car c’est le même cheminement qui a été le mien depuis juillet 2012, lorsque j’ai découvert le no poo (je bricolais mes propres cosmétiques depuis quelques mois à l’époque, mais c’est vraiment la découverte du no-poo qui a tout changé dans ma vie). Comme quoi, quelque chose d’apparemment insignifiant voire superficiel peut nous mener très très loin quand on va au bout du parcours (même si comme toi, je sais qu’il est loin d’être fini). Merci pour tes mots, et une très belle année 2015 à toi.

  3. Tu résumes merveilleusement bien. C’est aussi comme ça que tout a commencé pour moi, le déclic comme tu le dit. Par contre de mon côté, c’est lorsque j’ai fait ma énième réaction violente à une crème hydratante (c’était une cold crème bio pour bébé testé par désespoir de cause) que j’ai pété un cable et décidé de tout faire moi-même en me disant que là au moins, je saurais enfin pourquoi ma peau réagi. Et ça n’est plus jamais arrivé. C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger un blog : C’est souvent à partir de la cosmétique naturelle ou du home made que le déclic se fait. Je ne pense pas que ce soit futile en effet, les cosmétiques naturels aident aussi grandement dans les problèmes dermatologiques ou capillaires, j’en suis la preuve vivante^^ Et beaucoup de personne en sont victimes finalement, c’est juste banalisé comme des petits tracas quotidiens. Tout ça demande une véritable réfléxion sur le monde qui nous entoure et notre propre fonctionnement corporel comme physiologique. Un vrai travail sur soi finalement. Et comme toi je suis plutôt modérée dans mes propos en général, pro IVG également.
    En tout cas merci pour ce joli article ;)

    • Merci pour ton commentaire :)

      Effectivement, c’est souvent des souffrances d’ordre personnel et physique (peau, allergies, réactions…) qui nous poussent à aller chercher des solutions autres que celles que l’indusrie fait tomber dans notre bec. C’est un peu malheureux de devoir passer par la souffrance pour pouvoir amorcer un changement et aller mieux, mais ainsi va l’humain… !

  4. Waw ! C’est mon deuxième commentaire en une matinée mais je crois que je suis tombée amoureuse de ton blog ! Des conseils, des infos, des soins d’ailleurs, mais aussi de la poésie, de l’humour et de la philosophie :-o (< c'est ma tête bouche bée).

    Tu décris très bien ce chemin qui est aussi ma réflexion. En effet, maintenant que les actes suivent, cela fait "sens" et la montagne que je commence à découvrir me semble monstrueuse ! Mais bien moins effrayante que ce que je laisse derrière moi (cette masse informe et malveillante, cette merde toxique et onéreuse).

    Bravo pour ce blog qui me laisse entrevoir mon propre puzzle que je commence à peine. Merci aussi pour ces si belles illustrations :) Surtout na lâche rien, continue, c'est une mine d'or pour les novices comme moi.

    PS : Ton article sur le maquillage est très intéressant lui aussi, étant mal dans ma peau, je ne voyais pas du tout les choses comme ça et tes paroles m'ont apaisée. Je tenais à te le dire :)

    • Haha *_* je suis très touchée par tes mots, merci beaucoup :) !
      C’est grâce à vous mes lecteurs que je continue (même si je suis peu prolifique en ce moment), donc merci infiniment à toi de passer ici, et de donner un peu de ton temps pour laisser un commentaire :) !

  5. C’est vrai qu’on peut difficilement se mettre à changer sur un sujet (le maquillage), sans l’inclure dans une dynamique de vie plus large… Pour moi ça a commencé avec le végétarisme avant de s’étendre au bien-être animal, à l’écologie, aux cosmétiques…
    Enfin, comme tu dis, chacun chemine à partir de sa propre expérience… C’est chouette, vraiment, de rencontrer des gens comme toi, grâce à Internet, plein de positivité, de dynamisme, qui partagent leur vision du monde… Ca fait du bien !

    Le maquillage, c’est, dans le fond, une façon de se soigner et de se faire du bien aussi ! Ce n’est pas forcément un acte superficiel et aricifiel…

    • Merci beaucoup de ton passage ici et d’avoir pris le temps de laisser quelques commentaires, ça me fait très plaisir ! Et bienvenue dans mon antre :p

      Belle journée à toi :)

      • De rien ! C’est toujours chouette de découvrir de nouveaux blogs ! (d’ailleurs, j’aime bien le nom de ton « antre » ! Je trouve que ça fait très « auberge d’un roman de fantasy », du coup je trouve vraiment ça génial ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s