L’agriculture conventionnelle en grogne et du loup mis à prix

Qui craint le Grand Méchant Loup ? Trouver des solutions, s’adapter au lieu de tuer.

La querelle entre FNSEA et écologistes ravivée après la maltraitance de ragondins
Je pense qu’on a tous en tête au moins une photo de ragondins dans un caddie, terrifiés, entourés d’ordures. Qu’on soit en colère parce qu’on n’est pas reconnu dans son métier ingrat, qu’on galère tous les jours dans les champs, que les aides et les solutions proposées ne soient pas les bonnes, que l’agriculture française ne soit pas assez promue et remplacée par des fruits et légumes étrangers, oui, c’est normal. Qu’on souille des bâtiments, des rues, et qu’on maltraite des animaux : ça m’écoeure. Cette sale envie de vomir face à ces agissements. Tous les moyens ne sont pas bons pour se faire entendre, et il serait peut-être temps de prendre conscience de ses actes et paroles. Parce que dire des activistes à Sivens qu’ils sont des « djihadistes verts » (Xavier Beulin, président de la FNSEA), alors qu’un jeune homme de 21 ans s’est fait tuer par la grenade d’un membre des forces de l’ordre, c’est irresponsable, déplacé et vomitif.

Valls veut simplifier les contrôles des agriculteurs en matière d’environnement
Et donc que fait l’Etat quand des manifestants expriment leur colère ? Il les écoute, et recule sur des projets jugés mauvais. Sivens ? Notre Dame des Landes ? Mais oui, on s’intéresse à vous. Plus tard. Vous manifestez, vous nous sortez tous les rapports du monde qui prouvent que ces projets sont écologiquement catastrophiques ? On maintient. On vous bouscule, on vous tue même, on vous blesse. Mais quand les agriculteurs sont en grogne et agissent avec violence, non seulement on les laisse faire, mais en plus on accède à leurs requêtes. Sans chercher d’autres solutions, sans leur proposer d’alternatives économiquement viables pour réduire les pesticides, dont on sait qu’ils nous tuent à petit feu.

Le maire d’un village offre 2 000 euros à « celui qui capturera le loup »
J’ai été abasourdie ce matin en voyant cette nouvelle : certes, le maire n’appelle pas à une tuerie, mais cette acte est d’une violence… Le Far-West en direct-live messieurs dames ! Parce que ça vous fait rêver ? Qu’est-ce qui a bien pu passer dans la tête de ce monsieur pour qu’il placarde une pareille affiche dans sa ville ? Pourquoi des solutions n’ont-elles toujours pas été trouvées pour protéger les troupeaux des loups ? Chiens, ânes, clôtures : les solutions nous tendent les bras, mais apparemment, certains choisissent de leur tourner sciemment le dos.

Pour aller plus loin :

3 réflexions sur “L’agriculture conventionnelle en grogne et du loup mis à prix

  1. Je suis contente que tu parles du cas du jeune manifestant abattu par les « forces de l’ordre »… enfin, contente… il faut en parler quoi. Ca nous a bien secoués, Libellule pense écrire dessus prochainement.

    Je ne savais pas pour les ragondins. (Ai-je déjà dit que je ne suivais pas la politique française ? ni les nouvelles ?)

    Beuheu… Ton message du jour n’est pas franchement plein d’espoir. Merci quand-même pour les infos, mais ça ne fait pas chaud au coeur tout ça. Des bises quand-même.

    • Arf, je sais bien, les nouvelles sont pas très bonnes, mais il faut quand-même en parler… ça m’a pas mal secouée aussi tout ça, mais en se serrant les coudes, on remonte la pente..
      Oh après il y a des bonnes nouvelles, mais je veux pas surcharger ce genre d’articles. Je vais ouvrir une section « actus hippie » :p comme ça je pourrais vous balancer des peluches de bisounours dans la figure et vous inonder d’amour et de chatons. Yek yek, quel plan diabolique.

      Du coup, pour contre-balancer tout ça, je t’envoie plein de bonnes ondes et des bisous !

  2. je veux bien que le myocastor soit une espèce invasive et destructrice d’ ouvrages agricoles ou de protection et qu’ il faille les piéger, mais il est inadmissible de jouer avec un animal tombé à la merci de l’ homme
    évidemment, requiem pour monsieur Fraisse
    et je n’ admets pas des déversements de salades de collègues parce que belges (donc, pas de dumping social
    et pour le loup, autant j’ accepte le tir de protection à l’ endroit de ces animaux en cours d’ attaque de bétail, autant leur tuerie hors ce cas est un scandale
    il faudrait également un peu de compréhension de la ruralité de la part des écologistes et de modération de tous (j’ ai un pied dans chaque camp)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s