Médecines alternatives, régime paléo, loups

Remettre en question la chimiothérapie : une voie vers de nouvelles prises en charge des cancers, pour plus d’espoir et d’humanité dans les traitements…

Une clinique dit oui aux médecines douces
La clinique du Tertre Rouge, près du Mans, s’ouvre aux médecines alternatives (je réfute l’emploi du terme « médecines douces » car les médecines alternatives sont loin d’être ‘douces’ et inefficaces…) : ostéopathie, acupuncture, naturopathie, sophrologie, shiatsu, etc. Une bonne nouvelle, non ? Quand on a pris conscience de la faiblesse de la médecine conventionnelle et de la nécessité de s’ouvrir aux médecines complémentaires, on ne peut que féliciter et encourager ce type de démarches.

Le régime paléo : moderne ou archéo ?
Un article dont je pensais qu’il serait plus critique : mais non, on nous présente ce qu’est le régime paléo, les bénéfices qu’il aurait sur la santé, mais zéro questionnement sur son application dans le contexte actuel : l’industrie de la viande, qu’elle soit bio ou pas, ne produit certainement pas la même qualité de viande que celle que les hommes préhistoriques pouvait manger… Question d’écologie, de développement durable. Faire de la viande la base de son alimentation va à l’encontre de tout ce qui est conseillé de faire pour la santé.

Haute-Loire : un dispositif de protection face au loup activé
Se protéger du loup sans le tuer obligatoirement : bonne idée. Sauf que derrière, les éleveurs en reviennent toujours au meurtre des prédateurs comme seule solution possible, à terme. A lire le premier commentaire sous l’article aussi : l’idée que l’homme ne supporte pas la présence d’un autre prédateur est intéressante.

14 réflexions sur “Médecines alternatives, régime paléo, loups

  1. Les médecines dites « alternatives » sont étrangement très répandues dans les pays anglo-saxons comme le Canada ou l’Australie. C’est vraiment étonnant en premier lieu, on a l’impression qu’ils existent plus de cabinets de ce type que de cabinets de médecin, dentiste ou autre. Je ne sais pas comment ils contrôlent ça par contre.
    Pour le cancer, j’avais lu que la chimio pouvait être plus fonctionnelle si le patient jeûnait auparavant et après : les mauvaises cellules n’ayant plus de quoi se nourrir et se develloper durant cette période sont alors affaiblies et éradiquées un peu plus efficacement. Les autres cellules saines en revanche sont moins atteintes par les rayons car plus résistantes et actives à ce manque de nourriture qui est en fait un mécanisme naturel chez l’humain.

    • Oui, j’avais déjà été marquée par la banalisation des médecines alternatives chez les Anglo-Saxons (les Anglais notamment sont fan de shiatsu !), et je trouve ça très chouette. J’espère qu’on prendra la même voie en France ! Avec la reconnaissance d’un statut, pour éviter les dérives et le charlatanisme…

      Pour ce qui est de la chimiothérapie, les personnes qui choisissent la chimiothérapie ont tout intérêt à faire un jeûne avant et après les traitements : ça les rend plus efficaces et mieux : moins nocifs.

  2. Ah ! Je suis très contente que tu abordes la question du régime paléo. Parce que si l’idée de ce régime n’est pas idiote et me titille l’oreille, je suis absolument opposée à l’idée de manger de telles quantités de viande et de poisson, dans le monde d’aujourd’hui… Du coup ça fait du bien d’avoir ton avis là-dessus, même vite fait en passant, parce que tout ce qu’on trouve sur le régime paléo, en effet, ce sont des articles vantant à quel point il est merveilleux (ou alors d’autres articles disant que c’est une connerie) (mais personne pour regarder ça d’un oeil logique et actuel).

    Le coup du loup fait réfléchir aussi (encore un sujet qui me touche, tiens), et le premier commentaire est en effet très pertinent. L’humain s’est approprié le monde, et désormais il pense qu’il peut dire qui va où, quelle espèce est « utile » ou « nuisible », et « contrôler les populations »… Aaaaaargh mais je rêve, c’est quoi ce délire ?? Y’avait des animaux avant nous, et ils s’en tiraient bien, merci. On n’est qu’une partie de la planète, faudrait qu’on arrête de la regarder comme notre propriété ! (désolée, je sais que tu le sais, mais ce sujet me fait toujours monter les tours ^^’)

    • L’idée du régime paléo n’est pas stupide en soi, mais il est important de remettre les choses dans leur contexte, et c’est, je crois, ce qui manque le plus à ce régime et aux personnes qui l’ont développé. On ne peut pas prendre ce truc sans voir tout ce qui compose notre monde d’une part, et ce qui composait le monde au Paléolithique d’autre part. Je trouve ça limite inconscient de préconiser ce genre de régime quand on connaît la qualité de la viande d’aujourd’hui, les conditions d’élevage, d’abattage, tous les médicaments qui sont administrés aux animaux et qui demeurent dans la viande… D’un point de vue santé et éthique, ce régime ne me paraît pas logique dans le monde actuel… :)

      T’excuse pas ^^, moi aussi ça me fait monter ce genre de sujet et de réactions, pour ça que j’en parle. Et puis c’est toujours bon de se sentit soutenue :)
      On a un gros problème, en France surtout (parce qu’au Canada, ils ont des ours qui se baladent et ils n’ont pas spécialement envie de les exterminer), j’ai l’impression, avec l’idée qu’il y ait un autre prédateur que l’homme. On est vraiment effrayé par ça alors que c’est juste naturel et que jusqu’à il n’y a pas très longtemps, l’homme dealait avec les loups et savait s’en protéger. J’ai parfois l’impression que l’homme ne se considère plus comme faisant partie intégrante de la nature, et qu’elle est considérée comme un obstacle voire un ennemi à mater… Y a du chemin à faire…

      • Une fois de plus tu as tout dit ;) En effet, le régime paléo en lui-même n’est pas du tout mauvais à mon avis, mais comme tu l’exprimes bien, aujourd’hui, y’a beaucoup de hics le concernant…

        Côté loups, la Suisse est bien parano également… En revanche, ma Suède adoptive est comme l’exemple du Canada que tu cites : y’a des loups, y’a quelques ours aussi, c’est pas tant un problème, de temps à autre on les chasse ou on en abat quelques-uns s’ils s’avèrent dangereux (surtout les animaux blessés par des chocs routiers en fait), mais y’a pas cette phobie du grand prédateur. La Nature est là, les animaux sont là, les humains s’arrangent avec mais ne prétendent pas les contrôler (d’ailleurs c’est fou comme mon opinion sur la chasse a changé depuis que j’ai posé mes Pénates au Septentrion…).

      • Après, consommer autant de protéines animales, ça me fait grincer un peu quand-même.. Je suis sceptique ^^

        Oui, sûr qu’en Europe, y a un petit souci quoi, une peur de fond de la Nature… Un manque profond de communication, une ignorance, un manque de connaissance… Triste et dommage.
        En ce qui concerne la chasse, je ne sais pas dans quel sens tu as évolué (si tu étais contre avant et plus maintenant ou l’inverse), mais je me suis toujours dit qu’un type qui part chasser pour bouffer, qui est honnête, qui se bat avec des moyens honnêtes (genre la chasse à courre on oublie), et qui a le respect de viser correctement pour tuer l’animal sur le coup, et qui utilise toutes les parties utilisables de son gibier, là je suis ok. Parce que beaucoup de gens qui mangent de la viande ne seraient certainement pas capables de tuer de leurs propres mains la bestiole s’ils l’avaient vivante en face d’eux.

  3. je suis ancien chasseur et omnivore; il ne me serait jamais venu à l’ idée de ne manger que de la viande….;
    maintenant, la médecine a découvert que le cancer s’ associe à la dépression nerveuse, maladie rendant le patient dangereux pour lui-même; donc, on ne tardera pas à interner en psychiatrie et à soigner de force les cancéreux qui voudraient échapper à la sainte médecine….
    que l’ on continue sur des paradigmes en impasse et des traitements inéfficaces ne doit bien sur rien avec la volonté pour les chercheurs que leur chèr cancer alimentaire dure au moins toute leur carrière…. et ce, génération aprés génération

    • Le cancer est une maladie qui vient d’abord de l’intérieur. C’est trop réducteur de ne le relier qu’à la dépression nerveuse, puisque ce sont des blocages longtemps retenus en nous qui provoquent des déséquilibres d’énergie de plus en plus graves, des maladies, avec le cancer comme dernière extrémité pour le corps de s’exprimer (là, on est d’accord que je ne parle pas des gens ayant été exposés à des facteurs cancers type radiations etc.).
      Envoyer les cancéreux en psychiatrie n’est pas une solution. Par contre, régler les problèmes de fond et apprendre à ne plus avoir peur, c’est déjà un bon début pour aborder le cancer différemment.
      Et malheureusement, l’échec des traitements et l’impasse alimentent et nourrissent un système défaillant, qui s’enrichit de la maladie (que ce soient les médecins prônant la chimio ou le lobby pharmaceutique qui vend sa merde)…

      • Je suis désolé mais je suis choqué de votre avis, personne ne gagne à ce que le cancer ne puisse pas être guéri. Vendre la chimio ou un traitement efficace est aussi rentable car le cancer existera toujours surtout dans le monde dans lequel on vit. Il faut s’en prendre à ceux qui nous expose à des composé cancérigène et pas à ceux qui cherchent à les guérir. La chimio vise à détruire les cellules tumorales mais s’attaque aussi aux cellules saines car il est impossible de les différencier. La médecine courante ainsi que les médecines alternatives n’ont aujourd’hui aucun traitement permettant cette différenciation.
        Je pense donc qu’il faut se battre contre ce qui nous rend malade et non contre ceux qui cherche à nous guérir. Peace <3

      • Bien-sûr qu’il faut s’en prendre à ceux qui nous font du mal : l’industrie, le diesel (largement promu en France), l’amiante, et je ne vais pas tous les citer car la liste serait bien trop longue.

        Cependant, veillez à ne pas déformer mes propos s’il vous plaît. Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas que le cancer soit guéri. Je suis simplement pour promouvoir des méthodes moins invasives et destructrices que les méthodes actuelles. Le cancer se gagne dans le corps et dans la tête, et les médecines alternatives proposent déjà des solutions pour aider les malades voire atteindre la rémission (compléments alimentaires basés sur le renforcement du système immunitaire, vitamines, protéines, etc.) (soit dit en passant, comme le VIH à son époque), sans oublier le jeûne qui, que ce soit en complément d’une chimio (qu’il aide à supporter) ou seul, aide grandement le corps à combattre la maladie.

        Je me battrai toujours contre une industrie qui a beaucoup trop d’intérêts financiers pour ne penser qu’au bien des malades. Les solutions existent, il faut les chercher et ne pas s’abreuver de ce que la médecine conventionnelle nous dit à propos du cancer. Les études citées dans l’article sont toutes très sérieuses, et je m’appuye dessus pour affirmer mes dires. Bonne lecture !

        A bientôt !

  4. je n’ ai jamais prétendu que le cancer soit venu d’ une dépression, mais, en diagnostiquer une chez les patients réfractaires risque de permettre aux oncologues acharnés de les contraindre à leur chimio
    à ce sujet, on se souvient encore d’ une patiente de Tourcoing, sous respirateur artificiel au bout d’ une leucémie en phase plus que terminale (les toubibs ont eu le culot de dénoncer le mari qui l’ a débranchée!!!!)

    • Oui bien-sûr, c’est bien comme cela que j’avais compris ton intervention, et c’est à ça que je réagissais ;)
      Un oncologue, tout docteur qu’il soit, n’a en aucun cas le droit de contraindre ses patients à un quelconque traitement : les personnes averties le savent, mais le message doit encore faire du chemin je crois : beaucoup de gens s’en remettent aveuglément à leur docteur… qui n’oeuvre pas toujours (ne généralisons pas :)) pour leur bien-être. On en revient finalement toujours à la même chose, de l’importance de s’informer.

  5. Bonjour à tous et à toutes! Je suis moi-même le régime paléo depuis pas mal de temps maintenant et je peux vous dire que cela à complétement changé ma vie! J’ai noté beaucoup d’améliorations dans ma santé, avant j’étais toujours enrhumée mais c’est fini! J’ai même décidé de créer un site web pour partager les recettes paleo avec tout le monde. Si ça vous intêresse venez me rendre visite! http://paleorecettes.fr/ A bientôt!

    Cécile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s