De l’eau, des bêtes et des avions

Tu vas en chier petite poule, mais sois fière : tu sers un glorieux système.

Eau du robinet : faites-vous partie des 1,5 millions de Français pénalisés ?
L’eau du robinet est-elle polluée en France ?

Parenthèse actus ce soir : où l’on apprend à se méfier de l’eau du robinet, qui, si elle est très normée et contrôlée, n’en reste pas moins une source de pollution. En effet, de plus en plus de sources naturelles sont polluées en France, par les nitrates, les pesticides, les hormones contenus dans les pilules, etc… Tout ceci n’est ni filtré, ni éliminé par le traitement au chlore. Flipper complètement de l’eau du robinet ? Non. Se méfier pour soi, sa santé, ses enfants ? Oui.

L’animal doit-il juridiquement rester un bien ?
Où l’on apprend qu’il existe des gens très fortiches pour faire croire qu’on a donné un nouveau statut aux animaux, alors qu’il n’en est rien, et que si l’on en croit les bonnes paroles des acteurs politiques du moment, c’est pas prêt de changer. Youpi. C’est vrai que protéger les animaux légalement, ce serait remettre en cause une bonne partie des pratiques liées à eux : conditions d’élevage, d’abattage, utilisation en laboratoire… Et j’en passe. Désolé les gars, on a encore besoin de vous pour soutenir le capitalisme, vous ne nous en voudrez pas trop ?

Notre-Dame-des-Landes : Bruxelles lance une procédure d’infraction contre la France.
Où l’on aimerait bien que les recours juridiques, la mobilisation sur place depuis des années, les études et tout le tintouin servent à quelque chose, pour une fois, par pitié. Tout un écosystème sera-t-il finalement détruit pour l’orgueil d’un seul homme ? Notre-Dame-des-Landes ne pourrait-elle pas être le symbole d’un renouveau, celui où l’on arrête de détruire la planète pour le seul profit ?

4 réflexions sur “De l’eau, des bêtes et des avions

  1. Tu envoies du lourd, ce soir, Gobemouche. Mais merci. Je te sentais engagée, mais je ne pensais pas à ce point.
    Je ne vais pas relever sur les animaux, ce serait trop long et je suis fatiguée. Faut se battre au quotidien et pas lâcher, jamais. C’est en n’étant pas consommateur qu’on peut avoir du poids, juste le nôtre, pas plus, mais il est important.
    Merci surtout pour le lien sur NDDL. Des mois que je suis l’affaire en pointillés, j’essaie de trouver un créneau pour aller prêter un peu de temps là-bas (début juillet normalement). Tu es du coin ?

    • Gobemouche :D
      Je suis assez réactive sur certains sujets qui me touchent, et je n’hésite pas à le dire. Sans doute parce que je considère que la cosmétique et le soin que l’on apporte à soi et à son corps font partie de tout un mode de vie, qui inclut le respect de la planète, des autres êtres vivants, de l’animal au végétal, et ce, sans être végétarienne (même si j’avoue que je mange excessivement peu de viande).
      Pour NDDL, je ne suis pas du coin mais je suis cette affaire du plus prêt que je peux, depuis deux ou trois ans. Elle est assez représentative de ce que nous vivons en ce moment, et de ce qu’il faut absolument changer.

      Merci pour ton commentaire en tout cas !

  2. C’est bien d’être réactive, Gobeplumes, je trouve que tant de gens ne le sont pas assez… Si on l’était tou-te-s juste ce qu’il faut, personne n’aurait besoin d’être épidermique comme je le suis, et de toute façon on serait moins dans la panade, côté écologie notamment…
    Je suis bien d’accord pour NDDL, je trouve aussi que c’est très représentatif de ce que nous vivons aujourd’hui, et d’ailleurs quand on compare la mobilisation là-bas aujourd’hui à celle pour le Larzac, ben on voit que l’époque larzaquienne était drôlement plus vigouss et réactive que la nôtre… Ca me fout pas mal le bourdon quand j’y pense. Alors ne pas penser, juste faire, réagir, faire circuler les infos, s’indigner et faire ce qu’on peut.

    De rien pour le comm’, j’aime de plus en plus ton blog ;)

    • WordPress t’avait mise en indésirable (le vilain), du coup je n’avais pas vu ton commentaire (et merci :)) !

      Je suis tout à fait d’accord avec toi quant au manque de réactivité de la plupart des personnes aujourd’hui, et sur la manque cruel de réflexion, et de remise en question… On vit une époque étrange, mais si chacun peut se bouger un peu, on pèsera un peu plus dans la balance !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s