Alerte rouge : j’ai un bouton de fièvre ! Les astuces naturelles pour le soigner

Cet article est mis à jour selon les dernières infos que je trouve, je préviens sur Facebook des mises à jour :)

Je suis sympa, je ne vous mets pas de photo (une recherche google vous suffira, je pense), mais un petit dessin qui aide à se représenter ce que c’est un bouton de fièvre : un amas de vésicules qui éclatent.

Le bouton de fièvre, ou herpès labial : qu’est-ce donc que ceci ?
L’herpès labial, plus connu sous le nom de bouton de fièvre, et cousin proche de l’herpès génital, est un virus très contagieux, et beaucoup plus courant qu’on pourrait le penser. C’est un virus dormant : c’est-à-dire que nous pouvons le porter sans avoir de symptôme, puis, un jour, à la faveur de certains facteurs, il se réveille et paf ! vous voilà avec un magnifique compagnon d’infortune. En moyenne, les porteurs peuvent en avoir deux ou trois dans une année, mais ce chiffre est très variable selon les personnes et le style de vie.

Deux remarques : le bouton de fièvre s’installe toujours au même endroit, sinon, c’est que vous en avez plusieurs (et qu’ils peuvent donc, en toute logique, tous sortir en même temps, Ô joie). Pour éviter de s’auto-contaminer (oui, c’est possible), on se lave souvent les mains et on ne touche pas !
Enfin, l’herpès labial est transmissible aux parties génitales : donc si vous ne voulez pas que votre partenaire de galipettes vous maudisse jusqu’à la treizième génération de vos races, aucun contact pendant la période du bouton de fièvre (frustrant mais salvateur) !

Qu’est-ce qui déclenche un bouton de fièvre ?
Eh oui, on l’a dit, le bouton de fièvre est un virus endormi, qui se réveille au gré de certains facteurs :

  • La fatigue ;
  • Le stress ;
  • Un affaiblissement immunitaire ;
  • Le froid ;
  • Les coups de soleil ;
  • Les règles (ceci ne concernant que mes congénères femelles – non, sans blague ?!) ;
  • Une mauvaise hygiène de vie : alcool, cigarette, manque de sommeil, nourriture type fast-food…

Donc si vous savez que vous êtes porteur-euse du virus, et que l’un de ces critères vous concerne : n’hésitez pas à renforcer vos défenses immunitaires avec des compléments alimentaires, des synergies d’huiles essentielles, etc. : cela vous aidera peut-être à passer le cap sans passer par la case bouton de fièvre !

La cigarette fait partie d’une mauvaise hygiène de vie et, couplée à d’autres facteurs, peut favoriser l’apparition d’un herpès labial.

La cigarette en excès fait partie d’une mauvaise hygiène de vie et, couplée à d’autres facteurs, peut favoriser l’apparition d’un herpès labial.

Les symptômes et l’évolution
Souvent, cela commence par une sensation d’échauffement, de picotement voire des démangeaisons au niveau du bouton de fièvre. La zone concernée peut gonfler (et vous voilà avec les lèvres de Pamela Anderson), rougir, et être douloureuse. Ça, généralement, c’est le jour avant l’apparition réelle de l’infâme saloperie.

Ensuite, des pustules jaunâtres apparaissent et recouvrent votre visage. Non, je déconne. Le bouton de fièvre sort peu de temps après l’apparition des premiers symptômes (ça peut mettre un ou deux jours), et forme des cloques, puis des vésicules, gonflées d’un liquide clair (plus ou moins blanc translucide), qui éclatent en quelques jours. C’est là que le bouton est le plus contagieux, car le liquide contenu dans les vésicules contient masse de virus, donc à cette période-là plus qu’à toute autre : zéro contact en dehors des soins.

Lorsque les vésicules ont bien éclaté, elles vont commencer de sécher, formant des croûtes jaunâtres. Le bouton est toujours très contagieux. A ce moment-là, la zone autour du bouton peut s’assécher, mais bien entendu, on ne met pas de gras sur un bouton de fièvre. Le processus de guérison est engagé, et peut prendre une bonne semaine, jusqu’à cicatrisation complète. La croûte va passer de jaune et pas très ragoûtante à simplement rouge ou rose, ça c’est quand ce sera juste la lèvre qui finit de cicatriser.

Bien, donc on reprend : sans traitement aucun : deux jours de symptômes, quatre-cinq jours de développement du bouton, cinq à huit jours d’éclatement et de cicatrisation. Ça nous amène à une quinzaine de jours en charmante compagnie.

Comment soigner ce satané bouton de fièvre ?
Bien. Déjà, petite mise au point : on ne guérit pas un bouton de fièvre, dans le sens où, une fois qu’il est apparu, la seule façon qu’il disparaisse, c’est qu’il évolue et qu’il sorte. C’est pas comme un micro-kyste ou un petit bouton, ça ne peut pas se résorber.

Donc, si vous avez bien suivi, le seul moyen pour s’en débarrasser, c’est de le bouter le plus rapidement possible hors nos frontières ! De le pousser au cul, quoi, de le faire évoluer vite, et d’accompagner la cicatrisation (les lèvres, c’est une galère pas possible à cicatriser) jusqu’au bout.

La phase de picotements/gonflement

  • L’argile : verte, blanche, rouge : peu importe. Un cataplasme d’argile verte (en couche épaisse, donc), posé environ 10 minutes (il ne faut pas attendre qu’il sèche) et rincé délicatement. L’argile « aspire » le mal, et permet de faire sortir le bouton plus vite. Deux ou trois fois dans la journée, normalement vous allez voir les pustules sortir très rapidement.
  • Vous pouvez rajouter une goutte d’huile essentielle de tea-tree à votre argile, ça ne peut pas faire de mal.
  • Le citron ! Et oui, apparemment, et d’après Laetitia, du blog Le Corps La Maison L’Espritqui elle-même le tien d’un-e pharmacien-ne sénégalais-e, le citron est notre ami ! Il suffit de se frotter le bouton avec une rondelle de citron fraîche (et bio de préférence), et d’après son expérience, qu’elle raconte dans son article, les deux boutons qu’elle avait ont disparu en trois jours !

La phase d’éclatement

Là, on ne met plus d’argile, car en rinçant, on va enlever la croûte qui commence à se former. Et l’idée, c’est plutôt d’aider à l’assèchement du bouton et à la formation de la croûte.

  • L’huile essentielle de tea-tree va devenir votre meilleure amie. Partout, tout le temps. Elle assèche, désinfecte et empêche la propagation des bactéries, qui peuvent être la source de complications d’un bouton de fièvre. Si vous prenez les transports, après chaque trajet ; si vous sortez, dans la poussière, ou en contact avec des poils d’animaux, pareil, vous vous tartinez. Après le repas : ça permet d’assécher de nouveau les lèvres, humidifiées et possiblement graissées. Alors oui, ça sent fort (qui a dit que ça puait ?), c’est un peu l’affiche, mais franchement, pour l’avoir fait au bureau, dans le train, dans la rue, dans les parcs, dans les cafés : aucun problème. Tout le monde s’en fout !
  • Le vinaigre de cidre : appliqué avec un coton-tige matin et soir, il va accélérer le processus pustule, et nettoyer tout ça. Ça pique et ça brûle, mais on le laisse un peu (genre une trentaine de secondes), et on met de l’huile essentielle de tea-tree après.
  • Le vinaigre blanc : là, je vous sors mon remède ultime, mon sauveur de lèvres, celui qui m’a permis de raccourcir le développement à trois jours ! Comme le vinaigre de cidre, on l’applique matin et soir à l’aide d’un coton-tige en laissant un peu agir, et on met un peu de tea-tree après.

Le vinaigre blanc, le preu chevalier à la rescousse

La phase de cicatrisation

Cette phase termine le bouton de fièvre : c’est quand il est parti, que la plaie est propre, mais qu’il faut encore qu’elle cicatrise. Comme je le disais plus haut, les plaies sur les lèvres peuvent mettre du temps à cicatriser. Là, attention, on va rentrer dans le glamour : si votre croûte est encore un peu jaune, mais que ce n’est plus le bouton de fièvre (vous le sentirez : vous n’aurez plus mal), ce n’est pas grave, ça arrive : il suffit de l’enlever délicatement. Là, généralement, la plaie va saigner franchement, et c’est bon signe. Vous faites un point de pression avec un tissu ou un mouchoir en papier propre, et une croûte saine va se former et à partir de là, la cicatrisation complète est rapide : un ou deux jours.
Pour aider, vous pouvez tamponner un peu d’huile essentielle de tea-tree, ça empêchera que la croûte ne se barre avec l’humidité des lèvres ou la nourriture.

Ce qu’il ne faut pas faire quand on a un bouton de fièvre

  • Le toucher si on ne peut pas se laver les mains après ;
  • Embrasser son partenaire, avoir des relations bucco-génitales ;
  • Arracher les croûtes parce que vous êtes complexé-e par ce bouton et que vous avez l’impression que les autres ne voient que ça : ça va juste rallonger considérablement la durée du bouton, et vous faire mal ;
  • Mettre du gras dessus : même si vous avez les lèvres qui s’assèchent, il faut résister quelques jours. Le gras freine vraiment la cicatrisation ;
  • Mettre des patchs vendus en pharmacie pour cacher le bouton : ils sont conçus pour être mis avant que le bouton n’éclate, mais, pour avoir testé (au tout début), ça ne sert à rien, je pense que c’est plus ou moins toxique, et quand le bouton est sorti, ça le maintient dans l’humidité et la chaleur : exactement ce qu’il ne faut pas. De plus, quand vous enlevez le patch, la moitié de la croûte part avec, et c’est reparti pour deux jours de cicatrisation. Ces trucs sont une galère pas possible et une arnaque gigantesque.

J’espère que cet article vous aidera à pourfendre l’ennemi herpésidoïdale (j’aime bien, ça fait scientifique) ! Me concernant, ces astuces (et seulement celles-là, j’en ai testé d’innombrables autres) m’ont permis de me débarrasser d’un bouton de fièvre en cinq jours.

Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à partager, et n’hésitez pas à donner votre avis sur celles-ci !

Aux premières phases du développement de l’herpès labial, l’argile verte permet à la fois d’assécher et de faire sortir plus rapidement le bouton.

Article en lien :

Pour en savoir plus :

81 réflexions sur “Alerte rouge : j’ai un bouton de fièvre ! Les astuces naturelles pour le soigner

  1. Merci pour cet article, car hélas je suis moi aussi une malheureuse porteuse de ce satané virus :( Perso, avant j’en avais jusqu’à trois par mois, mais quand j’ai cessé de boire du thé (j’en buvais énormément), ça s’est réduit à 2-3 par an… A bon entendeur ;) Dormir bien et suffisamment aide aussi !

    • Ah oui bien-sûr, quand je dis stress et fatigue, c’est ça aussi : avoir une bonne hygiène de vie, c’est aussi dormir suffisamment, c’est encore la meilleure solution pour n’avoir pas de problème cutané :) !
      Merci pour ton commentaire !

      • Merci pour ton conseil ça va m’aider car j’ai un bouton de fièvre pour la première fois et je savais pas comment faire pour l’enlever mais grâce à tes conseils sa ira merci beaucoup bye

  2. Bonjour :)

    En effet, l’huile essentielle d’arbre à thé est une alliée de choix. Je me permets juste d’indiquer quelles sont les autres huiles essentielles et essences qu’on peut appliquer en cas d’herpès labial : bergamote, ciste ladanifère, cyprès toujours vert, cèdre de l’Atlas, gingembre, hélichryse d’Italie, laurier noble, lavande aspic, marjolaine à coquilles, niaouli, ravintsara, romarin officinal à cinéole, etc.
    Par ailleurs, j’en profite pour préciser que certaines d’entre elles peuvent également être employées en cas de gros bouton d’acné disgracieux (sur le bout du nez, par exemple ^^). Celles qui sont les plus actives sont les suivantes : arbre à thé, niaouli et ravintsara.

  3. Bonjour :) voilà, j’ai des boutons de fièvres depuis tout petit, j’ai aujourd’hui 27ans, avant quand j’étais gamin c’était très souvent, tous les 2 ou 3 mois, mais maintenant c’est 1 à 3 par an gros max… sauf que depuis environ 2mois je crois, je me suis remis à fumer (cause problème familial, besoin de fumer je ne sais pas pourquoi…) mais pas beaucoup, 3 ou 4 cigarettes par jour, et quasiment précisément depuis que je re-fume, j’ai déjà eu 2 boutons, et la un 3e est apparu aujourd’hui, et exactement à l’endroit où je « pose » ma cigarette pour tirer dessus! alors en lisant votre article, je vois que l’hygiène de vie joue beaucoup (ça je le savais, fatigue, etc…) mais je vois que fumer peut favoriser l’apparition des boutons de fièvres, alors pouvez-vos m’en dire un peu plus sur ce sujet svp?

    en tout cas, très intéressant et bien expliqué ;) sauf petit détail, mais ça de toute façon ça dépend de chaque individu, avant je mettais des crèmes, j’ai essayé l’homéopathie etc, rien n’y faisait, et depuis 5 ans j’utilise les patchs, et pour ma part, aucune galère, au contraire, ca soulage la douleur, ca cache un peu, et c’est plus propre, mais c’est juste mon point de vue, par expérience ;)

    • Bonjour,

      Effectivement, comme vous le dites, l’hygiène de vie est un des principaux facteurs d’apparition d’un bouton de fièvre (au-delà de la prédisposition génétique). Je ne vois pas bien ce que vous souhaitez savoir de plus, puisque vous semblez déjà être au courant que fumer ne rentre pas vraiment dans le cadre d’une hygiène de vie saine ^^, et qu’en effet, ce n’est pas un hasard si vos boutons de fièvre sont revenus. Outre la cigarette, si vous traversez une période difficile, cela joue également puisque fatigué moralement, votre corps tout entier fatigue également et il est possible que votre système immunitaire soit moins fort, d’où l’apparition de boutons de fièvre. Ils ont tendance à apparaître lors des moments de faiblesse et de fatigue générale.

      Ce que je peux vous conseiller pour l’heure, c’est de diminuer voire d’arrêter la cigarette, et de reporter votre stress sur autre chose (un sport, une activité saine quelconque). De boire beaucoup d’eau également, et peut-être de faire une cure de magnésium pour aider votre système immunitaire à reprendre des forces (il a également été prouvé que le magnésium est fortement relié à l’optimisme ressenti, et en consommer aide à « voir la vie en rose » si je puis dire ^^) : en pharmacie ou sous forme de chlorure de magnésium tout simplement.
      Dans l’idéal, il faut également manger sainement (fruits et légumes à volonté, pas de nourriture prête à consommer ni de fast-food, etc.) et dormir suffisamment.

      Pour les patchs, si cela vous convient, vous pouvez continuer, mais je ne peux que vous conseiller des solutions plus naturelles et plus efficaces (d’expérience), et meilleur marché.. :) !

      J’espère que j’ai répondu à vos questions,

      Bonne soirée !

      • Bonjour,
        Merci pour cet article très complet. L’humour ne gâche rien (sauf qu’en phase de cicatrisation du bouton de fièvre, sourire fait mal !).
        Je veux juste ajouter un remède de grand-mère qui marche très bien en phase de picotement et qu’on a toujours sous la main : la pipi-thérapie. De préférence le matin au réveil, mais n’importe quand dès qu’on se rend compte qu’un bouton de fièvre se prépare, mettre une goutte de (son propre) pipi sur le bouton, par exemple à l’aide d’un coton-tige.
        Une raison de plus pour n’embrasser personne ensuite !!
        Bon courage car ce problème est vraiment une plaie !

  4. Bonjour :)

    oui effectivement j’ai mal exprimé ma question ^^ en fait je voulais savoir si sur la cigarette en elle-même, il y avait quelque chose qui pourrait déclencher un bouton, par contact par exemple avec le filtre sur la lèvre, ou bien les toxines présentes dans la fumée et qui seraient en contact avec la lèvre ;)

    mise à part ça, eh bien aujourd’hui pas une seule cigarette, et bonus : pas de manque ressenti, ainsi je stoppe direct la cigarette, je n’étais pas un gros fumeur donc ça aide :) et en prime j’ai fais une bonne nuit, pour ce qui est des fruits et légumes j’en mange chaque jour, donc du côté de l’alimentation je me débrouille plutôt bien ^^

    Comme vous le dites, en ce moment oui pas mal de stress au boulot, fatigué moralement aussi donc ça doit favoriser l’apparition de boutons :( concernant le magnésium, sans doute ai-je une carence, ce ne serait pas impossible ;) on m’a conseillé de faire une cure d’un mois de Berocca, je verrai bien :)

    pour la prochaine fois, car je sais bien qu’il y aura d’autres boutons dans le futur ^^ j’essayerai les solutions que vous conseillez ;) et vivement qu’un jour ils trouvent le moyen d’éradiquer ce fichu virus grrrrrr ^^

    merci beaucoup en tout cas pour votre réponse!

    • Bonsoir,

      Ah oui ! Alors oui, bien-sûr, la cigarette et l’endroit où le filtre touche influent sur l’endroit de l’apparition du bouton. Le filtre est sans doute l’endroit où se concentre le plus de toxines, accentué par l’aspiration à chaque bouffée, donc oui : votre lèvre reçoit un shot systématique et la cigarette est connue pour affaiblir le système immunitaire.
      Bravo pour l’arrêt en tout cas, maintenant il faut que ça dure :) ! On est souvent en carence de magnésium sans le savoir, car notre alimentation moderne ne nous permet pas forcément d’en trouver en quantité suffisante. Donc dans tous les cas, ça ne peut pas faire de mal (sachant que le surplus est évacué naturellement par le corps sans poser aucun problème).
      Oui, le virus de l’herpès est une vraie plaie (sans faire de mauvais jeu de mots ^^), mais c’est aussi le révélateur de nos déséquilibres. Un travail sur soi sur le long terme, et peut-être l’aide des médecines dites « douces » ou traditionnelles (type acupuncture ou shiatsu) peuvent favoriser un rééquilibrage et sur le long terme, l’espacement voire l’arrêt des boutons de fièvre. Après, c’est un chemin personnel :)

      En tout cas, bon courage et à bientôt !

  5. Ca faisait bien trois ans que je n’avais pas eu de bouton de fièvre, et là, paf, grosse fatigue d’après-fêtes + rhume + règles = bouton de fièvre. Je ne me suis donc plus étonnée de son apparition après avoir lu ton article. Ce qui m’a réjoui dans ton article, c’est ce que tu dis sur l’huile essentielle d’arbre à thé. Il se trouve effectivement que j’en avais un flacon chez moi, que j’utilise de temps en temps contre les gros boutons d’acné qui pullulent sur mon dos – surtout en été. Ca les assèche déjà pas mal, alors du coup, sans aller me renseigner au préalable (oui je sais c’est pas bien…), j’ai sorti mon huile d’arbre à thé et ai commencé à l’appliquer sur mon bouton de fièvre (il était déjà presque sorti). Sais pas, ça a dû être intuitif. En tout cas, ce n’est qu’aujourd’hui que je me pose la question « mais attends, tu fais peut-être des conneries avec ton huile essentielle ?? » ; alors c’est un soulagement de lire que non, en fait, j’ai mis la main sans le savoir sur un super allié ! En tout cas, ça fait trois jours que ça a commencé, et j’en suis à la formation de la croûte jaune… et ça ne fait plus mal. J’ai bon espoir d’en être débarrassée pour la fin de la semaine – d’ici là, je vais tenter d’oublier que j’ai un truc dégueulasse sur la lèvre inférieure, pas très glamour quand on est au boulot !
    Merci pour tes astuces en tout cas – je ne connaissais pas celle de l’argile non plus, je testerai la prochaine fois – en espérant vivement qu’il n’y ait pas de prochaine fois…

    • Merci pour ton commentaire !
      Eh oui, parfois (je serais tentée de dire presque toujours ^^), notre instinct nous donne les bonnes réponses, quand on sait l’écouter :) !

      Je te souhaite une guérison rapide en tout cas, et pas de prochaine fois ! :)

  6. Salut,
    J’ai fait l’erreur d’embrasser mon copain quand il a eu un bouton de fièvre, et maintenant j’en ai un. Ça va faire une semaine que je le traite avec une paumade que j’ai acheté en pharmacie.
    La il a forme une croûte jaunatre bien dégoûtante. Jai vraiment envie de m’en débarrasser alors je me dis qu’au si je ne touche pas la croûte et que je la laisse sécher elle partira toute seule et je serais guéri. Du coup j’hésite a continuer a mettre de la crème sachant que la croûte n’absorbe plus rien et que le gras ne l’aidera pas à sécher plus vite. Vous pensez que j’ai raison ?
    C’est la première fois que j’en ai et je sais pas du tout comment gérer ca …..

    • Salut,
      Je pense que l’article peut répondre à la plupart des questions que tu te poses. Si le bouton est arrivé au stade de la croûte jaune, c’est qu’il est bien développé. Là, il faut que te te concentres à le faire sécher : huile essentielle de tea-tree et vinaigre de cidre ou vinaigre blanc (30s sur un coton tige, ça pique mais c’est efficace), tous les jours le matin et le soir (le faire trop souvent va assécher la peau autour). Je pense que la crème n’est plus utile, et puis il faut éviter le gras sur un bouton de fièvre…
      Ne le couvre pas et ne le touche que pour les soins ; lave-toi bien les mains avant et après l’avoir touché. Ne t’inquiète pas, il finira par partir :)

      Bon courage et n’hésite pas si tu as d’autres interrogations :)

    • C’est ça :) il est en phase de guérison, s’il n’est plus douloureux c’est bon signe ! Vinaigre et tea-tree, et c’est dans la poche. Le truc, c’est qu’on ne peut pas guérir un bouton de fièvre en moins de 5 ou 6 jours, mais on peut accélérer son développement, et aider sa cicatrisation. Il faut simplifier les gestes au maximum et veiller à l’hygiène, c’est le meilleur moyen pour s’en débarrasser et éviter d’un choper un autre :)
      Après, il faut savoir que les boutons de fièvre apparaissent plus facilement lors d’un état de fatigue/surmenage et d’une baisse de l’immunité ; pour les prévenir, on sait ce qui nous reste à faire : prendre soin de nous :)

  7. Je n’ai pas de tea-tree cest grave ? Ça fait déjà 6 jours que je l’ai … J’ai encore une question, est ce que je dois retirer la croûte jaune pour appliquer le vinaigre ou pas ? La j’ai mis du vinaigre et ca piquote donc je suppose que c’est bon signe. Mais j’ai peur de retirer la croûte et des revenir au point de départ …
    Désolée pour toute ces questions, je dois passer pour une folle …

    • Ce n’est pas grave si tu n’as pas de tea-tree, et ne t’inquiète pas, tu ne passes pas du tout pour une folle :) ! Il vaut mieux poser les questions, plutôt que de rester désemparée :)
      Sinon, je pense qu’il ne vaut mieux pas toucher la croûte, elle sera assainie par l’action du vinaigre progressivement. Je n’ai enlevé qu’une seule fois la croûte, à la fin du bouton, pour refaire saigner et ainsi provoquer une croûte « propre », mais je suis un peu fada parfois, et je ne peux pas te conseiller de le faire parce que ça dépend vraiment de la taille du bouton, de son évolution, de son positionnement, etc. Donc laisse la croûte, et mets du vinaigre deux-trois fois par jour, d’ici deux-trois jours ça devrait déjà aller mieux :)

  8. Merci pour tous tes conseils ! Ton blog m’a vraiment aidé car je ne savais plus quoi faire … Je vais donc laisser la croûte partir tout seule, et bien appliquer le vinaigre !

    Encore merci 😁😁😁

  9. Cet article m’a grandement aidée, merci! Je suis en pleine primo-infection (j’ai bêtement embrassé, sans le remarquer de prime abord, quelqu’un qui avait un bouton, mais je ne sais pas si je n’avais pas pu être contaminée avant), avec les ganglions enflés et une possible angine herpétique… C’est la fête! Bref, j’ai une question et je ne parviens pas à trouver de réponse, je ne sais pas si tu pourras éclairer ma lanterne: je revois le garçon en question lundi, donc dans 4 jours, peut-on provoquer une poussée à quelqu’un qui nous a peut-être lui-même contaminé?
    Merci!

    • Bonsoir,

      On peut tout à fait créer un nouveau bouton de fièvre à quelqu’un qui en a déjà un : l’herpès est un virus que nous portons en nous, mais qui peut ne s’exprimer qu’en un seul endroit, ou en plusieurs ! Quelqu’un qui a déjà un herpès labial n’est pas exclu de développer un autre bouton de fièvre à un endroit « vierge »… Et cela vaut aussi pour soi-même : en effet, comme je l’explique dans l’article, par un bête manque d’hygiène pendant les soins, il est tout à fait possible de se créer un nouveau bouton de fièvre : cette saloperie est très contagieuse… !

      Lundi, il vaudra mieux appliquer le principe de précaution… :) et bon courage !

      • Je réponds super tard, parce que je me suis dit que je devais le faire et j’ai oublié, mais merci d’avoir pris le temps de me répondre! J’ai effectivement appliqué le principe de précaution… surtout que j’avais effectivement eu un autre bouton de fièvre à un endroit « vierge » de ma lèvre, qui s’était pointé malgré ma parnoia… (Mais avec l’application immédiate des conseils de cet excellent article, je l’ai éradiqué très vite!)

        Encore merci pour la réponse!

      • Waouh, c’est super tout ça ! Je suis très contente d’avoir pu t’aider grâce à cet article, si tu as réussi à éradiquer rapidement ton bouton de fièvre qui apparaissait, c’est vraiment top !

        Bonne continuation :)

  10. Bonsoir, alors enfaite j’ai un bouton de fiévre et j’en ai souvent mais ils ne sont jamais pareil, ils peuvent être énorme et durer 2 semaine ou être minuscule et durer 1 semaine, et il se trouve que la j’en ai un, et je à chaque fois que je met ma créme la croute s’en va et je n’ai que ça comme créme et rien de ce que tu conseilles.. dois je arrêter la créme ou continuer malgrés tout? je suis dans la phase de cicatrisation, ma croute est bien rouge..

    • Bonjour,

      Si tu es dans la phase de cicatrisation, et que la croûte est rouge et propre, il n’y a plus grand-chose à faire, c’est bientôt terminé !
      La prochaine fois (ce que je ne te souhaite pas), tu pourras essayer mes solutions dès que tu commenceras à sentir que le bouton apparaît (rougeurs, démangeaisons). Tu peux déjà te procurer du vinaigre (blanc ou de cidre), c’est facile à trouver et c’est franchement bon marché. Tu trouveras l’argile verte dans n’importe quel magasin bio (Cattier fait de très bonnes argiles et est très bien distribué).

      D’ici là, prends soin de toi :)

  11. l’huile essentielle de ravintsara ! magique, a mettre tout au long de la journée après s’être laver les mains (au désinfectant ça marche aussi). Appliquer tout au long de la journée, au moins 10 fois le bouton sorti, le lendemain il était déjà assécher ! MAGIQUE ! En plus cette huile évite de chopper la grippe, la gastro, rhume, .. donc on peut l’avaler quand on se léchè les lèvres.

    • Merci pour ta contribution !
      C’est vrai que l’huile essentielle de ravintsara est très utile en pharmacopée. Après, 10 fois en un seul jour, cela me paraît excessif : il faut voir à ne pas dépasser une certaine dose d’huile essentielle par jour, surtout quand elle peut être ingérée comme là et qu’elle est en contact directement avec la peau. Je conseillerai donc trois à cinq fois par jour, maximum.

  12. Bonjour,

    Merci pour votre article. Pensez vous qu’il est utile de continuer à mettre du tea tree sur la croute ? Si oui, à quelle fréquence ?

    • Bonjour,

      Vous pouvez continuer à en mettre si la croûte est encore jaune : le tea-tree l’empêchera de suinter et de propager le virus. Une goutte le matin et une goutte le soir (pas trop car sinon, cela assèchera toute la zone).

  13. Bonjour,
    J’ai depuis hier un énorme bouton de fièvre (pas très charmant) , il est aujourd’hui bien développé et douloureux; je mets une solution à l’éosine environ 2 à 3 fois par jour . Voilà j’ai deux questions : Est-ce que l’éosine est efficace et combien de temps dure au minimum un bouton de fièvre ?
    Au passage ton article est super :)

    • Bonsoir,

      Je ne sais pas si l’éosine est efficace pour faire disparaître plus rapidement un bouton de fièvre ; c’est un antiseptique, donc de toute façon, ça empêchera au moins les bactéries de se développer. Après, je ne peux que te conseiller d’appliquer les conseils de l’article. Un bouton de fièvre dure entre 5 jours et 14-15 jours environ, tout dépend de la façon dont il est traité !

      Merci pour ton commentaire et bon courage :)

  14. Bonjour, je me suis retrouver avec un gros bouton de fièvre au dessu de la lèvre depuis hier, hier le liquide est rsorti et aujourd’hui la croute jaunâtre ces former es ce que demain zla croûte jaunâtre y sera encore ?

  15. Je suis en fase de croûte jaunâtre que faire ? Quelle temps net cette fase ?
    jaimerai quelque réponse svp ‘ :(

    • Bonjour,
      Il me semble que tout est expliqué dans l’article, phase par phase :) En croûte, il faut privilégier ce qui va désinfecter et assécher le bouton : vinaigre (blanc ou de cidre) et huile essentielle de tea-tree, voilà !
      Bon courage :)

  16. Bonjour, je n’ai pas lu tous les commentaires mais je voulais faire part de mon expérience et faire partager un produit dont personne n’a parlé il me semble.

    C’est Urgo Filmogel.

    Le bouton à commencer à picoter mercredi matin. J’ai de suite appliquer le filmogel. Il faut le « réalimenter » toutes les 3 à 4h suivant ce que vous faites. Et le grand avantage de ce produit, c’est qu’il forme un film sur le bouton, le protège des agressions extérieures, évite la contamination, accélère le développement, et favorise la cicatrisation. Du coup, pour moi, j’ai mis filmogel mercredi et jeudi. Jeudi j’ai pris un peu d’homéopathie histoire de mettre les choses de mon côté. Le jeudi soir, les vésicules étaient sous pression sous le film donc cela me gênait beaucoup et était douloureux. En enlevant le film, la vésicule s’est percée. J’ai laissé sécher la nuit en ayant désinfecté au vinaigre. Bref… au matin du J+3, le bouton a une croûte même pas moche… Je vais continuer le traitement avec tee tree et/ou vinaigre. Vu que ce week-end je vois du monde et que je ne veux pas risquer de les contaminer je garderais le filmogel avec moi.

    Pour le boulot, le filmogel est bien pratique, il ne se voit presque pas et empêche les picotements et la sensation de brûlure. Il est beaucoup plus esthétique que l’argile en tout cas, et on peut en remettre facilement.

    Bon courage à tous et toutes avec ces saloperie!

  17. Bonjour

    Mardi de la semaine dernière, j’ai eu une poussé d’herpès sur la lèvre supérieure. (Ma deuxieme de l’annee, j’en ai eu enormement durant mon enfance).
    Aujourd’hui lundi, ça fait 3 jours que j’ai une sorte de vieille céréale bien dégueulasse sur la bouche, sachant que je n’est pas traité.

    -Combien de temps mon herpès va-t-il encore durer? Sachant que vers 6h ce matin, j’ai mis un coups dans ma croûte (ce qui m’a réveillé) et qu’elle a un peu saigné autours, mais n’est pas partie. Celle ci me piquote toujours un peu.
    -Ai-je pût contaminer mon copain que j’ai vu deux jours avant ma poussé d’herpès, sachant que je n’avait alors aucuns symptômes?
    -J’ai lu que l’herpès est encore contaminant 5 jours après la disparition de la croûte. Es-ce vrai?
    -Est-ce encore valable de mettre une huile essentielle dessus ?(je n’est que du niaouli sous la main)
    Merci pour les réponses apportées :)

    Votre article est très intéressant, pour moi qui m’intéresse aux propriétés des plantes.

    PS: si cela vous intéresse, la série de livres « Les enfants de la Terre », un récit à l’époque de la préhistoire, est très instructif sur les differents usages des plantes ;)

  18. Je me permet d’ajouter, suite à une expérience personnelle, qu’une blessure, même petite, sur la lèvre, permet à l’herpes de sortir.
    Pensez-y! ;)

    • Bonjour,

      Merci pour vos informations complémentaires :)

      Je ne sais pas combien de temps peut durer encore votre herpès, beaucoup de facteurs rentrent en compte ! Vous pouvez raccourcir ce délai en mettant du vinaigre blanc dessus, comme expliqué dans l’article : cela va aider à la fois à l’assécher et à le désinfecter. Pour l’huile essentielle de niaouli, sachant qu’elle est aussi antibactérienn, antivirale et qu’elle booste les défenses immunitaires, vous pouvez en mettre une goutte sur les poignets que vous frottez l’un contre l’autre, une ou deux fois par jour, mais je ne pense pas que l’appliquer pure sur le bouton soit une bonne idée : très peu d’HE peuvent être appliquée pures, et je ne recommande pour cet usage que la tea-tree.

      Bon courage et à bientôt !

      • Bonjour,

        Alors que m’a croûte était sûr le point de céder, en soufflant dessus, un minuscule truc, de ce que je croit être de la croûte de mon bouton d’herpes, est partie dans mon oeuil droit, déjà très sensible naturellement. J’ai nettoyé avec du sérum physiologique, mais j’ai une gêne maintenant.
        Cela est-il grave? La croûte est-elle contagieuse?
        la muqueuse de mon oeuil, déjà foncé d’ordinaire, l’es un peu plus…

      • Bonjour,

        N’étant pas médecin, si vous avez la moindre douleur, ou si votre oeil n’a pas une couleur normale, je ne peux que vous recommander d’aller voir votre docteur, au moins vous serez rassuré !

        Bonne journée !

      • Bonjour !

        Je me permets d’ajouter un petit truc : l’huile essentielle de Niaouli est recommandée en cas de poussée d’herpès, elle est anti-virale, anti-infectieuse, anti-fongique, et en plus, elle booste le système immunitaire donc… Allez-y !!
        On peut en appliquer une goutte pure sur le bouton de fièvre toutes les deux heures. Si la zone est très sensible, on peut diluer l’HE dans un peu d’huile végétale (millepertuis, calendula).
        Bon courage à toutes les infectées! ;)
        P.S : ces conseils sont ceux de la pharmacienne Danièle Festy, qui a écrit un bouquin sur assez génial sur les huiles essentielles et leur utilisation.

      • Merci beaucoup pour ces informations ! Pour les huiles essentielles pour le moment je suis en pleine lecture du Dr. Baudoux mais je ne connaissais pas Danièle Festy, merci pour la référence :)

  19. Bonsoir
    Je vous fais par de mon expérience également car chaque personne est différente ^^
    J’ai 26 ans
    J’ai des boutons de fièvres depuis que j’ai environ 7/8 ans
    Et a une époque c’était une horreur surtt le collège j’en avait jusqu’à 3 fois par moi et pas qu’un genre 1 sur la lèvre du bas et 2 sur celle du haut … autant dire une catastrophe à cette âge là …. ji touchais et ça aidait pas ms c’était plus for que moi.
    En vieillissant je me ss rendu compte que pour ma part le soleil me donnai de l’herpès donc je met une casquette et besoin d’hydrater tous les jours mes lèvres. Et aussi noix cacahuètes trop de chocolat m’en donne.

    Bon déjà ça aide de savoir ça mais j’en avais encore de temps en temps j’ai fini par avoir un traitement ZELITREX à prendre tous les jours pdt 6 mois.
    Ba franchement ça vaut ttes les huiles et crèmes et patch.
    Et après les 6 mois j’en ai eu très rarement et tjs une boîte de zelitrex en prévention si un bouton pointe son nez en 2/3 jours maxi il est plus la !!! Et j’en ai eu 3 gros en 3 ans et qqlque petits parti très vite grâce a zelitrex et au patch coompeed pour éviter une autre contamination.

    Moi je suis pour les patch car sincèrement c’est le seul truc qui m’aide lors d’une poussée. La au jour d’aujourd’hui je suis enceinte et ne peut prendre zelitrex donc c’est patch c’est vrai que ça l’empêche de respirer mais c’est embêtant après 3/4 jours lors de la cicatrisation car au début c’est vraiment bien ca :
    – soulage la douleur
    – ça évite la contamination surtout la nuit on l’on se gratte s’en s’en rendre compte !!!
    – ça le rend quand mm moins disgracieux

    Donc pour la contamination au moins la nuit je préconiserais les patch car s’en vouloir rentrer ds les détails si vous touchez votre bouton la nuit ou mettez vous vos doigts ?? 😓
    Surtout quand on sait qu’on peut le refiler avec son partenaire ou nos parties génitales… :(

    Donc perso moi c’est (sans le zelitrex) :
    patch dès les 1er picotements jour et nuit vers 4 jours je le laisse aérer un peu et l’assèche si besoin mais remet tjs un patch jusqu’à une bonne cicatrisation.
    Et à côté de ça je bois bcp mange mieux dors plus si possible et positive lol ça joue bcp le moral ds la guérison !!

    Enfin on a tous et ttes nos astuces pour cette « belle merde » même si ya pire c’est disgracieux et bien douleureux perso il est arrivé ce matin j’ai envie de me couper la lèvre lol surtt que grâce à zelitrex j’en avais pas eu un gros depuis très longtemps !

    Donc à tous ceux qui en ont TROP SOUVENT prenez du ZELITREX entièrement rembourser (générique valaciclovir)

    Perso après mon accouchement et l’allaitement je me refait une cure.

    Bon courage !!!!

    • Bonsoir,

      Merci pour votre témoignage !

      Je comprends votre souffrance, mais vue l’optique du blog, je ne peux pas recommander à mes lecteurs de prendre un médicament ad vitam aeternam quand des solutions alternatives efficaces existent.

      Après, les boutons de fièvre sont le symptôme d’un déséquilibre énergétique (médecine chinoise) qui est souvent plus profond que ce que l’on pourrait penser ; peut-être avez-vous essayé l’acupuncture ou le shiatsu ? Ces méthodes peuvent avoir un réel effet sur une pathologie comme l’herpès, qui réapparaît souvent et sur le long terme ! Ces thérapies vont soigner dans la profondeur et tentent de comprendre la signification de chaque symptôme que le corps nous envoie.
      Dans l’article, je parle de boutons de fièvre occasionnels, en effet ; votre problème semble être vraiment récurrent et handicapant, c’est pourquoi je me permets de vous orienter vers des pratiques qui pourraient vous apporter une solution durable :)

      Je vous souhaite une belle soirée et beaucoup de courage dans vos démarches :)

  20. Bonjour,
    J’ai depuis ce matin la lèvre enflée partiellement, très douloureuse et qui me démange, mais comme anesthésiée avec un petit bouton juste dessous. Il n’y a pas de petites vésicules mais se pourrait-il que ce soit un bouton de fièvre ? J’espère personnellement que ce n’est qu’une infection ou une piqûre d’insecte (qui gonflent souvent sur moi).
    Je n’ai pas le courage d’attendre de voir ce que ça donne, et une amie m’a donnée une crème en attendant.
    Je serais juste dévastée de savoir que j’ai de l’herpès, par pitié dites moi que ce n’est pas possible que ce soit ça.

    • Bonsoir,
      Malheureusement je ne peux pas vous mentir : comme vous l’avez pressenti, il se peut que ce soit un bouton de fièvre… Après, cela reste beaucoup moins grave qu’un herpès réel qui apparaît facilement et régulièrement.
      Appliques les astuces de l’article que vous pouvez, si c’est un bouton de piqûre d’insecte, ça ne lui fera pas de mal non plus :)

      Bon courage ! :)

  21. Bonsoir alors voilà j’ai un bouton de fièvre depuis se matin j’ai tout de suite courru a la pharmacie où l’on m’a donner une creme et un produit desinfectant fin bref seul probleme c’est que en sortant de la douche lorsque je me quis rincer le visage le bouton c’est eclater (faut sire qu’il etait ENOOOORME) fin bref je suis tout de suite allez desinfecter tout la zone en me lavant les mains puis j’ai remi la creme que l’on ma donnee je voulais savoir que faire en cas de percement ? Voila merci bonne soiree

    • Bonsoir,

      Lorsque la croûte se perce, comme indiqué dans l’article, il faut l’assécher au maximum avec de l’huile essentielle de tea-tree (arbre à thé, trouvable facilement en pharmacie), se laver les mains avant et après s’en être occupé, ne pas gratter la croûte et être patient !

      Bon courage :)

      • Merci pour la rapidité de votre reponse :) j’ai juste deux petites question
        1) donc plus de creme?
        2) est ce que l’argile verte peu remplacer l’huil essentielle ? Comme j’en es chez moi sa m’arrange lol
        Encore merci

      • Je ne suis ni médecin, ni pharmacienne, donc pour la crème, vous faites comme vous le sentez vous :)
        Le problème de l’argile verte, encore une fois comme indiqué dans l’article ;), c’est qu’en la rinçant, vous risquez d’arracher la croûte du bouton. Mieux vaut donc soit appliquer du vinaigre blanc si vous n’avez que ça sous la main, soit attendre demain pour vous procurer l’huile essentielle.

  22. Bonjour, j’ai un bouton de fièvre qui touche à sa fin…je crois. En fait, j’ai des petites croutes qui s’enlèvent facilement rien qu’en effleurant (en voulant nettoyer avec du désinfectant léger)…du coup j’ai fini par petit à petit enlever toutes les croutes jaunâtres ou presque sèches de ma bouche….là il n’y a plus de croutes visibles et ma lèvre saigne….que dois-je mettre sur ma lèvre? Merci!

    • Bonjour,

      C’est écrit dans l’article, mais voici un copier/coller :

      La phase de cicatrisation

      Cette phase termine le bouton de fièvre : c’est quand il est parti, que la plaie est propre, mais qu’il faut encore qu’elle cicatrise. Comme je le disais plus haut, les plaies sur les lèvres peuvent mettre du temps à cicatriser. Là, attention, on va rentrer dans le glamour : si votre croûte est encore un peu jaune, mais que ce n’est plus le bouton de fièvre (vous le sentirez : vous n’aurez plus mal), ce n’est pas grave, ça arrive : il suffit de l’enlever délicatement. Là, généralement, la plaie va saigner franchement, et c’est bon signe. Vous faites un point de pression avec un tissu ou un mouchoir en papier propre, et une croûte saine va se former et à partir de là, la cicatrisation complète est rapide : un ou deux jours.
      Pour aider, vous pouvez tamponner un peu d’huile essentielle de tea-tree, ça empêchera que la croûte ne se barre avec l’humidité des lèvres ou la nourriture.

      Bonne soirée :)

  23. Moi qui ai très souvent des boutons de fièvre suite au stress et à la fatigue, tu viens de me sauver la vie ! Je n’avais jamais entendu parler de l’huile essentielle de Tea-Tree, j’ai testé ça hier et mon bouton cicatrise merveilleusement bien ! Il est apparu dimanche, j’ai suivi tes conseils, j’ai d’abord utilisé l’argile verte, en 30 minutes même pas, il était sorti ! Et aujourd’hui il cicatrise, tu m’as littéralement sauvé la vie, merci beaucoup !

  24. Salut, j’ai fait l’erreur d’utiliser des patchs :( La croûte a disparu en quelques jours mais j’ai une trace rouge (ou plutôt rose) qui reste et qui ne veut pas partir… J’ai peur que ça ne parte jamais!!! As-tu une astuce pour moi ?? Merciiii

    • Salut,
      La trace est probablement une petite cicatrice, elle est sur ta lèvre ou ton bouton était-il juste en-dessous de la lèvre, sur la peau ?
      En premier lieu, je te conseillerai d’attendre et de nourrir cette zone avec du beurre de karité, et de voir comment ça évolue sur une dizaine de jours : il se peut que ce soit simplement une petite cicatrice qui ne demande qu’à disparaître :)

  25. j’ai traité il y’a presque deux ans un bouton d’herpès avec du tea-free, du niaouli et du bicarbonate de soude dont je faisais une pâte à mettre sur la plaie pour stopper les épanchements, ça duré quinze jours. Cette année, retour de la bête, même punition, mais avec en plus du valaciclovir cinq jours. Et bien j’ai l’impression qu’en partant elle a ramené des copains, je ne sais lus quoi faire ;'(

  26. Tellement dégoûtée de n’avoir lu cet article avant !! Après un weekend festif, dans le froid et vraiment pas reposant, un bouton est apparu hier matin. Suivit d’un autre juste à côté dans la soirée, puis un 3ème dans la nuit.
    Je gère plutôt bien lorsque ça arrive d’habitude mais là, avec toute la lèvre inférieure contaminée, j’ai paniqué sérieusement. Ayant fait un impétigo tout autour de la bouche étant adolescente, j’ai eu peur de retomber dedans. Du coup je suis allée à la première heure ce matin harceler mon docteur pour une prescription de vacyclovir cachet et d’aciclovir crème. Certaines vésicules commencent à jaunir mais quelle galère d’appliquer la pommade !! (je me répugne moi-même dans ce moment là)
    J’ai pourtant de l’HE de Tea-tree chez moi mais je ne connaissais pas cette utilisation. Je vais m’y mettre dès demain !!
    Par contre, la grosse déception !! Mon ami et moi n’habitons pas tout près et nous nous revoyons ce wkend. Je pensais que lorsque les croûtes apparaissaient cela voulait dire que ça n’était plus contagieux … alors qu’en fait si?

    Ah et pour les patchs, je suis bien d’accord avec vous !! Efficace sur le moment mais lorsqu’il faut le changer aïe aïe aïe !!

  27. Bonjour, il y a une semaine j’ai eu des petites vésicules qui commençaient à se former à gauche de ma bouche et quelques jours après je suis allé en pharmacie pour acheter une crème (Aciclovir). Après ça je ne pouvais pas m’empêcher d’arracher ce bouton de fièvre puis une croûte s’est formée. Dès que j’ai vu ça, je trouvais ça tellement moche, donc j’ai bien évidemment arracher cela. Maintenant j’ai une vilaine cicatrice que je pense garder à vie (je mets encore la crème pour espérer avoir des effets mélioratifs). Quelqu’un pourrait me donner son avis s’il vous plaît ? Merci beaucoup

  28. Bonjour,

    Merci pour tous ces conseils ! Je viens d’acheter l’huile d’arbre à thé mais avant de l’appliquer,je voulais savoir si je dois l’utiliser pure sur le bouton ou si je dois la diluer à une huile végétale (si oui, à quoi ?).

    Merci d’avance de ta réponse !

  29. Bonjour,

    Premiers signes vendredi soir : glaçon et une goutte de Tea Tree
    Samedi : Les vésicules sortent (enfin je crois), j’achète une nouvelle HE cicatrisante Lavande fine
    Dimanche : Je continu avec 5 fois par jour une goutte de Tea Tree + Lavande fine
    Lundi : Début de croûtes ? Jaunes/Brunes avec vésicules apparentes une fois la lèvre humidifiée

    3 jours de traitements, il me reste 6 jours devant moi car rendez-vous important, en clair je retrouve ma chérie qui travaille à l’étranger.

    Y’a t’il de l’espoir ??

    • Il y a toujours de l’espoir, jeune padawan.
      Sans rire, je pense que c’est faisable, n’en fais pas trop non plus, laisse aussi ton corps bosser (je veux dire dans l’empressement, on est souvent tenté d’en faire trop et, on le sait : le mieux est l’ennemi du bien ;)), garde une hygiène impeccable surtout quand tu soignes ton bouton de fièvre, et ça devrait le faire !

      Bon courage ;)

  30. Cool ! Par contre toujours ces pulsations dans la lèvre, genre le truc qui est bien là… :/

    6 jours seulement devant moi, ça me parait si peu… au pire une tâche rose sur la lèvre pas grave mais je ne veux surtout pas être contagieux !!

    Vraiment pas glam et ce timing serré qui en rajoute, grrr

    • La pulsation signe simplement la petite inflammation, à laquelle ton corps répond en envoyant la cavalerie : c’est pas très agréable mais il fait le job ^_^
      6 jours ça peut le faire, sincèrement, si tu y touches pas trop : au pire tu auras une petite croûte mais plus contagieuse (si ce n’est plus purulent, donc plus jaune).
      C’est chiant mais tu ne peux rien faire de plus (le corps, ce troll ^^), mais on y croit ! :)

  31. En fait 7, le huitième je retrouve ma chérie, et vu que nous en sommes qu’aux débuts je souhaite limiter la casse visuellement…

    Donc aujourd’hui troisième jour, total de 10 en espérant retrouver ma lèvre d’origine.

    Juste une question, me conseilles-tu le vinaigre blanc à ce stade ou est-ce que je continu avec mes applications d’huiles essentielles ?

    Je me sens désespéré avec l’envie de brûler ou de retirer ces couches dégoûtantes manuellement, mais je vais résister, il le faut… ^^

    • Nein nein, il faut résister ! ;) si tu l’agresses trop, tu prends le risque de provoquer l’effet inverse, avec irritation à la clef et rebelotte pour la cicatrisation…
      Patience est mère de guérison ici ;)
      Continue donc avec les HE, en y allant mollo, pas plus de 3 à 5 application par jour :)

  32. Je vais réussir ^^’

    Oui bon ok j’avoue j’applique plus de 5 fois par jour les HE pures sur coton tige, je vais ralentir

    À ce stade en application tu me conseille une goutte de Tea Tree + Lavande à chaque fois ?

    D’avance je te remercie ! ;)

      • Alors je vais en user raisonnablement après avoir flanqué une claque à mon flacon de 10ml qui à la base était prévu pour mes marques d’acné dans le haut du dos…

        Et bien je continu les soins, je ne serai pas l’homme parfait mais si je peux sauver cette lèvre grâce à tes conseils ce sera déjà énorme ;)

  33. Jour 4 : Hier dans la nuit la croûte formée est tombée sous la douche, résultat : vésicules suintantes jaunes / blanches. Application Tea tree une goutte, la croûte s’est reformée dans l’heure.

    Aujourd’hui, même résultat qu’hier, en somme une journée de perdue donc faites très attention comme mentionné dans l’article vis-à-vis de l’argile à ne pas retirer prématurément la première croûte avec l’humidité !!

    6/7 jours avant mon rendez-vous, je n’y crois plus des masses…

  34. Je reviens avec les nouvelles du front après être rentré de vacances.

    Les journées 5/6 ont été les plus marquantes avec une croûte bien rouge/épaisse que j’ai réussi à décoller TRÈS doucement (je n’en pouvais plus). Résultat, rougeur qui s’est estompée progressivement.

    Jour 7 : RDV chez la dermato qui m’a prescrite du Zelitrex à prendre malgré la guérison (?) + une boite d’avance au cas où… pour la prochaine poussée.

    Jour 11 : Départ en vacances au top, aucune séquelle visuelle :)

    Résumé des « outils » utilisés : Huile de Tea Tree 3/4 applications par jour avec un simple coton tige. Huile de Lavande (dispensable selon mon expérience).

  35. bonjour mo jai eu les bouton jeudi je les est fait éclater j’ai mi de l’accole rt de l’éosine une grosse croute et a apparu mais dimanche je l’ai enlever et en dessous c’était pas guerrit alors lundi je suis allé en pharmacie on ma donne aciclovir mais le problème quand je me lave la bouche le matin la petite croute qui se forme le soir sens va je comprend plus rien et sa saigne aussi je vous remercie de m’aider s’il vous plait

    • Bonjour, toutes les informations dont vous avez besoin sont dans l’article :)
      Déjà, vous pouvez arrêter de le toucher sauf pour les soins, avec des mains propres, et vous procurer de l’huile essentielle de tea-tree pour nettoyer, à raison d’une goutte sur la plaie, 3 fois par jour. Bon courage !

  36. Bonsoir. après toutes ces recommandations, l’herpes est revenu systématiquement? car les methodes semblent pas mal pour tuer le virus. le but est de le faire sortir pour le
    tuer. merci de votre reponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s