2014, année de la stratégie sur les perturbateurs endocriniens ?

De l’utilité de s’informer : les perturbateurs endocriniens sont présents un peu partout.

Le 25 février, le député écologiste de l’Hérault, Jean-Louis Roumegas, a présenté les conclusions de son rapport d’information portant sur la définition européenne des perturbateurs endocriniens, et la future stratégie à adopter en la matière. Mais les choses traînent, et aucun calendrier n’a été clairement établi par l’UE, dont on attend des mesures depuis déjà 2013, concernant la définition et la régulation des perturbateurs endocriniens sur tous les marchés concernés (industrie, agro-alimentaire, cosmétique).

Les enjeux d’une telle décision pour la santé des populations et de la planète sont capitaux, et pour l’instant, rien ne sera fait concrètement avant mai 2014.

La suite de l’article

Articles en lien :

3 réflexions sur “2014, année de la stratégie sur les perturbateurs endocriniens ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s