Les poudres de plantes ayurvédiques

Des pots et des poudres...

Des pots et des poudres…

Elles sont l’une des façons les plus économiques, faciles et efficaces de traiter vos cheveux et votre peau : je vais vous présenter quelques poudres de soins polyvalentes, dites ayurvédiques car elles sont utilisées dans le cadre de la médecine indienne ayurvédique.

Qu’est-ce que sont ces poudres ? Elles sont partie ou tout d’un végétal, séché et réduit à l’état de poudre : la substance garde ainsi toutes ses propriétés. Elles sont utilisées pour traiter des affections de la peau, du cuir chevelu, pour renforcer les cheveux, favoriser la pousse, l’épaisseur de la masse et peuvent retarder l’apparition des cheveux blancs. Mélangées entre elles (pour favoriser une synergie), on forme une pâte en ajoutant de l’eau ou un hydrolat, et on les utilise en masque, sur les cheveux comme sur la peau.

Je vais vous présenter les poudres que j’utilise fréquemment, depuis plusieurs mois ; cette liste n’est donc pas exhaustive.

Les poudres lavantes

  • Shikaikai : Cette poudre ocre très fine est le résultat du broyage des cosses du fruit de l’acacia concinna, un petit arbuste qui pousse en Inde centrale. Elle lave et fortifie les cheveux, et est également recommandée pour les cuirs chevelus gras ou à problème : elle aide à lutter contre les pellicules. Il suffit de mélanger la quantité nécessaire (deux ou trois cuillers à soupe en général) à un peu d’eau, puis on masse le cuir chevelu et les longueurs avec, et le mieux est de laisser poser le tout, de cinq minutes à vingt minutes, pour avoir vraiment l’effet de soin. On rince, et le tour est joué ! Quelques recommandations pour le shikaikai : cette poudre très fine est très irritante pour les voies respiratoires et les yeux : il est conseillé de la manipuler avec précaution, de ne surtout pas la respirer. En cas de contact avec les yeux, rincez-les immédiatement et abondamment à l’eau claire et tiède. Pour éviter tout problème, lorsque je me fais un lavage au shikaikai, je rince la tête en bas au-dessus de la baignoire, ça évite d’en avoir dans les yeux ! J’aime beaucoup cette poudre que j’utilise fréquemment.
  • Sidr : Cette fine poudre verte est issue du Jujubier, dont on a broyé les feuilles préalablement séchées. Le sidr est également utilisé pour laver les cheveux, et est bien connu des utilisateurs-trices de l’indigo, puisqu’il permet de laver les cheveux sans faire dégorger la couleur. Le sidr est plus doux que le shikaikai, et est aussi indiqué dans le cas de problèmes de peau ou du cuir chevelu, et lutte contre les pellicules. Il n’a cependant pas le même pouvoir fortifiant et stimulant pour les cheveux et pour la pousse que son cousin. Son très grand avantage par rapport au shikaikai est de ne pas faire dégorger les hennés et de fixer les couleurs type indigo et katam.
Une ribambelle de poudres pour prendre soin de soi !

Une ribambelle de poudres pour prendre soin de soi !

Les poudres de soin

  • Amla : La poudre d’amla est obtenue à partir des fruits de l’amla, un arbre originaire d’Inde et du Sri Lanka, séchés et broyés. L’amla est l’une des mes poudres favorites pour le soin des cheveux. Elle fortifie considérablement les cheveux sur le moyen et long terme, elle réduit la chute des cheveux, et stimule leur pousse. Par ses propriétés anti-oxydantes, elle permet également de retarder l’apparition des cheveux blancs. Enfin, utilisée avec le henné, elle permet de foncer la couleur et d’enrayer les reflets oranges de ce dernier. Je l’utilise principalement en masque en synergie avec ses copines de ci-dessous, mais on peut aussi en faire des macérâts huileux, aqueux, l’utiliser dans un shampoing… Elle est polyvalente, facile d’utilisation et très douce.
  • Kapoor Kachli : Le Kapoor kachli est issu d’une espèce de gingembre sauvage, originaire de l’Inde et de la Chine. La poudre est obtenue à partir du rhizome (la racine) séché et broyé finement. Cette poudre est utilisée en masque, et permet de fortifier les cheveux, il stimule la pousse et facilite le démêlage. C’est une plante assez « tonique », que j’utilise en petite quantité à chaque fois à cause de mon cuir chevelu sensible ; pour ne rien gâcher, le kapoor kachli a une odeur de gingembre très douce, et très agréable, qui reste de façon légère sur les cheveux après rinçage.
  • Brahmi : Le Brahmi est issu d’une petite plante, le Baco monnieri, principalement originaire d’Inde. C’est la plante entière qui est utilisée, séchée et réduite en poudre. Elle favorise la pousse des cheveux, les épaissit et tonifie le cuir chevelu. Elle est très douce et apaise également les cuirs chevelus à problème (dans le cas d’un psoriasis par exemple, ou de simples pellicules). Je l’utilise principalement en masque pour les cheveux, en synergie avec l’amla et la poudre d’orange.
  • Poudre d’Orange : La poudre d’orange est obtenue à partir des écorces séchées du fruit, réduites en poudre. Elle est utilisée pour nettoyer la peau, déboucher les pores, et illuminer le teint. Pour les cheveux et le cuir chevelu, elle est stimulante, active la circulation au niveau du cuir chevelu, et permet aussi et surtout d’avoir des cheveux brillants, souples, doux et qui se démêlent facilement.
  • Henné neutre : Le henné neutre est issu des feuilles du Cassia obovota, séchées et réduites en poudre qui doit être très fine. Il a sensiblement les mêmes propriétés que le henné colorant (lawsonia inermis), sans en avoir les inconvénients pour celles et ceux qui ne voudraient pas se teindre les cheveux : il embellit les cheveux, les fortifie en formant une gaine autour du cheveu. Il apporte volume, brillance et douceur, surtout lorsqu’il est utilisé en synergie avec les autres poudres de soin ayurvédiques. Il ne colore pas les cheveux ; toutefois, les chevelures blonds très clairs doivent se méfier, il risque de leur foncer leur couleur à moyen et long terme. Aucun risque à partir du blond foncé/châtain clair.
  • Neem : La poudre de neem est obtenue à partir des feuilles du margousier, ou neem, séchées et réduites en poudre. Ses vertus détoxifiantes, purifiantes et antiseptiques en font l’outil idéal pour lutter contre les problèmes de peau, et les pellicules du cuir chevelu. Il aide à apaiser les démangeaisons de ce dernier, et est également utile contre les affections type eczéma, acné, urticaire. Il est également reconnu dans la lutte contre les poux (l’huile étant sur ce point encore plus efficace que la poudre). Cette poudre révèle son efficacité à long terme (comme beaucoup de remèdes naturels), et permet des résultats durables.
  • Bhringraj : Le bhringraj (également ortographié bhrangraj) est issu d’une petite plante indienne, séchée et réduite en poudre. Elle permet de lutter contre la chute des cheveux et renforce la repousse : elle est utilisée en cas de calvitie ou d’alopécie. Si vous ne souffrez pas de chute importante, elle favorisera la pousse et la masse capillaire. Attention aux chevelures claires que cette poudre peut sensiblement foncer si on l’utilise fréquemment. 
  • Kachur Sugandhi : La poudre de kachur sugandhi est obtenue à partir de la racine de cette plante indienne, une autre variété de gingembre. Il a sensiblement les mêmes propriétés que le kapoor kachli, mais paraît être plus efficace, et l’odeur est plus vivace également (et toujours aussi délicieuse) : renforce la pousse des cheveux, stimule le cuir chevelu, renforce la masse capillaire, et fait briller les cheveux. Elle peut aussi être appréciée en lavage, mélangée à d’autres poudres lavantes comme le shikaikai, le sidr, etc., et laissera un parfum naturel très agréable dans les cheveux.
La timide petite fleur du kashur sugandhi.

La timide petite fleur du kashur sugandhi.

Mon utilisation des poudres de plantes ayurvédiques
Cela fait un an maintenant que j’utilise régulièrement ces poudres pour des masques. Parfois je les fais une fois par semaine, ou moins, cela dépend des envies et du temps que j’ai. A l’utilisation longue durée, j’ai remarqué que mes cheveux avaient vraiment été renforcés, la masse est plus importante et ils poussent très bien. Je les préfère en synergie, cela renforce leurs effets ; je peux aussi rajouter un actif hydratant dans mon masque : aloe vera, glycérine, après-shampoing, car les poudres peuvent parfois dessécher les longueurs, même si je n’ai pas spécialement remarqué cela sur mes cheveux. Ces poudres sont de vrais actifs puissants, et elles doivent être considérées en tant que tels (un peu comme Perceval) : on peut faire une allergie à certaines de ces poudres, et il faut toujours les manipuler avec une certaine précaution : éviter les yeux, faire attention à ne pas les respirer, et je pense, ne pas les utiliser plus d’une fois par semaine.
Au-delà de ça, elles sont mes soins préférées pour faire des masques : elles sont complètes, peu chères, vraiment efficaces et simples d’utilisation. Merveille !

Où se procurer ces poudres ?
Deux boutiques en ligne sont connues et reconnues pour la qualité de leurs poudres, leur service impeccable et la gentillesse de leur propriétaire : Hennés et Soins d’Ailleurs et Henné Indigo et Compagnie. J’ai déjà commandé indifféremment sur les deux sites, selon les disponibilités ; il n’y a pas vraiment de différence de prix et les deux sont excellentes.

60 réflexions sur “Les poudres de plantes ayurvédiques

  1. Bonjour :) j’ai beaucoup aimé ton article, très détaillé et très intéressant. J’aimerais savoir si tu as déjà testé ces poudres sur AromaZone? J’ai déjà une commande chez eux et avant qu’elle ne soit expédiée j’aimerais y rajouter des poudres. J’ai pu lire un témoignage sur les poudres ayurvédiques d’AromaZone mais il était négatif et disait que les poudres n’étaient pas de bonne qualité: le mélange des poudres avec l’eau donnait une pâte qui s’effritait et était impossible à appliquer sur les cheveux. Mauvaise manip de la personne ou mauvaise qualité du produit?
    J’attends ta réponse bisous ;)

    • Bonjour,

      Merci pour ton commentaire :)
      J’ai déjà commandé toutes sortes de poudres ayurvédiques chez AZ, et je n’ai jamais eu de problème de qualité (ni d’efficacité). Donc soit le lot de la personne avait un problème (ce qui est possible, si les poudres ont pris l’humidité), soit elle a fait une mauvaise manip’ !

      • Merci de ta réponse je les commande dès aujourd’hui!! ;)
        J’ai des cheveux frisés très fins, alors j’ai besoin de les renforcer et les épaissir tout en essayant de favoriser leur pousse. Je suis patiente mais un petit coup de pouce ça se refuse pas lol.
        Je compte mélanger la poudre d’amla, d’orange et de kapoor kachli avec de l’eau. J’aurais bien remplacé le kapoor kachli par le bhringraj, il a très bonne réputation et a été testé scientifiquement quant à son efficacité sur la pousse du cheveux, mais j’ai peur que ça fonce ma chevelure :( (j’ai des mèches blondes sur toute la tête) . Combien de temps faudrait-il que je laisse le mélange sur ma tête? Est-ce qu’un shampoing est nécessaire pour l’enlever ou bien il suffit de rincer les cheveux?

  2. Bon j’ai craqué j’ai tout acheté… je veux absolument toutes les essayer. Pour le prix que ça coûte… et puis 100g ca va mettre un peu de temps avant de s’épuiser! Et c’est là où je me suis demandé: comment les garder à l’abris de l’humidité?? :s va falloir acheter des bocaux lol

    • Alors pour répondre à toutes tes questions : les poudres peuvent foncer les cheveux (sauf : orange, neem, sidr), mais ça prend du temps et il faut vraiment avoir les cheveux clairs. Si tes mèches blondes sont des couleurs chimiques, aucun risque que ça ne fonce, mais si ce sont les nuances de tes cheveux, alors il faudra les utiliser maximum une fois par mois, pas plus de trois quarts d’heure pour éviter de foncer trop. Après, tu peux aussi ne les mettre que sur le cuir chevelu, ça évitera de foncer de trop tes longueurs.
      Pour enlever les poudres, normalement il n’y a pas besoin de shampoing, sauf si tu as mis de l’huile ou une matière grasse dans ta pâte. Si tu fais ton masque sur shampoing j+2 ou 3, tu n’auras pas besoin de les laver : les poudres ont une action lavante. Si tu fais ton masque sur cheveux sales, il faudra voir au rinçage, mais un shampoing peut s’avérer nécessaire.

      Pour les bocaux, fais de la récup’ ! Pots de miel, de confiture, boîtes à thé, vieux pots cosmétiques, etc… :) Sinon, tu peux faire comme je faisais au début : tu mets tous les sachets dans une boîte à chaussure, dans un placard : conservation optimale garantie !

  3. Merci pour cet article, il est génial ! Il y a deux ans je voulais passer à des poudres lavantes plutôt que des shampoings, ayant un cuir chevelu plutôt sensible ça me paraissait être une solution plus adéquate. J’ai essayé avec le Ghassoul, ça a été une catastrophe, des pellicules et des cheveux ternes comme jamais… Du coup j’ai un peu peur de retenter une expérience avec des poudres… Qu’en penses-tu ?

    • Merci beaucoup pour ton commentaire :)

      Le rhassoul est une argile, il ne fonctionne pas de la même façon que les poudres lavantes, et il est loin de convenir à tout le monde pour le lavage des cheveux. Je pense que tu peux essayer sans souci les poudres indiennes, qui sont des poudres de plantes, donc qui n’auront pas le même effet sur tes cheveux qu’une argile :). Tu peux essayer le shikakai si tu n’as pas les cheveux trop clairs (c’est mon préféré personnellement) ou le sidr si tes cheveux sont d’un blond très clair (le shikakai a tendance à foncer, à la longue) : les deux lavent très efficacement et laissent les cheveux doux et brillants !

  4. Merci pour ton article. Je suis blonde( mèches) ..je me lave avec des poudres. Shikakai, sidr,kachur…j’ai utilisé egalement des poudres: ortie, prêle, fendu grec, orange….j’ai arrêté le shikakai, bien que je ne le gardais que 5mns sur mes cheveux, et malgré cela, je trouve mes cheveux foncent. D’où la question: est ce la poudre d’ortie? Ou une autre de ces poudres? Merci si tu peux m’éclairer. Y a t il des témoignages de blondes utilisant ces poudres?

    • Bonjour,

      Alors, l’ortie, le sidr, l’orange, le rhassoul, ne foncent pas les cheveux normalement. Par contre, toutes les autres poudres indiennes type kashur, amla, bringhraj foncent les chevelures claires.

      • A priori oui. Sur des chevelures très claires, il semblerait que même avec un temps de pose minime, avec le temps, la chevelure, soit fonce, soit change de nuance (d’une nuance cendrée on passe à une dorée, par exemple), ou bien apporte des reflets dorés ou cuivrés (c’est léger hein, attention). C’est ce que j’ai pu lire de ci de là sur internet ; après, à toi de voir déjà quelle est ta couleur (la base et les reflets) et ce que tu acceptes ou pas comme changement ; il y a pas mal de poudres qui soignent très bien sans foncer la chevelure ni modifier ses nuances, donc fais-toi plaisir :)

  5. Bonjour tout d abord bravo pour toutes ces explications sur les poudres ça donne envie d essayer ! Alors moi je viens vers toi car j aimerai des conseils quand a mes problèmes capillaire je souffre d alopecie depuis plus de 10 ans j ai perdu 3/4 de ma belle chevelue j ai essayer plein de chose minoxidil complément alimentaire cure de vitamine anti chutes bref tous le marché rien ne marche et par dessus tout j ai des démangeaisons horrible sur mon cuir chevelu ainsi que des pellicules bref tous va bien j ai changer de vie je suis actuellement dans les dom Tom depuis 6 mois et la c est la cata bref je les perd non stop tous le temps je me gratte le crâne j ai des plaques de pellicule je suis supporte aucun shampooing même en pharmacie ….je suis vraiment désespéré et on voit mon crâne c clairsemé , je pense vraiment finir chauve … je me dis pkoi pas essayer ça même si je crois plus au miracle …mais je sais pas quelle poudres merci de m avoir lu et si jamais tu peux m aider je prend les conseils merci a toi ..

    • Bonjour Emy,

      Merci beaucoup pour ton commentaire !

      Je vais essayer de te répondre du mieux que je peux, et j’espère pouvoir t’aider. L’alopécie n’est pas un problème simple, et il faudrait d’abord savoir si c’est génétique ou si c’est dû à autre chose (événement, stress, alimentation, champignons, carences, etc.). Es-tu allée voir un dermatologue pour te faire diagnostiquer ? Si ce n’est pas le cas, c’est le premier conseil que je puisse te donner, pour avoir une idée plus précise de ce qu’il se passe dans ton corps et sur ta tête :)

      Ton alopécie peut-être causée par plusieurs choses : génétique, carences, dermite, ou champignons. S’ils tombent par poignée, ils sont aussi plus fragiles et il faudra adapter dans ce cas, pour ne pas les perdre encore plus.
      Déjà prends un shampoing doux, naturel, bio, je te conseille le Weleda (trouvable en magasin bio ou sur internet sinon), la composition est parfaite et le prix n’est pas excessif, j’ai confiance à 100%. Il ne faut plus que tu utilises de shampoing qui puisse agresser ton cuir chevelu (ceux du commerce – parapharmacie comprise – contiennent des sulfates et autres horreurs qui ne sont pas bonnes du tout pour le cuir chevelu).
      Ensuite, si tu as un problème de démangeaisons et de pellicules, puisqu’on ne sait pas ce que c’est pour le moment, je conseillerai d’ajouter une trentaine de gouttes d’huile essentielle de tea-tree à ton shampoing : elle est antibactérienne, antifongique et antipelliculaire, tout en restant respectueuse de la peau et très bien tolérée.
      Tu peux aussi prendre 5 ou 10 minutes par jour pour te faire un massage du cuir chevelu : tête en bas (assis, c’est plus confortable :)), avec la pulpe des doigts, tu masses de façon circulaire sur toute la zone du cuir chevelu. Alors il ne faut pas frotter, mais bien bouger la peau sous tes doigts (donc appuyer un peu) : non seulement ça fait beaucoup de bien, mais il se peut que ça stimule ta pousse.

      En ce qui concerne les poudres à proprement parler, il faut que tu testes déjà une pour voir si le fait de te faire un masque ne va pas te faire perdre tes cheveux : le poids du masque et le frottement lors du rinçage sont souvent la cause de chutes ; quand on n’a pas de problème d’alopécie, ce n’est pas grave, mais pour moi, dans ton cas, il vaut mieux rester très doux.
      Essaye de te laver les cheveux avec la poudre de shikakai, en alternance avec le shampoing Weleda, j’ai mis la façon de procéder dans l’article ! C’est une poudre très bien, antipelliculaire, qui te soulagera probablement de tes démangeaisons, et qui plus est stimule la pousse. deux précautions : elle irrite les yeux et les voies respiratoires tant qu’elle est sèche :), et quand elle est mouillée, mieux vaut ne pas l’avoir dans les yeux.

      Voilà, pour l’instant ce que je peux te conseiller, si tu as d’autres informations ou questions, n’hésite pas :)

      Je te souhaite bon courage, et te dis à bientôt !

      • Merci pour ta réponse en faite j ai déjà consulter les dermathologue et j ai une alopecie androgenique d après leur dignostic j ai déjà fait des prises de sang et pour mes démangeaisons ils s agirait d une dermite seborrique sauf que la je supporte même plus le shampoing conseiller par la dermato ma perte et difuse … Voilà merci encore pour ta réponse je suis désemparé j aimerai déjà arrête ces pellicules et ces déménangaisons intempestive ….

      • D’accord, je te remercie pour ces précisions. Du coup je te renvoie à ma première réponse : la première chose que je peux te conseiller et de changer de shampoing (Weleda ou Cosmo Naturel sont d’excellentes marques), il faut absolument que tu utilises quelque chose de doux, sans sulfates et sans produits issus de l’industrie pétrolière : pour les pellicules et la santé du cuir chevelu de façon globale, c’est une vraie plaie…
        Ensuite, essaye le shikakai pour te laver les cheveux deux fois par mois, et s’ils ne tombent pas trop, tu pourra tenter un masque à base d’amla, de bringhraj et de kashu sughandi :)
        Ces poudres apaiseront ta dermite (qui soit dit en passant peut aussi te causer une perte capillaire), tout en renforçant tes cheveux à la racine et en maintenant ton cuir chevelu sain !

        Bon courage, et n’hésite vraiment pas si tu as d’autres interrogations :)

  6. Bonjour! Mes cheveux sont des rescapés, j’ai perdu pas mal de ma masse capillaire suite à quelques passage chez le coiffeur pour des mèches légèrement + claires que ma couleur naturelle (en décolo donc). Bref, du coup cela fait 6 mois que je lutte pour ne pas les abîmer et les faire pousser (je les aient bien en dessous de la poitrine donc niveau fourches et cheveux qui se cassent ça y va; je coupe petit à petit car je veux garder une belle longueur). Bref. Je me suis fais un henné neutre il y a 3 semaines, j’aimerais en refaire encore plein plein plein pour épaissir mes cheveux tout moches mais j’ai pas envie que mes cheveux foncent . Aussi j’ai en stock de la poudre de brahmi qui semble super pour épaissir mes longueurs mais même problème que pour le henné neutre.. Quelle poudre me conseillez vous d’utiliser ? Merci beaucouup!

    • Bonjour,

      Le henné neutre est une très bonne poudre, très efficace : si tu ne veux pas foncer tes cheveux (et qu’ils sont vraiment clairs ou cendrés), tu peux l’utiliser en temps de pose court et une fois par mois : tu profiteras de ses effets sans avoir d’inconvénient couleur !
      Sinon, les poudres de kapoor kachli et de kachur sugandhi sont diablement efficaces pour booster la pousse et offrir un rendu très doux ! On peut également citer la poudre d’orange. Ces trois poudres n’auront aucun effet sur ta couleur, quelle que soit la fréquence d’utilisation :)

      Je te souhaite des beaux cheveux et bon courage !

  7. Merci! Ma mère utilise du henné depuis une trentaine d’années et elle n’a jamais de problème de fourche, d’effets « queue de rat » (alors que comme moi elle a les cheveux très très fins)… etc. Même pour ces cheveux blancs elle n’utilise pas de couleurs, et ça donne des cheveux dorés très beaux :). Les coiffeurs adorent ces cheveux.
    La poudre de kappor kachli peut-elle épaissir mon cheveu? C’est l’effet que je recherche le plus :).

    • Les poudres indiennes ne forment pas vraiment une gaine protectrice comme le henné colorant le fait, mais elles donnent du volume et favorisent la pousse, de façon très efficace sur le moyen et long terme :)

      • En fait je ne fais pas reposer mon khadi noir, me le conseilles tu ? Donc, j’ajoute les poudres indiennes au dernier moment juste avant la pose ? Merci miss :)

      • L’indigo n’a pas besoin de repos, il doit être appliqué dans les deux heures suivant le mélange de la poudre à l’eau :) excuse, je n’avais pas percuté que tu parlais de la coloration khadi noire :) Le temps de pose ne vaut que pour les hennés purs :) Donc dans ce cas, tu ajoutes les poudres après avoir mélangé ta coloration khadi à l’eau, et c’est tout bon :) !

  8. Bonjour,

    Est il possible d’ajouter certaines poudres qui stimulent la pousse (comme le Kapoor Kachli) dans un henné colorant (noir) ?

    Merci pour vote réponse

    • Bonjour,

      Oui bien-sûr, tu peux tout à fait utiliser les poudres indiennes dans le henné, mais il faudra alors les ajouter après le temps de repos de la pâte (si tu la fais reposer) :)

      • Merci pour tes réponses sur quels sites je peux commander les poudres stp les plus pure possible vu ma dermite et mon alopecie je vais essayer j ai plus rien a perdre vraiment un grand merci a toi d avoir pris le temps de me répondre ;-)

      • J’ai référencé dans la colonne de droite tous les sites de confiance (testés et approuvés par moi-même ^^) sur lesquels on peut se procurer les produits dont je parle dans mes articles :)
        Pour les poudres, tu peux passer commande chez Henné, Indigo et Cie, c’est le meilleur rapport qualité/prix :) !

        Et c’est normal pour les réponses :) je te souhaite de t’en sortir avec ce problème en tout cas ! Avec les poudres, il faut être patient (un ou deux mois pour les premiers résultats) et persévérant, mais ça fonctionne :)

        Prends soin de toi :)

  9. Bonjour très interessant l’article merci !!

    Depuis 4 mois je suis au No poo je me lave uniquement qu’avec des poudres, mais je les achète chez Aromazone… depuis le no poo j’ai remarqué que mon cuir chevelu démange beaucoup, je commence à avoir plusieurs plaques…

    Le rincage au vinaigre de cidre et le vinaigre blanc ne calme pas, j’ai arrêté les produits laitier depuis 1an.

    Il faut que j’essaye la poudre de neem

  10. Bonjour,
    Merci pour cette revue détaillée des poudres ayurvédiques qui me tentent bien.
    Je voudrais en tester mais devant tout ce choix, je n’arrive finalement pas à me décider et à déterminer quelle(s) poudre(s) me conviendrai(en)t le mieux !
    Peut-être pourrais-tu m’éclairer ?
    J’ai des cheveux très fins, sans volume et relativement peu nombreux, sans avoir pour autant de problèmes d’alopécie. De plus, ils sont TRES gras et je suis obligée (réellement) de les laver tous les jours.
    Après avoir essayé différents shampoings pour cheveux gras, bien entendu tous inefficaces, j’ai utilisé pendant de nombreuses années un shampoing de supermarché, sans silicone mais avec sulfates (Ultra Doux de Garnier au tilleul pour cheveux normaux).
    Je souhaite passer au naturel et je teste (depuis ce matin !) le shampoing bio Cosmo Naturel pour usage fréquent au miel, calendula et avoine. Trop tôt pour pouvoir juger de son efficacité mais je note toutefois que ce shampoing laisse des cheveux très doux et légers.
    Voilà pour l’état des lieux ! ;-)
    Quels conseils pourrais-tu me donner pour continuer sur cette lancée « naturelle » ?
    Mille mercis d’avance :-)
    Marilou

    • Bonjour Marilou,

      Merci pour ton témoignage !
      Déjà que tu changes de shampoing, c’est très bien ! Ton cuir chevelu ne vas plus être agressée autant qu’avec les sulfates, et la marque Cosm-Naturel est une marque à laquelle je fais entièrement confiance :)
      Pour le reste, je te conseille d’alterner tes shampoings avec de la poudre de shikakai et/ou de sidr, ces poudres lavent les cheveux et te permettront de commencer à espacer tes shampoings, tout en renforçant tes cheveux ; elle permettent aussi de traiter les cheveux qui regraissent trop vite, justement parce qu’elles lavent sans agresser aucunement le cuir chevelu. Tu peux aussi faire des masques à base de poudre d’amla et de kashur sughandi, c’est idéal pour des cheveux fins et aide à la pousse.

      Continue sur ta lancée, reste dans la simplicité et fais un point d’ici un mois ou deux, tu pourras alors réadapter ta routine :) ! N’hésite pas si tu as d’autres questions, bonne continuation !

      • Bonjour !
        Je te remercie pour ta réponse. Je vais acheter de la poudre de sidr et suivre aussi tes conseils pour celles d’amla et de kashur sugandhi. J’étais un peu hésitante pour la poudre d’amla car j’ai lu qu’elle avait tendance à foncer les cheveux (les miens sont châtains clairs) mais en poussant mes recherches, j’ai également appris que celle de kashur sugandhi avait, elle, l’effet inverse. Donc c’est tout bon pour moi !
        Je vais de ce pas passer commande et continuer à suivre ton blog très intéressant !
        Merci encore,
        Marilou

  11. Bonjour,
    Merci bcp pour ce blog.
    Voici mon cas : j’ai des cheveux fins qui paraissent volumineux le 1er jour du lavage mais qui s’applatissent au bout du 2 ème jour.
    Je me suis mise au He ( romarin de cineole et menthe poivrée ) et j’applique une fois par semaine la poudre brahmi. En effet, au niveau de la frange je constate que c’est très clairsemé et qu’on voit mon crâne s ce niveau là. .. je fais une focalisation sur mes cheveux ça me tend malade.
    Pense tu que l’application de la poudre brahmi une nuit par semaine va densifier mes cheveux ?

    • Bonjour et merci,

      Les poudres indiennes peuvent t’aider à faire pousser tes cheveux, mais je ne peux pas t’assurer que ça fera des miracles ; essaye de varier avec d’autres poudres, pour profiter de leurs effets. Et ne t’inquiète pas, c’est très souvent normal de voir son crâne à ce niveau-là, surtout si tu as une frange qui crée une raie :) ne te bile pas pour ça, tant que tu ne perds pas de façon significative tes cheveux. Plus tu focalisera dessus, plus ça te paraîtra énorme, alors souffle un coup et profite ;)

  12. Merci pour cet article très interessant. Ayant les cheveux assez frisés (donc très secs ) , il est mieux pour moi de faire des masques aux poudres avant ou âpres shampoing ? Rajouter de l’après shampoing ou de l’aloe vera changera le résultat ou pas ? Comment tu procède toi ? Et les appliques tu aussi sur ton cuir chevelu ? c’est difficile a rincer du coup ? Et est ce que les poudres seraient efficaces pour mon problème de pellicules ? DÉSOLÉE pour toutes ces questions ^^ mais les poudres m’intéressent beaucoup !
    Merci d’avance :-)

    • Bonjour,

      Merci pour ton commentaire :)

      Tu peux faire tes masques avant le shampoing, tu peux tout à fait rajouter une ou deux cuillers à soupe d’après-shampoing, ça n’alourdit pas mais contrecarre très bien l’effet légèrement asséchant des poudres.

      Pour ton problème de pellicules, oui les poudres aident beaucoup, surtout le shikakai (pour le lavage).

      Pour l’application, il est d’autant plus intéressant de les appliquer sur le cuir chevelu car c’est là qu’elles montreront toutes leurs capacités : purification du cuir chevelu, gainage, et sur le long terme, elles aident les cheveux à (re)pousser :)

      Belle journée à toi et à bientôt !

  13. Bonjour

    J’ai testé le shikakai et le kapoor kachli

    Rien à dire sur le shikakai, sauf le fait que c’est plus compliqué à préparer qu’un shampoing.
    Et donc les matins où je suis à la bourre et où il faut vraiment me laver les cheveux (et aussi les fois où j’ai la flemme) et bien j’adopte la solution de facilité (d’autant plus que j’ai un super shampoing que j’adore de chez laboratoire paysane). Donc je n’utilise que de temps en temps. Pas assez on dira :~)

    Le kapoor kachli, c’est lui qui me pose problème. J’ai constaté qu’il a un réel effet volume sur mes cheveux fins, et qui dure, et ça c’est ce que je recherche.

    Mais MAIS, il me sèche les cheveux terriblement. J’ai beau mettre le matin des choses sur les pointes (la crème 2moss en l’occurrence), je me retrouve avec des épis de paille tout secs.
    Donc, c’est pas un effet « légèrement asséchant » chez moi, c’est une tuerie.
    Je n »ai jamais mis dans le masque de kapoor kachli des huiles, peut-être aurais-je dû ? Juste du miel, ou du yaourt, mais dans mon cas ce n’est visiblement pas suffisant.

    Je voulais savoir si d’autres personnes avaient rencontré ce problème avec le kapoor kachli et comment elles avaient géré l’effet asséchant. Faut-il le mélanger avec de l’huile de coco ou de l’après shampoing ? Comme en général j’enchaine ce masque avec un lavage au shikakai, je me dis que je ne peux pas mettre d’huiles dedans (me disant que le shikakai ne lave pas les bains d’huile).

    Un conseil ?
    Merci d’avance pour vos retours d’expérience

    • Bonjour Para,

      J’utilise les poudres (amla, maka, shikakai, kachur sugandhi, neem) et effectivement elles sont asséchantes. Je ne rajoute pas d’hydratant comme le miel, le lait etc je mélange les poudres à de l’eau simplement avec quelques gouttes d’HE… après la pose je rince à l’eau claire puis j’enchaîne avec un très bon après-shampoing naturel (Baume Démêlant de chez Cosmo Naturel) et je n’ai aucun soucis (mes cheveux sont 3B/3C très fins). Tu n’es pas obligée de faire un shampoing, les poudres ont juste besoin d’être rincées s’il n’y a pas d’HV dans ton masque.

      Bonne journée ;)

      • Bonjour,

        Merci Kiwi, c’est en substance tout ce qu’il y avait à dire :)
        Les poudres peuvent en effet être asséchantes sur certaines chevelures qui y répondent plus que d’autres ; les utiliser ensemble pour profiter d’une synergie est déjà une bonne chose, surtout avec la poudre d’orange qui va atténuer déjà un peu cet effet.
        Ensuite tu peux rajouter quelques gouttes d’HE d’ylang-ylang par exemple, qui est excellente pour le soin des cheveux !

        Merci à toutes les deux pour vos témoignages :) !

        Belle journée à vous !

  14. bonjour, je fais régulièrement des hennés colorants. Mes cheveux sont sublimes et je ne fais plus que 3 à 4 shampooings par mois avec une base neutre de chez AZ. J’aimerai passerai no poo et me laver les cheveux avec des poudres. est-ce possible après un henné qui colore ?

    • Bonjour,
      Pour les poudres, il faudra simplement éviter le shikakai qui fait dégorger le henné ; l’amla a tendance à embellir les châtains mais c’est très subtil et ça ne fait pas dégorger les hennés ; le sidr sera parfait pour laver les cheveux et leur donner du volume sans rien faire dégorger, et toutes les autres poudres seront utilisables en masques/no-poo sur des cheveux colorés au henné : testé et approuvé par Bibi :) !

      Félicitations en tout cas pour tes cheveux et ta routine :)

  15. Bonjour,
    Je viens de découvrir les poudres ayurvédique et ton blog par la même occasion. Et je le trouve super !
    J’aurais besoin de quelques conseil pour la bonne utilisation des poudres. J’ai un cuir chevelu assez difficile à dompter. J’ai les cheveux gras, le cuir chevelu très sensible (voir irrité) et des pellicules. Tout pour aller bien. J’ai commencé par utiliser du rhassoul comme poudre lavante avec deux utilisations par semaine et de la poudre de neem en masque une fois par semaine. Mais peut-être qu’en l’associant avec d’autre poudre cela serait plus efficace ?
    De plus, j’ai mon chéri qui perd énormément ses cheveux. Je voulais savoir si la poudre de Bhringaraj serait efficace pour lui. Je pense que c’est une calvitie héréditaire. Mais si on pouvait la freiner se serait pas mal du tout.
    En te remerciant par avance,
    Bonne journée

    • Bonjour,

      Merci pour ton commentaire !

      Pour ton cuir chevelu, espacer les lavages et continuer avec les poudres si elles te conviennent me paraît une bonne idée ! Les poudres en elles-mêmes sont très efficaces, trop les mélanger ne sert pas à grand-chose :) ; de plus, certaines poudres conviennent aux uns et pas aux autres, comme le sidr, pour laver, que je trouve génial, ou le shikakai, qui toutes les deux lavent et apaisent les cuir chevelus irrités.
      Si ton CC est vraiment très irrité, je ne peux que te conseiller te faire un no-poo en remplacement d’un lavage, de temps en temps, et d’espacer au maximum ces derniers.

      Pour la calvitie, la poudre de Bhringaraj est très efficace pour ralentir les chutes des cheveux, tout comme l’amla ou le brahmi qui sont très douces et très efficaces sur le long terme.
      Le tout, c’est d’être régulier, je ne peux pas dire si ça fonctionnera sur une calvitie héréditaire, d’autant que beaucoup de facteurs peuvent entrer en jeu, mais s’il est partant, alors il faut essayer :)

      Je te souhaite une très belle fin de journée :)

  16. C’est un très bon article ! Ces poudres sont en effet de vrais trésors pour les cheveux… Ca a sauvé la chevelure de ma mère, que les teintures chimiques avaient complètement dégradé…

    Pour ma part, j’utilise beaucoup de henné neutre, de sidr, en masques !
    Mais je préfère me laver les cheveux au rhassoul plutôt qu’au sidr^^ Même si son action lavante est super efficace aussi…

    Dis-moi, à quelle fréquence utilises-tu ces poudres, à peu près ? Je suis toujours curieuse de savoir cela ^^

    • Merci pour ton témoignage !

      Pour les lavages aux poudres, j’alterne entre le sidr, le shikakai et le rhassoul, ce qui fait que vue ma fréquence de lavage et l’alternance des méthodes, mes réserves baissent très lentement haha ! Honnêtement je ne pourrai pas te dire de fréquence, je n’ai pas de régularité là-dessus : à une époque où j’avais besoin de récupérer de la masse après une chute de cheveux assez importante, je faisais un masque par semaine avec ces poudres, et j’ai fait ça sur plusieurs mois. Maintenant, je profite de mes lavages pour faire un masque en même temps (je laisse poser le sidr/shikakai et si j’y pense j’ajoute de l’amla), mais je dirai que ce n’est pas plus d’une fois par mois à tout casser :) ! Mais j’adapte, et puis comme en ce moment je suis en cure de gingembre, je ne fais pas d’autres soins à mon cuir chevelu :)

      • C’est vrai que ça marche bien pour rattraper les dégâts après une chute. Tu me donnes très envie de tester le shikakai en tout cas ; mon expérience se limite au sidr et au rhassoul ^^
        Du coup, tu appliques une logique proche du No-Poo, avec ces poudres ? ^^

        Merci pour ta prompte réponse, en tout cas ! :-D

      • Oui je suis au no-poo, les seules fois où je me laves les cheveux (au savon), c’est quand j’ai fait un bain d’huile :) sinon oui j’alterne water-only, poudres, bicarbonate :)

  17. Bonjour,

    Je n’ai pas trouvé de réponse au sujet qui me préoccupe, peut être pourras tu y répondre:
    je fais des teintures chimiques car au niveau des tempes j’ai de très larges bandes de cheveux 100% blancs, et aussi en haut du front, donc je ne vois que les teintures chimiques pour régler mon problème, et je suis obligée de teindre mes racines au pinceau toutes les deux semaines.
    J’utilise une boîte pour 4 ou 5 utilisations; ça donne une espèce de tie and dye blond fonçé-blond clair pas génial, mais qui passe.

    Si j’avais une alternative naturelle, je serai enchantée, mais je n’en vois pas:
    le henné après une coloration chimique crée une réaction vraiment néfaste pour la santé, d’après ce que j’ai compris, et en plus je trouve que sur les cheveux blancs c’est vraiment 100% orange ou rouge (j’étais très adepte quand j’étais plus jeune, j’adorais être rousse, mais orange non)

    Du coup je me demandais si par hasard les poudres ayurvédiques seraient compatibles avec mes obligations capillaires actuelles, peu envoûtantes mais hélas nécessaires, qui laissent mes cheveux très ternes et fatigués: c’est surtout la brillance qui leur manque, et une nuance plus naturelle (les pigments naturels sont vraiment les plus beaux, mais des pigments naturels qui donnent un vrai blond foncé sur cheveux blancs, je n’en vois pas )
    Si tu peux me conseiller d’autres fils de discussions, ou blogs, ou sites que tu apprécies et qui pourraient m’éclairer sur la question, ça me serait très utile.
    Merci beaucoup pour cet article et ce fil de discussion éclairant:)

    • Salut !

      Alors, le henné sur une colo chimique c’est ok, c’est la décoloration qu’il ne faut pas employer sur un henné ^^ ; en revanche il y a la technique du deux étapes, mais si j’ai bien compris tu veux rester sur du blond.
      Du coup, un mélange de poudres qui donnent un blond cendré ou doré…

      N’étant pas ma spécialité, je te renvoie vers les excellents conseils que tu peux trouver sur le site d’Henné Indigo et Cie, dont tu trouveras le lien dans la sidebar (excuse-moi, je ne peux pas te le mettre ici, je n’ai pas d’accès à un ordinateur en ce moment !)
      Il y a aussi un forum dont le lien est sur le site d’HIC qui est ouvert et répertorie toutes les astuces et techniques pour se colorer les cheveux au naturel, et pas mal de sujets traitent de la coloration des cheveux gris et blancs, car c’est en effet un vaste sujet !

      Et sinon il y a aussi le forum Le Jardin des Chevelus (pareil, je ne peux pas te mettre le lien mais tu tapes sur un moteur de recherches et ce sera la première réponse), qui regorge de bons conseils pour tous types de problème concernant les cheveux ! :)

      En ce qui concerne les poudres de plantes, tu peux de toute façon les utiliser dès maintenant pour aider à renforcer ta chevelure fatiguée, comme le kashur, l’amla, ou te laver les cheveux au sidr ; la poudre d’orange est top aussi pour faire briller sans assécher. Tu as aussi le henné neutre, qui s’utilise aussi pour colorer les cheveux très blancs en blonds et rentre dans des recettes avec d’autres poudres de plantes (que je connais mal, mais tu trouveras toutes les infos dans les sites que je t’ai recommandés) !

      J’espère avoir répondu à ta question, et merci pour ton passage ici :) !

  18. coucou super article!

    Moi je suis adepte des poudres depuis peu (2 utilisations et je voit déjà la différence!!!) j ai décidé de faire un masque aux poudres par semaine et un henné par mois, pour détendre un peu et protèger mes cheveux très très bouclés type afro (je suis métisse) et je me demandais si je pouvais ajouter des huiles végétales dans mon hénné? (j en ajoute déjà dans mes masques aux poudres indiennes ce qui contre l effet asséchant qu’elles peuvent avoir) ou faire un bain d’huile la veille.. moi c est nutrition nutrition nutrition et hydratation.. je ne connais pas les cheveux gras.

    Je souhaiterais aussi foncer mes cheveux, surtout recouvrir les reste de decolo chimique qui sont aujourd’hui un peu roux.. quelle melange de hénné je dois faire? j ai entendu parler du indigo, des graine broux de noix …

    Merci de m éclairer mes jolies,

    En tout cas si vous avez besoin de conseil sur les recettes de poudres, etc, ou les produits associés a ma routine qui tiennent vraiment leur promesses c est avec plaisir.. j en ai tellement testé! n’hésitez pas!

    Il me reste juste à éclaircir certain points sur le henné et ca sera parfait!!

    • Salut et merci pour ton témoignage ! :)

      Je pense que ta routine est bien pour commencer, après il sera toujours temps d’adapter si tu t’aperçois que c’est trop serré :) ! Le henné sera en effet ton grand allié pour détendre tes bouclettes, après n’ayant pas moi-même ce type de cheveux, je ne sais pas dans quelle mesure il est efficace sur une chevelure afro, donc à voir et à tester !

      Tu peux rajouter 2-3 cuillers à soupe d’huile végétale dans ton henné oui, sachant qu’il ne vaut mieux pas trop en mettre parce que l’huile fait « glisser » le henné et il prend moins bien ; mais à petit dose, elle jouera son rôle sans empêcher le henné de venir se coller à tes cheveux !

      Quant à la coloration, tu as l’indigo, le katam également qui est un peu plus brun subtile que l’indigo qui lui est très noir, et le brou de noix que je n’ai personnellement pas essayé !
      Pour l’indigo et le katam, ce sont deux poudres à rajouter au henné au dernier moment, et pour les proportions ça va dépendre de ce que tu veux comme résultat et de ce que tu as déjà sur la tête : tu as les cheveux noirs noirs ou bien ils ont déjà des reflets grâce au henné ?
      En tout cas pour commencer, tu peux mettre 1/4 de poudre type indigo/katam dans ton mélange, ça te donnera un brun, mais si tu ne trouves pas ça assez foncé, il sera toujours bon d’augmenter la dose à la prochaine application :)

      Pour des renseignements complémentaires et de très bons conseils, je te renvoie au site d’Henné Indigo et Cie, que tu trouves dans la sidebar à droite : c’est bourré d’exemples de chevelures teintées au naturel et de bons conseils de la propriétaire elle-même et de ses clientes/lectrices qui ont mis à disposition leurs recettes et évolutions !

      Bon courage et belle continuation avec tes cheveux, je suis ravie en tout cas que les poudres indiennes te conviennent, on y revient toujours :p

      A la prochaine !

      • Merci de ta réponse très complète!! Et du coup faire un bain d’huile la veille que je recouvrerais le lendemain avec le henné tu ne me le conseille pas? Je n’ai aucun reflet aux racine et je n ai encore jamais testé vraiment le henné pur (juste un peu de henné neutre ajouté dans mes soins ayurvédiques) Quand tu dit l’indigo et le katam je pensais qu’en eux même c était déjà du henné, il faut que j ajoute ca a du henné neutre? j ajouterais un peu d’huile d’avocat et de pepin de raison alors dans le henné, j ai aussi des actifs capillaires comme la protéine de soie ou de riz.. j ai pensé en ajouter quelques goutes aussi comme je le fait dans mes masques mais j ai peur d’altérer les effets de base du henné, déjà essayé?

      • Je t’en prie :)

        Alors pour le bain d’huile la veille du henné, ça dépend en fait de la quantité d’huile, et de la propension de tes cheveux à absorber l’huile ! Le tout, c’est qu’ils ne soient pas trop gras le jour du henné, sinon le risque c’est que le henné ne prenne pas.

        Alors pour la petite précision :) : on appelle henné la plante lawsonia inermis, c’est le henné colorant.
        Le henné neutre s’appelle cassia obovata, et il ne colore pas les chevelures (sauf exception pour les cheveux blonds très clairs à blancs).
        L’indigo et le katam sont donc deux poudres colorantes indépendantes du henné, qui proviennent de deux plantes différentes. La confusion vient du fait que souvent, on appelle les mélanges colorants « Hennés » dès lors qu’il y a un mélange comprenant un peu de henné.

        De fait, ces deux plantes (l’indigo et le katam) ont besoin de l’effet accrocheur du henné : sans ce dernier, leur couleur ne prend pas seule sur les cheveux. D’où l’intérêt d’établir des recettes proportionnées avec du henné et d’autres poudres colorantes pour obtenir une couleur personnalisée, qui peut aller du châtain auburn au brun noir !

        Donc si on résume : l’indigo et le katam doivent être utilisés avec du henné colorant, pas avec du henné neutre :) ce dernier reste un très bon soin, mais ne sera pas très utile dans un processus de coloration sur des cheveux bruns à noirs comme les tiens.

        Quant aux actifs, tu peux bien-sûr en ajouter un peu, ça ne dénaturera pas le henné :)

      • Alors la merci! Tu m apprend vraiment quelquechose! J ai vu que le henné avait un effet lissant je pense donc ne le faire que une fois tout les 2 mois :) merci pour tes reponses c est très gentil!

      • Haha, c’est ça de laisser des commentaires quand je suis devant le PC :p

        De rien ! N’hésite pas à aller consulter d’autres articles sur le henné (j’en ai écrit un d’ailleurs dont voici le lien) sur les blogs de la sidebar ou encore à parcourir le site d’Henné Indigo et Cie, c’est vraiment une mine d’or d’information !

  19. bonjour j ai un cheveu hyper fin et coloré chimique depuis des années quel poudre puis je utiliser pour donner un peu de volume ( mon rêve) et qui ne décolore pas ma coloration? et à quel rythme ? merci de vos conseils

    • Bonsoir,

      La plupart des poudres ayurvédiques donnent du volume, en fait ! Si vous êtes plutôt blonde, je vous conseillerai plutôt des shampoings/masques à la poudre de Sidr, qui ne fonce pas les cheveux et permet d’apporter un joli volume. Sinon pensez aussi au rhassoul : si vos cheveux l’apprécient, c’est une argile super pour le volume et la douceur.
      Sinon, si vous êtes coloré plus foncée, l’amla et le kashur sont pas mal du tout pour donner du volume :) Tous les rizhomes un peu épicés en fait, même le gingembre, peuvent vous apporter un beau volume, car ils vont aller stimuler la circulation sanguine et « redresser » le cheveu à la racine (je schématise)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s