Le layering : la routine beauté venue du Japon

Inspirons-nous de la délicatesse de cet érable japonais…

Présentation aujourd’hui d’une technique venue du Pays du Soleil-Levant, que vous connaissez certainement puisqu’elle est arrivée comme une révélation absolue chez nous, il y a quelques temps déjà :  le layering, ou le millefeuille.
Bon, il y a des raisons pour lesquelles cette méthode a fait tant d’émules, il faut dire ce qui est : c’est génial ! (Attention, article à objectivité proche du néant).

Le layering consiste à superposer les actions sur la peau, matin et soir ; c’est une routine très complète qui vise à nettoyer la peau le mieux possible, puis la soigner et l’hydrater/la nourrir. On part du principe qu’une peau bien nettoyée, c’est une peau saine, et une peau bien soignée et nourrie, c’est une peau douce, lumineuse, radieuse, heureuse, bref. Cela prend tout son sens quand on habite dans une grande ville, dans un environnement pollué, où là, bonjour ce qu’on se prend dans la figure (au sens strict) : pots d’échappements, microbes, bactéries en tout genre (les pas sympas), micro-particules… Si l’on ne peut trop rien faire dans ces conditions pour nos petits poumons noircis, on peut au moins essayer que ça ne se voit pas trop de l’extérieur ! Mais je m’égare…

Il y a deux (en fait trois) façons de pratiquer le millefeuille : avec des cosmétiques spéciales, des gammes complètes de grandes marques spécialisées, dont la composition est plus que douteuse ; avec des cosmétiques spéciales conçues avec une éthique naturelle, à la composition irréprochable, avec un possible label. La troisième façon, c’est au naturel, en simplifiant le plus possible les gestes et en réduisant les produits utilisés. C’est cette troisième voie que j’ai choisie, outre le fait que je fabrique les cosmétiques spéciales dont j’ai besoin.

Beauté japonaise, © Takamatsu Keiji

Les six étapes du layering :

  • Démaquillage à l’huile : celle-ci n’est à faire que le soir, même si vous n’êtes pas maquillé(e) : c’est la première étape du nettoyage pour désincruster les saletés des pores de la peau.
    Comment on fait ? On prend une huile que l’on aime bien, adaptée à son type de peau ; j’aime l’huile de jojoba pour les peaux grasses, et l’huile d’argan pour les autres. On en verse une noisette dans ses mains, et on se la passe sur tout le visage et le cou, en massage circulaire. Cela vaut aussi pour le démaquillage des yeux : l’huile fait parfaitement fondre tous les types de maquillage.
  • Lavage : le matin, premier geste ; ou bien le soir après le démaquillage, une fois que l’on a de l’huile bien partout. On lave avec un produit doux, du savon d’Alep ou un savon spécial très doux fait parfaitement l’affaire ; on peut aussi utiliser du Rhassoul (mon chouchou), une argile lavante qui nous vient du Maroc, ou bien un gel nettoyant très doux (celui de Jovees au tea-tree est très bien). On masse soigneusement le visage et le cou, et on rince.
  • Lotion tonique : elle est là pour aider à finir de nettoyer autant que pour débarrasser votre peau du calcaire de l’eau courante (surtout en région parisienne…) ; ce peut être un hydrolat (citron, bambou pour les peaux grasses, rose pour les peaux sensibles ou matures, oranger pour les peaux sèches…), ou bien une lotion que vous pouvez faire à partir d’un hydrolat et d’actifs comme l’extrait de concombre ; enfin plus simplement, ce peut être un spray d’une eau thermale, type Avène ou La Roche-Posay.
  • Sérum : c’est le moment hydratation intense. Le sérum est là pour hydrater la peau le plus possible ; ce peut être un produit spécialisé (je n’ai pas d’exemple sous la main), ou bien tout simplement de l’aloe vera ! Avec ses vertus apaisantes, hydratantes et réparatrices, l’aloe vera combine les actions et convient à toutes les peaux.
  • Contour des yeux : il est loin d’être obligatoire, surtout en dessous de trente ans, et si vous n’en ressentez pas le besoin.
  • Crème ou huile de nuit : la touche finale de votre layering. Votre crème de jour doit être adaptée à votre type de peau, choisie avec soin dans les gammes de cosmétiques naturelles (Weleda, Melvita, Logona, Thémis, par exemple) ou fabriquée selon vos besoins (on y viendra) ; pour le soir, on choisit une huile de nuit raccord : jojoba ou noisette pour les peaux grasses, mixtes ou acnéiques (elles aident à la régulation du sébum), argan, avocat, camélia, beurre de karité pour les autres.

Quelques astuces supplémentaires :
Lors du démaquillage, si le maquillage sur les yeux est imposant, vous pouvez prendre un coton humide et enlever le tout avec, ça partira tout seul grâce à l’huile qui fait tout glisser !
Pour optimiser l’hydratation, je mets ma crème de jour ou mon huile de nuit alors que mon visage est encore humide de la lotion et de l’aloe vera : le gras de l’huile ou de la crème va permettre d’emprisonner l’eau dans les couches superficielles de la peau, limitant ainsi l’évaporation de celle-ci.

Se relaxer, prendre du temps pour soi, faire une pause en contemplant des cerisiers japonais…

Le tout ne prend pas plus d’une dizaine de minutes, surtout que plus on le fait, plus les gestes deviennent des réflexes, donc plus l’on va vite. Si vous avez peur que cela vous prenne trop de temps sur votre sommeil, le matin (argument Ô combien valable), essayez d’abord le weekend, quand vous avez du temps, pendant les vacances, prenez du temps pour vous, ça ne peut que vous faire du bien =) !

3 réflexions sur “Le layering : la routine beauté venue du Japon

  1. Le layering fait des émules dans le monde entier (dont moi)^^
    Pour l’huile démaquillante, tu peux t’en fabriquer une avec une huile végétale et de la mousse de babassu (retourne en enfer, Shu Uemura!)
    En Corée, les filles se rincent aussi le visage avec l’eau de rinçage du riz pour se blanchir la peau avec l’amidon. Mais ça implique de faire du riz quotidiennement^^;
    Pour rester sur l’Asie, il y a aussi l’infusion de thé à s’appliquer chaque jour sur le visage comme un hydrolat ou en glaçon si on a le courage^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s