Pour bien commencer, bien se connaître : la peau

Présentation
La peau est l’organe qui protège le corps humain des agressions extérieures. Elle est responsable de l’évacuation de la sueur, des impuretés, elle permet la régulation de la température corporelle, elle est imperméabilisée et elle est notre contact premier avec le monde, par les sens du toucher et de la vue. Elle est composée de trois principales couches, et chez l’adulte, elle mesure 2 m² et pèse environ 5 kg.

Après cette brève présentation écrite, il est temps de découvrir cette petite merveille de technologie :

Schéma détaillé d’une coupe de la peau.

Les trois couches sont l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

  • L’épiderme est lui-même subdivisé en plusieurs couches que vous pouvez voir sur le schéma, et qui ont chacune une fonction particulière. C’est la couche superficielle, qui contient les kératinocytes, les cellules de kératine, protéine qui protège et imperméabilise la peau, et les mélanocytes, qui bloquent les U.V (phénomène du bronzage) ;
  • le derme est composé du tissu conjonctif, très innervé et vascularisé, et qui confère à la peau, grâce à son élastine et son collagène, son élasticité et sa résistance ;
  • l’hypoderme ne nous concerne pas cosmétiquement parlant, il permet, entre autres, d’amortir les chocs.

Dans le derme, trois glandes :

  • la glande sudoripare eccrine est reliée au pore de la peau, elle sécrète la sueur et permet l’élimination des déchets ;
  • la glande sudoripare apocrine est reliée au folicule pileux et sécrète la sueur ;
  • la glande sébacée, moins profonde que les deux autres, est associée elle aussi à un folicule pileux et sécrète le sébum qui permet la lubrification du poil et de la peau, son imperméabilisation, et sa protection.

Les cellules remontent à la surface de la peau progressivement, en passant par les couches successives ; la kératine est, elle, élaborée seulement dans la couche granuleuse. Le cycle de renouvellement des cellules est de quatre semaines.

Les types de peau et leur traitement cosmétique.

  • Grasse, sans boutons : production de sébum trop forte.
    Pourquoi ? Les produits utilisés sont-ils adaptés ? On conseillle d’adapter sa routine avec des soins pour peaux grasses : des huiles qui permettent de réguler le sébum (jojoba et noisette), un lavage quotidien au rhassoul ou avec un gel nettoyant doux (sans détergent) et un gommage une fois par semaine maximum. Enfin, une crème de jour légère, hydratante mais pas trop nourrissante, avec des actifs matifiants, et du maquillage minéral (poudres) si besoin.
    A noter aussi que les peaux grasses sont plus épaisses et moins sujettes à l’apparition de rides car le sébum étant l’huile naturelle du corps, il protège efficacement la peau.
  • Grasses avec boutons.
    Cause des boutons ? Sévérité de l’acné ? Diagnostic de dermato ? Bien, une fois que tout ça a été vérifié, on adapte sa routine. Une peau acnéique est très souvent une peau très sensible et réactive (d’où les boutons) : il lui faut donc des soins très doux adaptés. On pense au zinc, à l’huile essentielle de tea-tree, au peeling avec le jus de citron (beaucoup plus doux pour les boutons que les gommages à grains), à l’huile de neem (ça pue mais c’est efficace), à un nettoyant très doux, et au maquillage minéral, si l’on se maquille. On évite les savons agressifs et on se lave le visage le soir de préférence.
  • Sèche : des plaques en hiver, des petits dartres, la peau qui craquèle : c’est sec !
    Il faut nourrir, avec des huiles bien grasses, argan, avocat, ou beurre de karité (qu’on peut mettre en masque – couche épaisse – la nuit), ou encore des baumes, cold cream… On suit sa routine normale si l’on n’a pas d’autre problème. On utilise une crème de jour bien nourrissante et hydratante, qui va laisser un film protecteur façon cocon sur le visage. On peut également utiliser un sérum, sous la crème de jour, pour compléter les actions de la crème si vous ressentez toujours un inconfort malgré la crème ou l’huile.
  • Déshydratée : peau qui tire, sensible au calcaire, impression d’inconfort ? Manque d’eau !
    Donc on mise sur l’hydratation : une eau florale ou un brumisateur, juste avant d’appliquer sa crème de jour ou son huile de nuit : ça va permettre de garder l’eau dans la peau : l’huile empêche l’évaporation de l’eau. On mise aussi sur les actifs hydratants (glycérine, inuline, acide hyaluronique, et bien-sûr, aloe vera à volonté). Comme pour les peaux sèches, on peut utiliser un sérum pour améliorer le confort de la peau.
  • Mixte : mission : double traitement !
    On traite les parties en excès de sébum (notamment la nuit), on peut utiliser une crème légère ou bien deux soins différents adaptés aux zones grasses et aux zones plus sèches. Et du maquillage minéral pour unifier tout ça, si on en ressent le besoin, comme d’habitude !
  • Sensible, réactive.
    On fait des tests dans le creux du coude avant d’utiliser un quelconque produit nouveau, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise (même avec une crème bio dont la formulation est impeccable – ça sent le vécu) ! Miser sur des produits doux, décrypter les INCI, aloe vera à volonté, huile de rose, d’argan, macérât huileux de calendula, beurre de karité… Que du doudou ! On n’hésite pas à miser sur les eaux florales, appliquées avant le soin de jour ou de nuit, ça aide vraiment à apaiser la peau : eau d’hammamélis, d’immortelle, de rose. On évite le gommage (rhassoul excepté car c’est vraiment très doux), et on choisit des nettoyants très doux, surtout sans sulfates !

L’arganier, d’où est tirée l’huile d’argan, une petite merveille pour tous les types de peau.

Les cas particuliers
La peau peut être atteinte d’affections particulières, type eczéma, psoriasis, dermite séborrhéique : elles feront a priori l’objet d’un article (sachant que si vous soupçonnez d’avoir développé ce genre d’affection, rien ne vaut le diagnostic d’un dermatologue). Une petite note à ce sujet : la peau est le dernier des organes émonctoires (c’est-à-dire qui évacuent les déchets : foie, reins, poumons, intestins, peau), et ces affections particulières sont très souvent d’origine psycho-somatique : la peau évacue ce qui n’est pas exprimé. Un travail accompagné profond peut bien souvent aider à résorber ces problèmes, voire à les faire définitivement disparaître.

Pénétration des soins dans la peau
A priori, les crèmes restent dans la couche de l’épiderme, mais certaines substances ou certains actifs peuvent pénétrer plus profondément, jusqu’au derme, voire dans le sang (on pense particulièrement aux micro-particules ou à l’aluminium), et cela dépend principalement de la taille des molécules qui composent ces actifs : plus elles sont petites, plus l’actif pénètre profondément. A noter aussi qu’une huile végétale permettrait de faire pénétrer plus en profondeur une huile essentielle.
Donc en fait, la meilleure façon de prendre soin de sa peau sur le long terme, cela reste encore de l’intérieur ! Boire de l’eau, un litre et demi par jour en moyenne, manger des fruits et des légumes (pour les vitamines et les fibres), et surtout ne pas se priver des huiles végétales dans l’alimentation, même si vous faites un régime : consommées avec modération, c’est-à-dire deux à quatre cuillers à soupe environ par jour, elles vous aideront à garder une belle peau (outre tous les autres bénéfices qu’on peut en tirer pour la santé), grâce aux acides gras (oméga-3 et oméga-6).

Enfin, l’adoption d’une routine régulière est le meilleur moyen de prendre soin de sa peau ; personnellement, je fais un mix selon ma motivation – disons que j’ai quelque peu adapté le layering à ma flemme légendaire ! La meilleure routine est celle qui vous convient, à vous, à votre rythme de vie, vos habitudes, vos préférences !

Articles en lien :

  • Peau – Wikipedia
  • Peau – Futura Sciences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s