Passer au naturel : l’inévitable période de transition

Vos cheveux et vous, c’est l’amour vache ?

Des cheveux traités au chimique, pour faire court c’est à peu près ça : je te décape avec des sulfates (t’as mal, hein ?) et oups, pardon ! je te soigne avec des agents occlusifs (dans le genre amour vache). Sachant que la plupart des shampoings contiennent aussi des agents occlusifs (silicones ou quats)… Donc agression du cuir chevelu, des longueurs et des pointes, puis on rebouche tout ça. Le problème, c’est que c’est un cercle vicieux : le cuir chevelu, agressé, va réagir en regraissant vite (un jour, deux jours ?), ou bien en étant très sensible (démangeaisons, pellicules, etc.), et les agents occlusifs vont creuser les aspérités des longueurs et pointes, s’infiltrer dans les écailles en laissant un aspect immédiat de douceur et de brillance, bien vite parti.
Sans compter les effets dévastateurs des couleurs permanentes, dites d’oxydation, ou encore des lisseurs et fers chauffants en tout genre (utilisés quotidiennement)…

Lorsque l’on passe au naturel, on soulage immédiatement notre cuir chevelu, mais il faut un certain temps d’adaptation pour les longueurs et pointes ! Et plus elles sont abîmées, plus ce temps est prolongé. En effet, on les prive d’un coup de leur béquille ! Et rien dans le naturel n’est à effet immédiat.

Vos cheveux pourront vous paraître plus difficile à coiffer.

Pendant cette période, vous pourrez avoir les cheveux secs, ternes, vous pourrez avoir envie de tout arrêter, mais c’est là qu’il vous faudra faire preuve de pugnacité et de patience. La durée de la transition varie selon les personnes, le type de cheveux et leur qualité de départ : vous partez d’une chevelure, certes soignée aux produits industriels, mais en bonne santé et n’ayant jamais subie de couleur d’oxydation ? La transition se fera en deux ou trois mois. Pour les cheveux les plus abîmés, il faudra compter sur des coupes régulières (un cheveu ne se répare pas) et quelques mois de plus.

C’est là aussi qu’il faudra trouver les bons soins, qui vous aideront à passer ce cap le plus facilement possible : bains d’huile, masques faits maison (on en reparlera…), aloe vera, et j’en passe : vous pouvez mettre le paquet pour soigner vos cheveux ! Après, vous pourrez adapter votre routine, l’alléger, la simplifier, bien-sûr.

Le jeu en vaut la chandelle : après ces quelques mois (mouif, le naturel c’est pas si top en fait), votre chevelure sera de nouveau en pleine possession de ses moyens, brillante et forte ! Vous pourriez être surpris par un changement de nature (pour les cheveux les plus abîmés) : un mouvement, des ondulations qui reviennent… des signes de bonne santé capillaire ! Et tout ça grâce au naturel… !

Cette belle jeune femme a vécu à une époque (fin du XIXe siècle) où l’on n’avait que la nature pour s’occuper de ses cheveux ! Métisse Tagalo-Chinoise, 1870-1885, Philippines. Extrait de l’exposition Cheveux Chéris au musée du Quai Branly, terminée en juillet 2013.

14 réflexions sur “Passer au naturel : l’inévitable période de transition

  1. Bonjour globelalune,

    J’ai longtemps hésité mais je me lance à laisser un commentaire.
    J’ai découvert ton site vraiment par hasard et je voulais te remercier car j’apprends énormément de choses grâce à tes publications.
    Je suis une jeune métisse qui a retrouvé ses cheveux naturelle depuis 3 ans (avant je les traitais chimiquement au défrisage) autant dire que nous n’avons absolument pas la même nature de cheveux (j’ai des cheveux crépus de type 4A-4B et 4C, j’ai plusieurs textures sur la tête LOL). Cependant cela ne m’empêche pas de prendre pas mal d’infos sur ton blog et de les adapter a ma nature de cheveux.
    Depuis quelques mois je souhaiterais revenir au naturel (arrêté d’utiliser des produits chimique ,après-shampoing chimique et autre).Je sais depuis un moment que la composition de pas mal de nos cosmétiques est chimique mais je n’imaginais pas a quel point et de plus je ne connaissais pas le greenwhashing.En plus je suis une écolo dans l’âme depuis ma jeunesse donc je suis un peu écoeuré de tout ça.
    Cependant il ya quelque jours j’ai fait des courses pour refaire mon stock de soins de cheveux (shampoing et après shampoing ) en me penchant en détail sur la composition je me rend compte que tous les produits sont bourrés de silicones et de produits chimique.
    Depuis 1 mois je ne me lave les cheveux qu’aux plantes ou argile car j’ai depuis quelques temps des problèmes de chute à cause de ce que je faisais subir à mes cheveux (lissage, sèche cheveux, tresses…) du coup j’ai commencé à être plus rigoureuse avec mes cosmétiques (je fais déja très attention a mon alimentation donc je savais que ca ne venait pas de là et je confectionne mes crèmes de cheveux maison et quelque fois des crèmes de corps).
    La raison pour laquelle je te sollicite est la suivante:
    Etan donné que cela me fend le cœur de jeter tous les produits que je viens d’acheter car cela n’était pas donné, est ce que tu penses que je peux utiliser les après-shampoing chimiques après mon shampoing aux plantes ou argile mais sans le laisser poser juste le temps du démêlage et le rincer, pour ne pas que mes cheveux soient bourré de silicone après, penses tu qu’avec cette méthode cela étouffera moins mes cheveux?
    Avant j’en mettais un peu dans mon shampoing aux plantes (poudre indiennes) et argiles que je laisse poser environs 1h penses tu que je dois arrêter (ou continuer le temps de terminer mon stock CHIMIQUE!!! cela ne fera pas trop de mal à mes cheveux???)
    Je ne me lave les cheveux que toutes les 2 semaines, comment puis-je enlever les silicones de mes cheveux pour réduire les dégâts une semaine sur 2 le temps de terminer mes produits?est ce que le bicarbonate de soude peux m’aider, en alternant une fois sur deux soins avec silicone (le temps de terminer mes produits, snif!!!) et soins sans silicone avec shampoing au bicarbonate de soude penses tu que cela permettra de réduire les dégâts sur mes cheveux?

    désolé pour mon message super long, j’espère que tu auras un peu de temps pour me lire et me répondre,
    en tout cas je trouve que ton site est superbe et tu as l’air très marrante et sympathique.Je voulais aussi te dire que j’adhère vraiment à ton site encore plus que les autres globeuse car j’aime le principe d’anonymat, si un jour je devais me lancer dans un globe je ferais pareil ;-)

    Bonne continuation a toi et encore merci pour tout,

    Mlle ANONYME

  2. heu désolé je voulais dire blog, blogeuse et compagnie je ne sais pas pourquoi j’ai marqué globe, globeuse, peut être à cause de mon intro LOL!!et je vois que j’ai écorché ton pseudo aussi je voulais dire :gobelalune…

    • Bonjour belle inconnue ! ;)

      Ton message me touche beaucoup, merci à toi d’avoir pris le temps de l’écrire !

      Alors déjà c’est super pour ton passage au naturel, ça me met toujours en liesse de lire ça, haha ! Je ne suis pas spécialiste des cheveux crépus ou typés métisse, mais je m’y suis pas mal intéressée (déjà parce que c’est passionnant), parce que je voulais pouvoir connaître aussi des choses dans ce domaine pour mon lectorat :) ! En tout cas je suis ravie que tu trouves ton compte dans mes astuces !

      Pour ton dilemne cornélien, si tu utilises de l’argile, du bicarbonate et des shampoings naturels et doux, je ne pense pas que finir tes bouteilles de produits siliconés soient un mal ; au contraire, je pense que ça te fera une transition plus soft que de tout arrêter d’un coup !
      Donc tu peux alterner avec des soins naturels et des siliconés, le temps de finir tes stocks. Pour moi ça n’abîmera pas plus ta chevelure, simplement fait attention à ne pas en mettre sur le cuir chevelu :)
      En moyenne, les silicones mettent deux semaines à disparaître totalement des cheveux, donc ce ne sera pas un problème une fois tes bouteilles terminée :)

      Fais attention avec l’argile et le bicarbonate à bien faire des soins derrière, car ces deux méthodes, si elles sont efficaces pour éliminer les silicones, peuvent aussi assécher considérablement la chevelure. Ce que je te conseille, c’est de voir comment tes cheveux réagissent, et d’alterner shampoing doux/bicarbonate/argile. Là, il n’y a que toi qui pourra constater par l’expérience ce qui te conviendra le mieux comme rythme de lavage et de soins !

      Et tu m’as beaucoup fait rire avec ce 2e commentaire car je t’avoue que je n’avais pas du tout remarqué tes jolies transformations des mots :) ! Qui ne sont pas si malvenues car je voyage pas mal !

      Je te souhaite une très belle soirée et à bientôt sur le blog :) !!

      • Bonjour Gobelalune,

        Je te remercie de m’avoir répondu aussi rapidement surtout que je faisais mon shampoing ce samedi :-).J’ai donc suivis tes conseils pour l’application de mon après shampoing siliconé LOL, j’ai évité le cuir chevelu.J’ai testé pour la première fois ce we le shampoing au shikakai, en fait j’ai mis trop de shikakai et du coup j’ai eu du mal a rincer je ne savais qu’il fallait que je rince jusqu’à ne plus voir de grains dans la baignoire car vu que je shikakai est super irritant je gardais les yeux fermés.Du coup je me suis retrouvées avec des grains encore dans les cheveux après le shampoing.J’ai appliqué mon après shampoing derrière mais cela n’a pas suffit a enlever tous les grains qui restait, je me suis donc retrouvée avec des grains encore présent dans mes cheveux une fois ceux ci sec et je t’avoue que je n’avais pas le courage de les relaver donc je me suis dit que cela allait partir au fur et a mesure avec le démêlage.Mais je me demande si cela ne peux pas être mauvais pour mes cheveux de garder des grains de ces poudre dans ma chevelure ?Je me dit qu’au pire ce ne peux que les assécher, et puis si ca ne va vraiment pas je me dit que je referais un shampoing ce we au lieu d’attendre 2 semaines…

        En tout cas il est certains que les poudres de plantes conviennent parfaitement à mes cheveux donc c’est une chance pour moi.Ma chute de cheveux à considérablement diminuer alors que cela fait juste un peu plus d’1 mois que je les utilises a chaque shampoing (j’utilisais la poudre d’alma auparavant une fois sur 2) , je ne comprend pas pourquoi ces poudre ne sont pas plus recommandée par les professionnels pour les chutes de cheveux ??Ou simplement les rinçages au thé. moi je réalise après mon après shampoing un rinçage au thé noir (en dernière eau de rinçage)j’avoue cela assèche extrêmement les cheveux mais après une bonne hydratation derrière cela passe très bien et de plus c radicale pour moi mes cheveux tombent largement moins.J’alterne entre rinçage au thé noir et romarin+thin.

        En tout cas je te remercie pour tous tes conseils que tu partages auprès de nous.
        Encore merci pour ton article sur les peignes en corne cela m’a fait changé ma méthode de démêlage et la je suis entrain de remplacer tous mes peignes en plastique par de la corne ou du bois.Et oui cela fonctionne très bien pour les cheveux crépus aussi, mes cheveux adorent la corne il n’y a pas photo ;-)

        Bien bonne journée et très bonne continuation a toi.
        Ah au fait, tu as de magnifiques cheveux ^_^

      • Eh bien, je n’avais jamais pensé au thé noir comme aidant pour la chute de cheveux, mais c’est très intéressant, je prends note !

        Pour le shikakai, ça m’est arrivé aussi d’avoir des petits fails de ce genre, et ça ne m’a jamais posé problème : à part le fait que ce soit chiant d’en retrouver partout ^_^ ça n’assèche pas plus les cheveux. Enfin je ne l’ai pas remarqué !
        Et je suis tout à fait d’accord avec toi sur les poudres ayurvédiques : elles sont une véritables mine d’or pour les problèmes de chutes de cheveux ! Seulement elles sont un peu fastidieuses à utiliser et je pense que c’est pour cela que peu de gens se tournent vers elles en première intention.

        Ah ça les peignes en corne, il y en a pour tous les goûts ! Ceux que j’ai et que j’ai présenté dans un article ici sont d’ailleurs tous les deux adaptés aux cheveux bouclés jusqu’à crépus :)

        Merci infiniment pour ton commentaire qui me va droit au coeur :)

  3. Bonjour Gobelalune !

    Merci pour tous ces précieux conseils, en plus tu parle de l’environnement, c’est très complet !
    Je suis passée au naturel il y-a peu (visage pour l’instant) et la période de transition est assez pénible (peau desséchée, squame, boutons, points noirs, rougeurs…). Il parait que c’est normale, que cela peut prendre du temps pour retrouver son équilibre et tu viens de m’apprendre que pour les cheveux c’est pareil (je pense m’y mettre quand je gèrerais un peu mieux mes soins pour la peau. Je me sens pas là : squame, boutons + bote de paille sur la tête, les enfants vont pleurer en me voyant hihi !).

    J’ai fais mes premiers achats sur le site d’Aromazone et comme je ne le vois pas dans ta liste « Shopping », je me demandais si c’était parce que tu ne le recommandais pas ? Étant débutante, ton avis m’intéresse beaucoup :) Et aussi, que pense tu des actifs à rajouter sois même dans nos recettes maison ? Je ne sais pas quoi en penser, ils m’effraient un peu mais sont aussi très attirant…

    J’ai hâte de connaitre ton avis, c’est super de pouvoir en parler et demander des conseils, je me sens moins en galère ;)
    Encore merci pour ce chouette blog, à bientôt !

    • Bonjour Jessica,

      Merci beaucoup pour ton commentaire adorable :)

      Pour ta transition, tu as raison de la faire en plusieurs étapes, comme tu le dis après, on a trop à gérer ! Ta peau est effectivement en train d’évacuer un certain nombre de choses, et vu que c’est le dernier émonctoire (les organes qui rejettent les toxines du corps, comme le foie par exemple), c’est par elle que souvent, le surplus se manifeste ! Tu ne le précises pas dans ton commentaire mais si tu es aussi dans une période de transition alimentaire, cela joue forcément :) !

      Pour Aroma-Zone, je ne l’ai effectivement pas mis volontairement : j’aime bien mettre en avant des sites peu connus du grand public, or je sais qu’Aroma-Zone a bien tracé sa route et que je n’ai pas besoin de le mettre spécialement en avant :) ! Au-delà de ça, l’aspect consommation à outrance sous prétexte que c’est naturelle ne me plaît pas tellement : on est dans un entreprise qui veut vendre, donc qui veut que l’on consomme, or moi je prône plutôt la slow-cosmétique et la simplification des soins, dans le but de réguler sa consommation. Je trouve que ce genre d’approches appelle trop à la consommation de tout et n’importe quoi, en plus du fait de parfois utiliser et promouvoir des extraits naturels d’essences rares venant de la forêt amazonienne où, soyons clairs, il n’est pas possible d’être sûr de la provenance vu le bordel que c’est là-bas et vu le contrôle qu’on les grosses industries sur la déforestation et l’extermination des peuples indigènes de cette zone… Haha pardon je me suis un peu emportée ! Donc en résumé, je ne le déconseille pas, j’y fais moi-même encore quelques rares achats, mais je préfère mettre d’autres initiatives en avant :)

      • Réponse ultra rapide, merci !
        Depuis ma question j’ai lue tes autres articles (tous très intéressent !) et j’arrive, petit à petit, à mieux ranger mes idées qui étaient assez embrouillées… J’ai lue pas mal de tes liens aussi, sur les labels notamment, j’ai même découvert un annuaire qui répertorie tous les agriculteurs bio près de chez moi ! C’est bête, mais je n’y avais même pas songé avant de lire tout ça…
        Je suis vraiment contente d’avoir découvert ton blog, à trèèèèès bientôt ;)

      • Bonjour Gobelalune !

        Ça y est je suis passée au naturel depuis quelques mois pour mes cheveux et je suis assez surprise de voir mes cheveux doux et brillants :) Cependant j’ai quand même un souci, j’ai l’impression que je perds beaucoup plus de cheveux depuis ce changement… Je suis revenue lire ton article pour voir si tu en parlais et j’ai relue le commentaire du dessus qui parle de perte de cheveux mais apparemment c’est le contraire qui c’est produit, elle perdais ses cheveux avant le passage au naturel et ça c’est atténué ensuite. Je n’ose pas utiliser les poudres indiennes et le thé noir car je suis blonde et j’essaie justement de les éclaircir naturellement, ce qui n’ai pas facile.
        J’ai les cheveux fins et mixtes, graissants très vite à la racine. J’utilise des bains d’huiles censé limiter la chute avec HE diverses et j’ai fabriquée un shampoing solide avec argile, poudre d’ortie, HE et du SCI qui est un tensioactif réputé pour être doux (c’est peut-être le fautif ? Par quoi le remplacer ? J’ai pensée au savon de Marseille, bonne idée ?).
        Je ne sais plus trop quoi faire, est ce que cette perte de cheveux fait partie de la période de transition ? J’espère que tu sauras ma conseiller car ça me met un peu les boules de voir tous ces cheveux sur mon peigne et j’aperçois de plus en plus mon crane, c’est dépriment. Malgré les changements positifs je n’arrive pas à me réjouir…
        J’espère ne pas t’embêter, j’avoue que je ne sais pas vers qui me tourner. Merci, à très bientôt !

      • Bonjour Jessica,

        Merci pour ton commentaire qui ne m’embête pas du tout au contraire :)

        Pour ta chute de cheveux, il peut y avoir tellement de facteurs qu’il va falloir tout passer au peigne fin (haha. humour nul en vue, pardon) ! Je n’ai jamais entendu parler de chutes de cheveux qui adviendrait après un passage au naturel, mais je n’exclue rien. La première chose qui me vient à l’esprit c’est : est-ce qu’il y a autre chose d’autre qui aurait changé dans ta vie, quoi que cela puisse être ? Genre alimentation, changement de boulot, déménagement, bouleversement personnel, etc… car ce sont des facteurs très importants à prendre en compte pour les chutes de cheveux non pathologiques.
        La deuxième chose à vérifier pour moi, c’est que justement ce ne soit pas pathologique : il peut y avoir un champignon minuscule qui s’est installé sur ton cuir chevelu et fait tomber tes cheveux, et cela se résout facilement chez le dermato, avec diagnostic et traitement adapté (c’est arrivé à une proche). Si tu as changé de pilule récemment, ou si tu l’as arrêté, ou quoique ce soit en rapport avec une contraception hormonale, ça peut aussi venir de là.

        Pour ce qui est de l’action immédiate, il se peut que les bains d’huile n’aident pas vraiment : une de mes proches souffrent de chutes de cheveux saisonnières assez sévères et les bains d’huile sont trop « collants » et ne sont pas adaptés à son problème, elle s’est rendu compte qu’elle en perdait plus à cause du bain d’huile justement. Pour le moment, je te conseillerai donc d’éventuellement ralentir voire stopper carrément.
        Pour les soins externes, tu peux te tourner vers des poudres indiennes qui ne foncent pas les cheveux, comme le henné neutre, le kashur sugandhi, la poudre d’orange, et le sidr pour les laver. Tu peux aussi faire des massages du cuir chevelu. Je ne pense pas que ton savon soit agressif et cause d’une perte de cheveux, pour moi le savon de Marseille n’est pas le plus doux, mais si tu en trouves du vrai (Marius Fabre est l’une des seules marques qui vendent du vrai savon de Marseille), tu peux essayer, en alternance avec quelque chose de plus doux.
        Tu peux également alterner avec des no-poo histoire d’agresser ta chevelure le moins possible, entre deux shampoings.

        Enfin, tu peux aussi avoir une action intérieure, avec la spiruline par exemple, en consommant des algues, ou encore un complexe souffré appelé MSM que tu peux trouver en boutique bio ou en parapharmacie je crois.

        Voilà avec ces quelques pistes, tu as déjà une bonne base pour commencer ! Je te souhaite beaucoup de courage et n’hésite pas à revenir ici :)

      • Merci beaucoup, tu est vraiment sympa d’avoir pris le temps de me conseiller ! Tu m’as fais rire en plus, j’adore l’humour nul haha ;)
        En effet je n’aurais jamais pensé que ça puisse être à cause d’un champignon, je vais consulter… Je vais arrêter les bains d’huiles aussi, de toute façon je trouvais ça un peu laborieux. Et pourquoi pas essayer les poudres que tu me conseil, ça fait un moment qu’elles me tentes… Bon déjà avec tout ça j’ai un bon début de piste !
        Pour ce qui est d’un changement dans ma vie, j’ai adopté une mailleur alimentation avec moins de laitages et de glucide et plus de légumes, ce serais pas juste que ce soit ça !!!!!
        Je vais faire avec tous tes conseil et j’aviserais. C’est la première fois de ma vie que j’espère avoir un champignon :p
        Merci encore, tu m’as redonné un début de sourire car j’étais quand même un peu perturbé… Passe un bon été et profite de tes beaux cheveux pour 2 ;)
        A bientôt !

      • Mais je t’en prie :)

        Pour l’alimentation, moins de laitages c’est cool, mais ne réduis pas trop les glucides, surtout de types riz, blé semi-complet, ils sont à la base de l’alimentation ; ce que tu peux réduire, ce sont les pâtes blanches, qui apportent relativement peu de choses nutritionnellement parlant. N’hésite pas également à consommer des huiles variées, type olive, avocat, sésame… qui sont toutes connues pour être très complètes et très bonnes pour le corps, ainsi que la peau et les cheveux (vu qu’en externe c’est pas top pour toi, tu peux y aller en interne) ; comme ce sont des bonnes huiles, elles seront complètement assimilées et ne te feront pas grossir (en restant dans les proportions :p)

        Teste un truc à la fois, pendant suffisamment de temps que tu puisses voir un résultat, surtout pour les solutions en interne (au moins 2 mois), histoire de voir ce qui fonctionne et ce qui semble n’avoir pas d’effet.

        Je suis ravie si ton sourire est revenu en tout cas, merci à toi et passe également un bel été et une excellente soirée !

        Capillairement vôtre

  4. bonsoir, j’adore ton blog. Voila j’ai vraiment envie de me lancer dans le naturel pour mon shampoing et après shampoing . J’ai un cheveux de type 2b/2c, je me fais des masques toute les semaines à l’huile de ricin, lait de coco et des fois avec de l’huile d’olive et pour que mes boucle tiennent j’utilise du gel d’aloé véra, de l’huile d’argan, plus HE. Je me coupe régulièrement les pointes, je chasse les fourches ;)
    Ma question est: est ce que a ton avis la période de transition sera longue? Parce que ça me fait peur très peur et en plus je suis pas d’une grande patiente malheureusement.
    A bientôt ;)

    • Bonjour !

      Ton commentaire était passé dans les indésirables, voilà la chose réparée ! Merci beaucoup d’avoir pris le temps :)

      Pour ta question, je vais être obligée de te faire une réponse de Normand : ça dépend ! Haha, très utile, n’est-il pas ? Selon les gens, la période de transition est plus ou moins longue et plus ou moins intense. Je ne me souviens pas l’avoir mal vécue, et j’ai d’autres ami-e-s qui l’ont eux aussi plutôt bien vécu ! Je pense que l’état d’esprit joue beaucoup :)
      Vue la routine que tu me décris, je ne vois a priori pas de raison que ta période de transition soit longue ou se passe mal, mais je ne peux rien affirmer :) ! Si tu constater une dégradation, tu pourras toujours tenter de changer un truc, de tester d’autres choses, etc., mais n’aies pas peur : très peu de personne vivent mal la période de transition, notamment parce qu’elle est souvent vécue comme quelque chose de positif : tu changes tes habitudes pour aller vers ce qui est bon pour toi, pour tes cheveux et pour la planète :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s